Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 octobre 2015 4 01 /10 /octobre /2015 15:19
Chère banquise,
 
Sans ordinateur depuis un mois et demie quand je suis à Mulhouse, je ne m'éloigne pas de vous, mais ne puis communiquer avec vous que quand j'ai un clavier sous les doigts, avec lequel je puisse écrire.
 
Aujourd'hui où je suis à Lille pour me ressourcer dans ma tanière, j'ai particulièrement pensé à vous en lisant ce passage de l'exhortation apostolique de notre pape François, intitulé : "la force missionnaire de l'intercession."
Il constitue le troisième sous-titre avant la fin de son exhortation apostolique et est suivi d'une méditation sur Marie, mère de l'évangélisation (on pourrait  dire aussi de l'intercession), il commence au paragraphe 182 et je ne saurais trop vous encourager à poursuive votre lecture jusqu'à la fin, ce n'est pas très long.
 
Pour vous, je souligne ces quelques paroles :
 

- Saint-Paul nous a appris à avoir une prière remplie de personnes.

 

- La prière d'intercession ne nous éloigne pas de la contemplation, car la contemplation qui se fait sans les autres est un mensonge.

 

- Puis la prière se transforme en remerciement pour les autres.

 

- L'intercession est comme du levain au sein de la Trinité.

Nous obtenons de Dieu la manifestation de son émotion amoureuse et loyale vis-à-vis des créatures que nous sommes.

 

 

Je vous recommande particulièrement les paragraphes 285 et 286 de la méditation mariale qui suit.

 

Le premier parle de l'enfantement spirituel que chaque fidèle et l'Eglise tout entière continue de préparer à Jésus qui ne cesse de naître, dans la Foi qui lui sert de tabernacle.

 

Le second porte sur la sollicitude de Marie et commence par cette phrase bouleversante de simplicité que je coupe à dessein : "Marie est celle qui sait transformer une grotte pour des animaux en maison de Jésus..."

 

Puissent ces quelques paroles nous édifier, surtout en les mettant en perspective du choc donné par l'abbé de tanoüarn et son interprétation salutairement tonitruante de l'épisode de la femme adultère : quand les pharisiens veulent salir  la femme adultère, c'est à Marie qu'ils s'en prennent ; et comme le même pape François avertissait qu'il ne pourrait pas se retenir de frapper qui insulterait sa mère, Jésus s'incline sur le sable pour se retenir de cogner...

 

La piété n'est pas une évanescence tranquille. Elle ne contemple pas dans la vase. Elle retient la violence de s'emparer des âmes à la cognée comme fait le bûcheron. Jésus, le charpentier, S'est fait l'Agneau et le pasteur. Quant à Marie, elle est, nous dit le pape, dans une "dynamique de justice, de tendresse, de contemplation et de marche vers les autres." Il nous recommande de l'invoquer comme "Notre-Dame de la promptitude".

 

Bien à vous tous, chers banquisards,

 

            Julien, qui peut vous donner de bonnes nouvelles de Nathalie : elle sera de retour à la maison le 23 octobre, même si le centre de réadaptation se contente pour l'instant de la faire marcher avec un déambulateur, ce qui lui demandera beaucoup de tactique au quotidien...

 

Julien

 

 

 

 

 

Merci Julien pour ce bel article et pour les

nouvelles de Nathalie .

 

On vous garde bien sûr tous les deux dans les prières

de la Banquise .

 

 

 

Mortimer

Partager cet article

Repost0

commentaires

Madame Zouave 02/10/2015 00:17

Merci cher Julien pour ce beau texte et pour les nouvelles de Nathalie.

Madame Zouave

Mortimer 01/10/2015 16:56

C'est vrais que Marie transforme les grottes en maison de Jésus !
Comme la chapelle du Bon Jésus à Marseille .

:)


Mortimer

LR 01/10/2015 16:41

Merci Julien...magnifique texte, à méditer.
LR

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !