Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 août 2018 7 19 /08 /août /2018 05:10
Bon et Saint Dimanche à tous !

 

 

 

 

Il y a quelques jours nous célébrions la fête de l’Assomption. Pour honorer en ce dimanche la Vierge Marie, j’aurais pu choisir une œuvre écrite par un compositeur catholique. Mais que ne ferais-je pour faire plaisir à notre vénéré chef ? Alors, allons-y pour Jean Sébastien Bach !

 

Ce dernier nous a gratifié d’un très beau Magnificat (BWV 243) dont l’exécution n’était autorisée par « l’église » luthérienne que 3 fois par an : à Noël, Pâques et Pentecôte. La première mouture de ce Magnificat fut créée en 1723 pour son premier Noël à Leipzig.

 

Bach entreprit de réviser son œuvre entre 1728 et 1731. C’est généralement cette version qui est jouée et que nous allons donc entendre aujourd’hui.

 

 

 

 

Pour 5 voix solistes (soprano I et soprano II, alto, ténor et basse), chœur à 5 voix (les mêmes que les solistes), flûte traversière I et II, hautbois I et II, trompettes I, II et III, timbales, cordes et basse continue

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Madame Zouave

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Ewondo 19/08/2018 14:06

Le mot spirituel de l'abbé Forestier :

Dimanche 19 août : 13° dimanche après la Pentecôte
Les neuf autres, où sont-ils ? Dans l'Evangile de ce jour, nous voyons dix lépreux s'approcher de Notre Seigneur, lequel les envoie se montrer aux prêtres, et les guérit sur le chemin. Mais un seul d'entre eux, samaritain de surcroit, rebrousse chemin pour remercier le Seigneur de la guérison obtenue... Beaucoup de commentateurs développent cet Évangile en expliquant que nous devons apprendre à mieux remercier le Seigneur pour tous ses bienfaits. Cependant comment peut-on reprocher aux lépreux guéris de ne pas revenir sur leur pas puisque c'était le commandement de Jésus Lui-même ! Remarquez aussi qu'à l'époque du Christ, un lépreux n'était pas seulement quelqu'un atteint d'une terrible maladie, c'était socialement un exclu... En effet, la loi juive demandait qu'il ne soit pas admis dans la vie normale du Peuple élu tant qu'un prêtre n'avait pas dûment constaté la guérison de leur chair.

Ainsi il me semble comprendre que le Seigneur faisait découvrir à ces lépreux que l'amour de Dieu était bien plus grand que ce qu'ils croyaient et venait chercher les pauvres au delà de toute exclusion et toute loi. Un seul a compris que Dieu l'avait touché et aimé, tout lépreux qu'il était, et il est revenu... émerveillé ! Pour les autres, le Seigneur ne pouvait que dire : Où sont-ils? La même parole que Dieu disait en constatant la fuite d'Adam dans le jardin terrestre... Quand comprendrons nous que Dieu veut notre amour ? Combien de visites devra-t-Il nous faire pour que notre cœur lépreux, vaincu, ou plutôt guéri, lui donne l'amour qu'il attend et une vraie louange ? Tard je t'ai aimée, Beauté cachée! soupirait saint Augustin... Pour nous, ne perdons pas notre temps !

Pratique : Relire l’Évangile de ce dimanche.

Mortimer 19/08/2018 13:36

JSB était le Maître !

SUBLIME .

Bons concerts chère madame Zouave avec nos amis et encore merci pur TOUT ...

Mortimer

Ewondo 19/08/2018 12:08

Magnifique, merci chère Madame Zouave, et à ce soir pour un autre concert.

Bon et saint dimanche à toute la Banquise.

Pierre.

Ewondo 19/08/2018 13:08

Trois concerts en vue avec Madame Zouave en Pays du Velay :

Le 1er est le 19, ce soir, à la cathédrale du Puy : "Voix célestes pour une Cathédrale" avec le King's Consort,

Ensuite, le 20 a Saint-Paulien, "Italie sacrée". Et enfin, le 21 à la Chaise Dieu "Haendel romain".

Pierre.

LR 19/08/2018 06:39

C'est une splendeur : avec le groupe de Narbonne, nous avons chanté "Sicut locutus est", malheureusement a capella, mais quel bonheur !
LR

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !