Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2016 2 22 /11 /novembre /2016 12:33
Bonne Fête à toutes les Cécile !

Sainte Cécile jouant de l'orgue, sculpture par Charles Hoyau, 1633, Cathédrale Saint-Julien, Le Mans

 

 

 

Aujourd’hui 22 novembre nous célébrons le fête de Sainte Cécile, patronne de tous les musiciens. A la demande de Monseigneur Excellence Archange  *;) Clin d’œil*:) Heureux je vous offre pour cette occasion la "Messe Solennelle pour la Sainte Cécile" de Charles Gounod.

 

Charles Gounod (1818-1893) eut une vie très mouvementée. Fils d’un peintre et d’une pianiste, il reçut une éducation musicale poussée. En 1839, il remporta le Grand Prix de Rome pour sa cantate Fernand, ce qui lui permit de faire un séjour à la Villa Médicis dont le directeur était à l’époque Ingres.

 

Gounod passa par une crise de mysticisme (il portait même la soutane), mais finit pas renoncer à devenir prêtre et se consacra à la composition. Il fut un grand ami de la famille Ségur, son opéra "Faust" ayant été composé en grande partie au Château des Nouettes, propriété de la Comtesse de Ségur dans l’Orne. Il était surtout ami avec les deux fils aînés de cette dernière, Louis-Gaston (Mgr de Ségur) et Anatole. Il composa en particulier nombre de mélodies sur des poèmes de ce dernier.

 

Gounod est surtout connu pour ses opéras (Faust, Mireille, Roméo et Juliette, notamment), pour un très bel "Ave Maria", mais aussi pour cette Messe pour célébrer Sainte Cécile. Composée pendant l’été 1855 (peut-être aux Nouettes, où il faisait fréquemment des séjours ?), la Messe fut jouée pour la première fois à Paris le 22 ou le 29 novembre 1855 en l’église Saint-Eustache.

 

Cette Messe présente la particularité d’avoir un Offertoire entièrement instrumentaL. Elle est écrite pour 3 solistes (soprano, ténor, basse), chœur mixte et orchestre.

Après la messe, est chanté un « Domine Salvum », composé en même temps que la messe, en l’honneur de l’empereur Napoléon III. Gounod avait repris les paroles du "Domine Salvum Fac Regem" et remplacé "Regem" par "Imperatorem Nostrum Napoleonem"  *:-O Surprise ! Nous étions en 1855 !  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Madame Zouave

Partager cet article

Repost 0
Publié par : Madame Zouave - dans Inclassable
commenter cet article

commentaires

Mirabelle 22/11/2016 19:17

Bonne fête à Cécilou et à toutes les Cécile .

Merci , chère amie :)

Mirabelle

Mortimer 22/11/2016 18:53

Ce n'est pas un peu " musclé " pour une messe non ?

Bisous

Mortimer

Madame Zouave 22/11/2016 23:00

Si vous voulez dire qu'on a célébré une messe à St-Eustache avec des chanteurs qui chantaient au bon moment ce que Gounod a écrit pour les différents chants de la messe (Kyrie, Gloria, etc...), honnêtement je ne le crois pas. Ces compositions religieuses s'appellent "Messe" parce qu'elles suivent le déroulement d'une messe avec tous les textes en latin, mais elles étaient jouées en version concert. Je vais essayer d'en savoir plus sur le sujet .......

Madame Zouave

Mortimer 22/11/2016 20:31

Certes, mais alors c'est une messe ou pas ?

Mortimer ( tatillon au possible ce soir parce que j'ai beaucoup de respect pour ce que produit sur la Banquise madame Zouave ! )

Madame Zouave 22/11/2016 19:11

Nous sommes en plein XIXe siècle, cher Morti! Je n'ai pas les détails sur la première exécution de cette Messe, mais je pense (à vérifier) qu'elle a été jouée en concert, même si c'était dans une église, et non pas pour accompagner la liturgie.

Madame Zouave

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !

Pages