Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 octobre 2015 4 15 /10 /octobre /2015 13:48
Une Question, Une réponse  (2)

Deuxième question : Les corps glorieux ? Que faut-il comprendre dans cette expression ?


Résurrection de la chair mais à quel âge ?


Jésus dans son corps glorieux n'a pas été reconnu tout de suite .....

 

La question des corps glorieux est très importante, beaucoup

plus qu’il n’y paraît.

 

Il faut d’abord en chercher les sources dans l’Ecriture.

On peut dire qu’il y en a deux : les textes montrant le Christ

ressuscité avec son corps, mangeant avec ses apôtres sur le

bord  du lac ou rompant le pain avec les disciples d’Emmaüs :

« Ils le  reconnurent à la fraction du pain ». Saint Paul a bien

souligné cette  ressemblance de tout homme avec le Christ

ressuscité, si seulement nous acceptons « d’être ensevelis

avec lui » : « Nous avons donc été ensevelis avec lui par le

baptême en sa mort, afin que, comme le Christ est ressuscité

des morts par la gloire du Père, nous aussi nous marchions

dans une vie nouvelle.

Si, en effet, nous avons été  greffés sur lui, par la

ressemblance de sa mort, nous le serons aussi  par la

ressemblance de sa résurrection » (Rom. 6, 4-5).

 

 

 

On peut dire que toute l’œuvre de saint Paul est une

méditation  sur la vie et la mort, sur la mort consubstantielle

à notre condition et sur la vie qui  nous est donnée par et

surtout dans le Christ.

Ainsi faut-il  comprendre son « Pour moi vivre c’est le Christ

et  même mourir  m’est un gain ». Sans la résurrection c’est

la mort qui a le dernier mot.

 

 

 

Il y a aussi l’étonnant chapitre 15 de la Première épître aux

Corinthiens. « Mais, dira quelqu'un: Comment les morts

ressuscitent-ils? avec quel corps reviennent-ils ? » A l’époque

de saint Paul, on s’est déjà posé votre question. Saint Paul

répond avec force : «  Insensé ! [excusez moi pour celui qui

a posé la question] ce que tu sèmes ne reprend pas vie, s'il

ne meurt auparavant. Et ce que tu sèmes, ce n'est pas le

corps qui sera un jour; c'est un simple grain, soit de blé,

soit de quelque autre  semence ».

Dans saint Jean aussi le Christ compare sa vie et sa

mission au grain de blé : « Si le grain tombé en terre ne

meure, il ne porte pas de fruits ». Au fond la logique de la vie

est faite de corruption et résurrection. C’est cette logique que

nous épousons dans le Christ en acceptant sa vie comme la

nôtre,en acceptant la croix et la résurrection. Chaque mort est

dramatique (l’agonie le montre bien), mais dans ce drame,

avec l’amour, se cache la vie qui renaît dans le Christ.

 

 

« Mais Dieu lui donne un corps comme il l'a voulu, et à chaque semence il donne le corps qui lui est propre » : le corps de

l’homme semble d’une nature particulière, non qu’il ne soit

pas matériel, mais c’est un corps fait pour renaître. Le visage

de l’être humain manifeste, à travers le regard, la peine ou

la joie, quelque chose de transcendant déjà à la matière.

« Il y a aussi des corps célestes et des corps terrestres ;

mais l'éclat des corps célestes est d'une autre nature que

celui des corps terrestres ».Ce que Paul appelle

« corps célestes », c’est d’abord

« le soleil et la lune », parce qu’à l’époque encore on les

appelle « des dieux visibles » (Aristote Métaphysique

12, 8). Mais ce sont aussi nos corps glorieux. Il y a plusieurs

modes d’existence des corps semble nous dire saint Paul.

Dieu sait qu’aujourd’hui notre corps n’est pas forcément

glorieux, mais il peut le devenir, il est appelé à le devenir dans

le Christ – étant d’ores et déjà sur la terre « le Temple du Saint

Esprit » (I Co. 6).

Si la comparaison avec le soleil et la lune nous déroute. Il faut

nous remettre dans le contexte de l’époque et nous dire

que de même que les corps sont différents, de même leur

destin est différent !

 

 

 

« Ainsi en est-il pour la résurrection des morts, conclut

saint Paul.

Semé dans la corruption, le corps ressuscite, incorruptible.

Semé corps psychique il ressuscite corps spirituel ».

Lorsque nous lisons le mot spirituel nous avons tendance

à comprendre seulement : immatériel. Ce n’est pas ce que

veut dire saint Paul.

Semé corps psychique, fait pour telle âme, telle psuché,

le corps ressuscite corps « pneumatique ». Il ressuscite

dans la puissance du Saint Esprit .

Ainsi pouvons nous affirmer que nous ne sommes pas

seulement une étincelle faite pour le brasier divin et promise

à une totale dépersonnalisation. « Nous le verrons visage

à visage » dit saint Paul dans le chapitre 13 de la même

Epître aux Corinthiens. Nous le verrons dans nos corps.

« Toute chair verra le salut de Dieu » disait déjà Jean le

Baptiseur.

Dieu nous a aimé chacun comme une personne, corps, âme

et esprit.

Il nous ressuscite corps et âme, tels que nous sommes,

dans l’Esprit saint.

 

 

 

Notre corps de gloire sera-t-il le même que notre corps de

misères, plein de dysfonctionnement et portant les stigmates

d’une vie ou trop longue ou trop courte ? A Dieu ne plaise !

« Qui me débarrassera de ce corps de mort ! » s’écriait

saint Paul, qui avait écrit aussi : « Je porte en mon corps les stigmates de la passion du Christ » (les traces de tortures et

les cicatrices qu’avait imprimé sur son corps sa vie aventureuse).

 

 

 

Les corps glorieux sont l’œuvre  du Saint Esprit. Une seule

certitude : ils ne seront pas ratés ou abîmés. Mais ils n’auront

pas d’âge puisque  ils sont faits pour l’éternité.

 

 

 

 

Guillaume de Tanoüarn .

 

 

 

Merci monsieur l'abbé .

Au fait, la question est de moi ...

Heureusement que ce n'est pas saint Paul qui me

répond directement !

 

Notre aumônier a déjà une troisième question

sur son bureau surchargé !

Question posée par Philomène .

 

Et puis comme je ne crains que Dieu, j'ai osé

demander à l'abbé un petit billet par mois .

 

Pour le moment, il ne m'a pas envoyé au diable ....

 

Bonne journée

 

 

Merci d'envoyer vos questions

ici : mortiland@gmail.com .

 

Je veux bien que sur la Banquise nous soyons tous

très "éclairés" mais ne me dites pas que vous

n'avez pas de questions à poser à monsieur

l'abbé .

 

 

Bien à vous tous .

 

 

Mortimer

Partager cet article

Repost0

commentaires

Mortimer 15/10/2015 20:51

Ah non !!
Je ne vais pas pleurer .
En plus vous serez dans votre corps glorieux ...... :)

On boira juste une petite coupe de champagne avec Archange !

La moindre des choses .

Mortimer

LR 15/10/2015 19:50

Bien sûr qu'on peut...mais on ne sait jamais.
Si mon heure est venue...
Pleurez, Morti, pleurez...
LR

LR 15/10/2015 18:22

C'est pour ça que je pense au passage...parce que prendre l'avion aujourd'hui et pour New York en plus !! Je ne vous dis rien.....

LR

Mortimer 15/10/2015 19:25

Mais non !
On peut aller en avion aux USA sans mourir ! :)
Par contre, emportez un parachute .......

Abominable Mortimer

LR 15/10/2015 18:21

USA : New York puis Washington et sa région. Nous irons chez les amish.
Nous = mon frère et ma belle-soeur.
Le chasseur a horreur de ça et reste à la maison...
LR

Sic transit 15/10/2015 21:06

J'ai horreur de l'avion aussi, mais pourrais me faire une raison.
Une amie est allée cet été à un congrès anabaptiste (!) et a été très bien reçue chez les amish, bon voyage !

LR 15/10/2015 17:51

Je prends l'avion bientôt.....
LR

Mortimer 15/10/2015 17:56

Vous z'allez où ????

Mortimer

LR 15/10/2015 17:22

Evidemment ! Pas forcément rigolo, d'ailleurs, le passage en question...nous verrons bien !
LR

Mortimer 15/10/2015 17:28

Là c'est sûr que ça ne va pas être une partie de plaisir .....
Mais comme le Christ, nous ressusciteront !
Et ça, c'est le plus important .

J'ai une question assez particulière à poser à l'abbé d'ailleurs ...

Mortimer

LR 15/10/2015 16:47

En fait, on ne sait pas trop ce qui se passera de l'autre côté, finalement....
LR

Mortimer 15/10/2015 17:14

On a quand même la certitude que la mort n'est qu'un passage non ?

Mortimer

Mortimer 15/10/2015 16:07

Un billet par mois !
Je précise subito qu'il ne s'agit pas d'un billet de banque .........

Mortimer

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !