Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 octobre 2015 7 25 /10 /octobre /2015 06:10

 

 

 

à tous *:) Heureux

 

 

 

 

 

Le Christ-Roi, chapelle de la Bourgonnière (Maine et Loire)

Le Christ-Roi, chapelle de la Bourgonnière (Maine et Loire)

 

 

 

 

On va encore une fois changer de Bach *;) Clin d’œil. Je ne vais pas vous parler ici d’un des fils de Jean Sébastien Bach, mais au contraire retourner une génération avant lui et vous faire découvrir un cousin de son père, un certain Johann Christoph Bach (1642-1703). Johann Christoph était également cousin du père de Maria Barbara Bach, première épouse de Jean Sébastien, ce qui fait des deux époux des cousins au 2nd degré. Voilà pour la petite histoire. Revenons-en à Johann Christoph. Il fut de son temps un compositeur très apprécié et est d'ailleurs souvent considéré comme le meilleur compositeur de la famille Bach …... après Jean Sébastien, bien sûr *:) Heureux.

 

J’ai réussi à trouver la vidéo d’une œuvre de Johann Christoph Bach, ce qui n’était pas gagné d’avance, car il est quand même peu connu par rapport à son illustre cousin. Il s’agit d’une cantate composée pour la fête de Saint Michel : « Es erhub sich ein Streit (Il s’éleva une dispute) » qui s'appuie sur un texte de l'Apocalypse décrivant la lutte de l'Archange Saint Michel contre les forces du mal. Voici ce qu’en dit Carl Philipp Emanuel Bach (l’un des fils de JS) en 1775 : « Cette composition à vingt-deux parties est un chef d’œuvre. Mon saint (sic) père l’avait fait exécuter une fois à l’église de Leipzig et chacun fut surpris par l’effet obtenu ». Cette cantate réunit en effet 22 parties vocales et instrumentales, avec 2 chœurs à cinq voix, deux violons, quatre violes, trompettes, timbales et basse continue (basson et orgue).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Madame Zouave

Partager cet article
Repost0

commentaires

Jean-François 25/10/2015 17:18

Très bon et saint dimanche à tous en cette fête du Christ-Roi et merci beaucoup à Madame Zouave pour cette très belle cantate pour la fête de saint Michel Archange, protecteur de la France. Je la découvre avec bonheur!

Mortimer 25/10/2015 09:39

Remarquable page musicale du dimanche !
Et puis, on découvre même le cousin .... :)

C'est le bonheur d'avoir madame Zouave avec nous !

Bon dimanche à tous .

Mortimer

SebCaro 25/10/2015 09:32

Bon et Saint dimanche à toutes et à tous et un grand merci à Madame Zouave pour cette très belle page musicale.

Ce matin, il fait très doux. Les oiseaux gazouillent comme au printemps. C'est un régal.

Caro.

Mirabelle 25/10/2015 09:25

Très beau ! Merci chère amie .

Bon Dimanche à tous .

Mimi

LR 25/10/2015 07:36

Magnifique morceau ! Merci chère amie.
Bon dimanche à tous, avec une heure de plus, c'est chouette ! La matinée sera longue.
LR

Philomène 25/10/2015 07:09

..... Ouh youyouille (cela doit s'écrire comme cela....) c'est dur à comprendre le matin ces généalogies cher Ewondo.....

Ewondo 25/10/2015 07:05

Merci, chère Madame Zouave pour cette belle page musicale !

Quant à la généalogie des Bach, je n'ai rien compris ... dans celle de ma famille, un jour, ma mère m'a raconté comment une de ses cousines germaines était devenue sa tante ! Rien que du très correct, mais quand deux familles nombreuses s'allient à plusieurs niveaux, cela devient compliqué ... En fait sa cousine germaine du côté maternel avait épousé un oncle du côté paternel.

Pierre.

Philomène 25/10/2015 07:00

Le « Pater Noster » paraphrasé de Saint François d'Assise
NOTRE PERE TRES SAINT, notre Créateur, notre rédempteur, notre Sauveur et notre Consolateur.
QUI ES AUX CIEUX, dans les Anges et dans les Saints, les illuminant pour qu'ils te connaissent, car tu es, Seigneur, la lumière ; les enflammant pour qu'ils t'aiment, car tu es, Seigneur, l'amour ; habitant en eux et les emplissant de ta divinité, pour qu'ils aient le bonheur, car tu es, Seigneur, le bien souverain, le bien éternel, de qui vient tout bien, sans qui n'est aucun bien.
QUE TON NOM SOIT SANCTIFIE, que devienne toujours plus lumineuse en nous la connaissance que nous avons de toi, afin que nous puissions mesurer la largeur de tes bienfaits, la longueur de tes promesses, la hauteur de ta majesté, la profondeur de tes jugements.
QUE TON REGNE VIENNE, règne en nous dès maintenant par la grâce, introduis-nous un jour en ton royaume où sans ombre enfin nous te verrons, où deviendra parfait notre amour pour toi, bienheureuse notre union avec toi, éternelle notre jouissance de toi.
QUE TA VOLONTE SOIT FAITE SUR LA TERRE COMME AU CIEL, que nous t'aimions de tout notre cœur en pensant toujours à toi ; de toute notre âme en te désirant toujours ; de tout notre esprit en dirigeant vers toi tous nos élans et ne poursuivant toujours que ta seule gloire ; de toutes nos forces en dépensant toutes nos énergies et tous les sens de notre âme et de notre corps au service de ton amour et de rien d'autre. Que nous aimions nos proches comme nous-mêmes ; en les attirant tous à ton amour selon notre pouvoir, en partageant leur bonheur comme s'il était le nôtre, en les aidant à supporter leurs malheurs, en ne leur faisant nulle offense.
DONNE-NOUS AUJOURD'HUI NOTRE PAIN DE CE JOUR, ton Fils bien-aimé, notre Seigneur Jésus-Christ, pour que nous puissions nous rappeler, mieux comprendre et vénérer l'amour qu'il a eu pour nous, et tout ce que pour nous il a dit, fait et souffert.
PARDONNE-NOUS NOS OFFENSES, par ta miséricorde ineffable, par la vertu de la Passion de ton Fils bien-aimé, par les mérites et par l'intercession de la Vierge Marie et de tous les élus.
COMME NOUS PARDONNONS AUSSI A CEUX QUI NOUS ONT OFENSES, et ce que nous ne pardonnons pas pleinement, toi, Seigneur, fais que nous le pardonnions pleinement : que nous aimions vraiment nos ennemis à cause de toi, que nous arrivions à te prier sincèrement pour eux ; qu'à personne nous ne rendions le mal pour le mal, mais que nous tâchions de faire du bien à tous, en toi !
ET NE NOUS LAISSE PAS ENTRER EN TENTATION, qu'elle soit manifeste ou sournoise, soudaine, ou lancinante et prolongée.
MAIS DELIVRE-NOUS DU MAL, passé, présent et futur. Amen

Philomène 25/10/2015 06:53

Bonjour matinal à toute la Banquise ! et merci chère Madame Zouave pour cette page musicale -
Belle journée à tous -
Philomène

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !