Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 février 2016 4 18 /02 /février /2016 21:19
Que nos prières se transforment en roses pour Notre Dame !

Que nos prières se transforment en roses pour Notre Dame !

Je ne sais plus où j'ai lu qu'une belle dizaine

récitée, c'est une rose qui sort de votre bouche

et qui est récupérée par la Sainte Vierge .

Bonne nuit polaire à tous !

Pour nos frères chrétiens d'Irak, d'Orient et

d'Afrique .

Que Dieu protège toutes les milices et

brigades chrétiennes qui combattent Daesh .

 

Et que Dieu aide les armées déployées

à exterminer Daesh et ses alliés !

 

 

De nouvelles intentions malheureusement

en ce Carême .

 

Pour Gilles, le frère de Julien .

Une tumeur à analyser .

Une tumeur à soigner .

Des docteurs avec des robots pour

le guérir .

Toutes nos prières .

 

Et puis Julien, je voulais te dire que tu n'as

rien compris !

Il n'y a pas de premier plan dans la BNP .

Il y a des urgences simplement .

Je suis bien obligé de placer les intentions

par ordre .

On me reproche déjà d'en mettre trop !

Je pourrais c'est vrai, comme je l'ai vu ailleurs,

publier une intention de prière générale sur

2 mois !

J'aurais moins de boulot ....

Non !

Ici, je suis chez moi, et j'ai choisi .

Tu peux quand même comprendre, que les

intentions d'Aurélie et de Roseline, toutes

en étant importantes, n'ont pas la même gravité

que celles pour Anne, Braiden et Laurence ?

 

J'ai dit boulot ?

Pardon ...

Cela n'a jamais été un boulot, mais un

rendez-vous important qui nous rassemble

tous les soirs .

C'est le coeur de la Banquise .

Et ce coeur est irrigué par de nombreuses

veines .

Et pour prier Julien, toi qui nous dis que

tu ne le fais plus, récite simplement un

Notre Père .

Récite le lentement en analysant toutes

les paroles .

En creusant même !

C'est La Prière !

 

 

 

 

Et nos pauvres prières pour Clarisse .

En phase terminale d'un cancer, c'est

une grande amie de Pierre .

 

 

On garde Youssef dans nos prières .

L'opération s'est bien déroulée, mais

il faut attendre .

 

 

 

 

 

Pour Laurence et sa famille .

Pour le petit bonhomme Braiden .

Pour Anne, soeur Marie-Claire et Pierre .

 

Pour Aurélie et Nicolas .

Pour Roseline .

 

 

 

Pour Georges le papa de Dominique .

Pour Hélène .

Pour Clarisse, Gérard et Claude de

Lourdes-Cancer-Espérance .

 

Pour le fils de Cachalot au Liban

à la frontière Syrienne .

 

 

 

Pour l'église Ste Rita à Paris, et pour

notre aumônier .

 

Pour tous les pitchouns de la Banquise

qui font des études .

 

 

Et pour toutes les autres intentions

de la Banquise .

 

 

Pour Vincent Lambert et sa famille .

 

 

 

Pour monsieur l'abbé Berche Ab Berche Mortimer , et tous les

prêtres souffrants.

 

 

Pour l'IBP, ses séminaristes, et prêtres .

 

 Pour Benoît XVI, pape émérite.

 

 

 

Avec nos prières confiées à Claire, Quentin, Raphaël, Faustine,

Sarah, et Hélène...

 

P1020726

... nos petits anges au Ciel auprès de Marie-Céline et grand'mère Jeannette.

 

 

 

578936 389589661107249 323039478 n

 Pour Dame Fleur de Lys

 

Denis-Schramm

 Notre cher Elsasser,        

 

JCMars 2014 (bis) 

Le Camarguais  .   

 

 

Et Robert .

Notre-Dame-de-Lourdes

 

 

 

 

 

A nos anges gardiens :

 

 

 

378695 460799647285870 2012165379 n

 

 

 

 

Prenez soin de vous.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

In Christo per Mariam.

 

 

 

  Mortimer amandarine 

 

CIMG1923

Partager cet article
Repost0

commentaires

LR 19/02/2016 06:54

UDP pour toutes ces intentions
LR

Julien 19/02/2016 04:20

En udp pour toutes ces intentions, en particulier tout proche de Clarisse ce soir pour que son voeu le plus cher se réalise, il sera utile à son départ et à la construction de ses enfants. On se fait parfois de belles amitiés dans des mouvements d'Eglise, et Pierre est très amical.

-Concernant Youssef, son épouse a surpris une conversation où il racontait à son frère quelque chose qu'il lui avait caché pour ne pas l'inquiéter: à la fin de l'opération, le chirurgien lui a dit qu'il y avait une anomalie dans son oeil, car il n'avait pas réussi comme il le fait d'habitude à tourner l'implant à 360°. Le chirurgien a tenté la manoeuvre, mais l'oeil résistait. Alors il a remis l'implant sans pouvoir lui faire effectuer une rotation. Savoir si ça peut avoir des conséquences néfastes... Il faut attendre.

-Deux remarques en forme d'anecdotes, Morti. J'écris ce soir sous le signe de Pierre qui, lui aussi, est un grand raconteur d'histoires (lui en raconte et moi, j'en fais)...

-Je suis l'enfant d'un couple confessionnellement mixte, d'une mère luthérienne et d'un père catholique. Le temple auquel ma mère demeure affilié appartient, mutatis mutandis, au lefébvrisme du luthéranisme. Ce sont des luthériens de stricte observance qui n'ont pas fait leur adjornamento. Les églises (ou "communautés éclésiales" commme dirait Benoît XVI dans "ominus Iesus") sot très familiales et très à l'affût de ce que font leurs membres.

Souvent, le pasteur écrivait à ma mère pour lui reprocher son manque d'assiduité dans la pratique religieuse. Une année, il lui reprocha de n'être pas venue au temple pour Noël. En incise dans la mercuriale, figuraient ces paroles: "Et puis quel boulot de préparer les fêtes de Noël !"

Mon père, qui n'aimait pas le pasteur et goûtait l'authenticité de la pratique religieuse, celle qui ne dessèche pas les visages et qui accepte les épreuves, a pris la lettre et l'a déchirée. S'il n'a pas fait le geste, il a tellement tempété contre cette incise que le coeur y était.

Ceci pour vous rendre votre gifle en oubliant de tendre l'autre joue, chef Morti! Ne prenez pas la mouche et participez à mon humour!
-Beaucoup plus sérieusement et je dirais même providentiellement:

-Vous parlez en chapôt de recevoir pour Marie une rose qui sort de notre bouche quand on a dit une dizaine ou ne fût-ce qu'un "ave" prononcé en pensant à ce qu'on dit et à ce que nos paroles contiennent. Gilles m'avait lu cela après que je me suis vu offrir un chapelet et comme je cherchais de la documentation pour savoir comment le prier. Il avait demandé à une de ses camarades de jeu qui nous avait expliqué le "mode d'emploi". et en "incipit" de ce "mode d'emploi", il y avait la raison pour laquelle on parlait de rosaire puisque nos prières, idéalement nos trois ou quatre chapelets quotidiens, étaient comme un bouquet de rose que nous offririons à la sainte Vierge.

Mais surtout, il a eu le privilège de connaître et de transporter le P. Perrin, qui était encore dominicain à Marseille à l'époque où il y vivait et comme il cherchait des renseignements sur simone Weil. Le P. Perrin était presque aveugle. Il avait eu l'honneur de le transporter dans sa voiture. Le dominicain avait voulu faire de Gilles, qui venait vers lui plutôt piqué par la curiosité, un de ses dirigés. A cette époque, Gilles n'était pas prêt à retenter l'aventure de la direction spirituelle, il avait donné. Mais la philosophe l'attirait et la rrencontre du seul prêtre à qui elle a écrit sa dernière lettre avant l'exil a marqué mon frère.

De la lecture partielle que j'ai faite des oeuvres de Simone Weil (j'ai lu pas mal de choses, mais on n'entre pas dans cette oeuvre en poussant la porte), j'ai retenu qu'elle avait suivi le conseil que vous me donnez ce soir et que lui avait donné à elle Gustave Thibon chez qui elle avait trouvé refuge pour être à la fois son valet de ferme, sa journalière et la répétitrice de grec de ses paysans. Simone weil s'était mise à prier tous les jours et très lentement le "notre Père" en Grec. Cette prière l'a éblouie, l'a transportée, lui a révélé le Christ cosmique (il y a une cosmologie du Christ dans l'oeuvre de Simone weil à mettre en parallèle de la cosmologie du diable dans l'oeuvre de bernanos et en particulier dans "sous le soleil de Satan, avis aux universitaires ou à moi, qui sait, si je reprenais mes études à cinquante ans, j'en suis bien capable!) Elle lui a comme allumé définitivement le désir de se donner au Christ.

Dans sa lettre au Père Perrin, elle formait ce voeu testamentaire que l'Eglise trouve une "sainteté nouvelle", presque de sainteté extra-sacramentelle, qui fasse comme sortir l'Eglise de son corps pour devenir christique. Peut-être est-ce la proposition que nous fait notre pape actuel si on ne se contente pas de recevoir cette proposition au fil d'une lecture superficielle, en recevant ce qu'il nous dit au jour le jour comme autant de paroles faciles et sans suite. Ce pape ne peut pas autant fustiger la mondanité spirituelle s'il voulait nous parler comme un mondain.

Pour moi, la sainteté nouvelle serait celle, d'abord intérieure, qui prendrait conscience que, puisque "les derniers sont les premiers", puisque "les publicains et les prostitués" précèdent les pharisiens dans le Royaume des cieux, puisque les pauvres sont ceux-là mêmes à qui, en dépit d'eux-mêmes, le Christ S'est identifié pour que nous Lui fassions du bien, ceux qui devraient être élevés sur les autels ne sont plus tant les martyrs que ces veuves et ces orphelins, ces êtres à la vie brisée qui ne savent pas même qu'ils croient car ils n'ont plus besoin de croire, Tant Jésus se sert d'eux pour nous pardonner, nous qui ne savons pas ce que nous faisons, quand nous sommes poussés vers eux par une vraie charité.

Nos martyrs continuent certes à "souffrir ce qui manque à la Passion du christ", mais manque-t-il quelque chose? Ils s'y associent, mais toutes les causes ont des martyrs. Loin de moi de conseiller comme Brassens: "Mourons pour des idées, mais de mort lente"! Je comprends que Jean-Jacques Goldmann aittrouvé cette chanson indécente. Du reste, le Christ n'est pas une idée, mais un amour personnel, une Personne humano-divine à aimer. Seulement, le sang appelle le sang, et le Christ a versé le sien une fois pour toutes, de sorte que je trouve terrible de continuer à dire avec Tertullien que "le sang des martyrs est semence de chrétiens". Les musulmans n'en ont pas moins à leur propre service. Puisque nous nous rengorgeons de René girard, lisons-le assez sérieusement pour être les premiers, non pas à sortir de la religion du sacrifice (le Christ S'est livré pour nous), mais de la logique sanguinaire. Incidemment, question à notre aumônier: pourquoi le martyre en régime chrétien? Que manque-t-il à la Passion du christ pour qu'il demeure la palme du don? Ceux-là n'ont-ils pas donné sa vie, qui toujours en ont été dépossédés et l'ont accepté, les Vincent Lambert, les sourds-muets-paralysés-aveugles de naissance, ou différemment les Nathalies, ou tous ceux qui ont constamment été éprouvés tout en ne cessant jamais de donner? Et de donner sans offrir leurs souffrances, parce qu'ils n'ont plus besoin de croire, le Christ s'est fait eux...

Mais si nous opérons un renversement et, tout en gardant toute notre gratitude à nos héros de la foi, passés, présents et à venir, qui donnent leur Vie pour celui Qui a livré la sienne et Qui est la nôtre, nous nous dirons que nos premiers seigneurs sont les pauvres qui sont pour nous le Christ, de leur plein gré ou à leur insu. Alors nous trouverons le vrai sens de la charité, nous la pratiquerons, et à l'amour que nous aurons les uns pour les autres, le monde reconnaîtra que nou ssommes Ses disciples.

C'est une idée que je caresse depuis très longtemps, même avant d'avoir lu l'appel de Simone weil à "une nouvelle sainteté". Une amie à qui je l'exprimais il y a quelques années me disait que le P. Liebermann, le fondateur des spiritains (où l'on retrouve à la croisée d'un torrent tumultueux mgr Lefèbvre à travers l'ordre dont il fut le supérieur avant le dernier Concile : l'Eglise est une grande maison, un palai dont les demeures spirituelles communiquent) avait dit quelque chose de semblable.

Julien, en verve, car il vient de recevoir une gifle et une leçon de prière, et il écrit sous la motion de cette prière, "rien que pour aujourd'hui" ou en commençant dès ce soir, à commencer par aujourd'hui, l'avenir le dira, ne promettons pas, ne jurons pas, mais tenons nos promesses, et soyons fidèles aux serments que nous n'avons pas faits !

Ewondo 18/02/2016 23:58

Pour Gilles, le frère de Julien, pour Laurence, Braiden, Anne et Clarisse, ma soeur éwondo qui pourra peut-être rejoindre Bangui pour revoir ses enfants avant de partir vers Le Seigneur.

Pour toutes les intentions de la Banquise, en union de prières.

Pierre.

dominique 18/02/2016 22:28

Avec vous par la prière. D.

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !