Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 février 2016 7 07 /02 /février /2016 06:12

 

 

 

à tous *:) Heureux

 

 

 

Bon et Saint Dimanche de la Quinquagésime

 

 

 

 

 

 

 

Aujourd’hui, deuxième (et dernier) volet sur le sujet du « ré-emploi » en musique.

 

La semaine dernière je vous avais parlé de l’auto-emprunt chez Rameau. Cette semaine, j’aborderai le thème de l’emprunt, par un compositeur, d’œuvres écrites par d’autres. Je n’irai pas jusqu’à utiliser le mot "plagiat", car ceci suppose une intention maligne. Ce n’était pas le cas au XVIIIe siècle. Les droits d’auteur n’existaient pas, le droit moral non plus.

 

Parmi ceux qui ont beaucoup « emprunté » aux autres, on trouve Jean Sébastien Bach.

Bon et Saint Dimanche de la Quinquagésime

JS Bach a pratiqué aussi bien l’auto-emprunt (dans ses cantates, notamment) que l’emprunt tout court. Un nombre non négligeable de ses concertos sont en fait la transcription de concertos, pour violon ou autre, composés par d’autres, en concertos pour clavecin ou orgue. Je vais prendre comme exemple un très beau concerto pour hautbois écrit par le compositeur vénitien Alessandro Marcello que Bach transcrivit pour clavecin.

 

Alessandro Marcello (1684-1750) était le frère aîné * de Benedetto Marcello, également compositeur, dont je vous ai déjà parlé. C’était un écrivain, un philosophe, un compositeur et même un mathématicien de renom. Il est le parfait exemple de ce qu’on appelait au XVIIIe siècle un « dilettante », mot italien qui signifie « amateur éclairé » dans le domaine de la musique, mais aussi des arts et des lettres. Rien à voir avec le sens péjoratif que ce mot a pris en français. Appartenant à une famille riche de la noblesse vénitienne, il avait fait de très solides études musicales.

 

 

 

 

La rue et le pont Marcello à Venise

La rue et le pont Marcello à Venise

 

 

 

 

Par plaisir, il composa une série de concertos ainsi que quelques cantates. Contrairement à son frère qui détestait Vivaldi, Alessandro Marcello entretint de bons rapports avec ce dernier et l’aida même financièrement.Voici donc son « Concerto pour hautbois et cordes en ré mineur » qui fut composé au début des années 1700 (probablement en 1708) :

 

 

 

 

 

 

 

 

Et voici maintenant la transcription pour clavecin seul que Jean Sébastien Bach fit du concerto d’Alessandro Marcello entre les années 1713 et 1716 :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Madame Zouave

 

 

 

* je n’ai pas oublié l’accent circonflexe *;) Clin d’œil

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Julien 08/02/2016 09:25

Belle réflexion sur l'emprunt, la citatiion, et le dilettante, qui n'est autre que la version italienne de "l'honnête homme" français.

M'enfin, Morti, pourquoi ne pouvez-vous pas vous mettre dans la tête que Bach a été structuré dans son apprentissage de la musique, voire dans une certaine mesure dans son autodidactisme musical, par le fait, avant d'avoir emprunté, d'avoir recopié la musique des autres?

Sans compter que au XVIII7ME SI7CLE? NON SEULEMENT le droit d'auteur et la propriété intellectuelle n'existaient pas comme le dit Madame Zouave, mais la conception d'une oeuvre qui appartiendrait davantage à son auteur qu'à l'humanité, ou du moins qui serait davantage la propriété du compositeur que de son commanditaire, n'était pas encore née de l'individualisme qui allait ensuite ravager notre conception du monde, davantage conçu comme une addition de parcelles individuelles et de propriétés privées que comme un ensemble de biens "à destination universelle" (on ne disait pas encore "patrimoines de l'humanité) dont l'intendance seule, en vertu du principe de subsidiarité, était confiée à celui qui les gérait. Cette conception n'était pas sans souffrir quelqu'hypocrisie dans sa mise en pratique. Du moins précéda-t-elle le socialisme contemporain, pour qui "le contrat social" nationalise la propriété privée, fruit du "droit du premier occupant", avant que les biens ne soient naturellement à tous.

Pierre, connaissez-vous ce livre d'un des participants à la commission sur "La réforme de l'orthographe", Bernard Cerkélini (je n'ai pas pris le temps de vérifier l'orthographe de son nom, mais c'est un nom propre à l'orthographe élastique) intitulé "L'accent du souvenir"?

Enfin et même si ce n'est pas le lieu ici -mais la réception des mails que j'envoie à certains opérateurs est parfois hasardeuse-, je vous confie une intention de prière.

Elle concerne Youssef, le mari de notre auxiliaire de vie, qui doit se faire opérer d'une cataracte sur un décollement de rétine le 11 février prochain, en la fête de Notre-Dame de Lourdes, opération dont son épouse craint avec grande anxiété qu'il en pere la vue. La menace est d'autant plus sérieuse qu'il a aussi une cataracte avec un décollement de rétine à son oeil droit etque celui-ci est déjà inopérable. Je sais pouvoir compter sur la banquise.

Mortimer 07/02/2016 16:12

Merveilleux Glenn Gould !
C'est le plus grand interprète de Bach .

Je ne polémiquerai pas sur les allusions de madame Zouave en ce dimanche .....
Je dis par contre, que Bach a tellement composé que tout le monde en a profité !

Bien à vous tous .


Mortimer

SebCaro 07/02/2016 09:52

Magnifique Mââm Zouave !

Meilleurs voeux à tous nos amis asiatiques pour cette nouvelle année.

Il pleut sur Lyon. Il pleut des cordes. Il y a eu des dégâts sur Lyon hier à cause du vent. Près de la gare de Perrache, de notre côté (pour ceux qui connaissent les lieux) il y a eu de grosses branches tombées sur le bitume. Tout est calme maintenant.

Caro.

Ê^wô^n^dô 07/02/2016 09:27

新年快乐。(xīn nián kuài lè .) !

C'est ce qui doit se dire actuellement à Pékin et dans le reste de la Chine, dans la mesure où ils ont sept ou huit heures d'avance sur nous (on présente ses voeux en fin d'après-midi de la veille).

Alors bonne année du singe à tous et tous les parents qui auront un enfant dans les douze mois qui suivent, sachez qu'il sera malicieux, super intelligent et tout et tout !

Pierre ;-)

Ê^wô^n^dô 07/02/2016 07:50

Vu à la télé ce matin (je regarde rarement les informations) qu'il y avait eu un gros tremblement de terre à Taïwan.

Vous ai-je raconté ce tremblement de terre que j'ai connu dans cette île le 17 janvier 1991 ?

Pierre.

LR 07/02/2016 07:44

Magnifique !
Je transmets à Alain.
Merci ma chère amie.

Il pleut ici aussi.

LR

Ê^wô^n^dô 07/02/2016 07:30

^Mê^r^cî ^c^h^è^rê ^Mâ^dâ^mê ^Zôû^vê (là j'arrête, car je n'en peux plus de jouer avec les circonflexes) pour ces deux belles pièces musicales. Je les ai écoutées successivement ... et puis, pour m'amuser, simultanément et j'ai trouvé cette seconde option très amusante !

Bon et saint dimanche à tous.

Ici il pleut ... mais je vais préparer un bon plateau de fruits de mer pour midi.

Pierre.

Mirabelle 07/02/2016 06:42

MERVEILLEUX !!! Merci chère ami. De bon matin c'est un régal .

Il pleut à Marseille.


Bon et saint Dimanche à tous .

Et bravo pour l' accent circonflexe !

Mimi (qui va faire des crêpes )

Mirabelle 07/02/2016 06:44

Et honte à moi car j'ai oublié le 'e' à amie .

Mimi

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !