Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2015 4 12 /11 /novembre /2015 12:24

 

 

 

Je vous ai donné dans le mail précédent quelques éléments qui établissent l’existences d’états para-psychologique intermédiaires : les EMI en français, NDE en anglais. Il faut préciser que certains d’entre eux donnent lieu à de petits miracles : lecture de mots illisibles depuis le sol etc.

Ces expériences signifient trois choses fondamentales :

 

Tout d’abord ce n’est pas le cerveau qui sécrète la pensée comme le foi sécrète la bille. Il y a une réalité de la pensée et de la conscience personnelle en dehors du cerveau puisque des gens en état d’encéphalogramme plat peuvent témoigner d’expérience para-psychique.

 

Ensuite il y a une réalité de la personne au delà de la vie du corps conformément à l’enseignement chrétien selon lequel nous verrons Dieu « visage à visage » comme dit saint Paul, comme une personne face à une autre personne.

Nous ne sommes pas seulement des petites flammèches promises à disparaître dans le Brasier divin. « Ce qu’il y a de plus parfait dans tout l’univers c’est la personne » (saint Thomas Somme théologique Ia 29, 3).

 

Dieu nous a fait « singulièrement » et nous demeurerons pour toujours ce que nous sommes. Raison pour laquelle nous avons à nous supporter, à aimer nous-même.

Oh ! Nous pouvons souffrir de tel ou tel de nos défauts. Mais il importe de l’accepter pour ne pas porter notre cœur en écharpe pour toujours, en restant des handicapés de la vie parce que nous n’acceptons pas d’être ce que nous sommes.

 

Voyez le travail que fait sainte Thérèse sur elle-même : elle aurait voulu être tellement autre chose qu’une petite fille bien sage. Elle fait de son insatisfaction un argument positif, dans une sorte de judo spirituel : « Dans le cœur de l’Eglise ma mère je serai l’amour. Ainsi je serai tout ».

 

Enfin nous avons une responsabilité vis-à-vis de nos actes. Certains, au cours du phénomène de mort imminente ressentent une sévérité à leur endroit. Ils voient la lumière mais ils sentent que ce n’est pas pour eux, qu’ils sont repoussés par elle ou simplement (comme me le disait un de mes amis qui a vécu cette expérience) ils sentent que ce n’est peut-être pas encore le moment pour lui d’entrer dans la lumière (serait-ce le signe d’un purgatoire possible ?).

 

Cette responsabilité vis-à-vis de nos acte qui fait que, devant Dieu, nous sommes ce que nous avons fait, ont la note encore dans un phénomène assez fréquemment observé : la personne, au moment de rentrer dans cette lumière, se remémore tous les actes de sa vie. Ce flash back intense se passe sous la lumière de Dieu. Il est très important de nous redire que nous ne nous jugeons pas nous-mêmes par nous mêmes, mais nous mêmes devant Dieu.

C’est dans la lumière de Dieu que nous nous comprenons et que nous pouvons porter un jugement sur notre propre bilan d’existence.

 

 

 

Abbé Guillaume de Tanoüarn

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà chers amis .

 

Et peut être que suite à la conférence qui se

tiendra le 15 décembre à 20h15 au Centre

Saint Paul sur ce sujet, notre aumônier pourra

nous éclairer davantage encore .

 

J'invite d'ailleurs les Banquisards ou les amis

de la Banquise qui assisteront à cette

conférence, à venir nous en parler !

Ici même, ou en m'envoyant un mail .

 

 

 

Bien à vous tous .

 

 

Mortimer

Partager cet article

Repost 0
Publié par : Mortimer - dans Une Question
commenter cet article

commentaires

Cécilou 12/11/2015 18:32

Je retiens une chose essentiel : "accepter d'être ce que nous sommes". Pas facile !!! Mais il faut y travailler.
Cécilou

Mortimer 12/11/2015 20:29

Pour moi c'est bon !
Je suis un pingouin et j'assume .... :)

Gros bisous à toute la tribu .

Mortimer

Cécilou 12/11/2015 18:34

Ouille !!! Pas facile, la vidion sur mon micro écran. Une chose essentielLE.

Philippe 12/11/2015 16:53

pour conclure.. erreur sorry
C’est dans la lumière de Dieu que nous nous comprenons et que nous pouvons porter un jugement sur notre propre bilan d’existence... il a bien de la chance celui qui se comprend; à mon âge je n'y suis pas encore arrivé !

Philippe 12/11/2015 16:52

pour conclure. !
C’est dans la lumière de Dieu que nous nous comprenons et que nous pouvons porter un jugement sur notre propre bilan d’existence. il

Philippe 12/11/2015 15:24

"et nous demeurerons pour toujours ce que nous sommes." sauf si des intermédiaires ont fait aussi ce que nous sommes ou sommes devenus .. parfois dans le négatif. bien à vous.

Mortimer 12/11/2015 15:29

Ben oui Philippe !
C'est justement à la lumière de Dieu que la Vérité triomphera .
Et peu importe les intermédiaires " négatifs" que nous avons pu croiser sur Terre .

Mortimer ( qui ne croise du reste plus grand monde .....:) )

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !

Pages