Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 septembre 2018 6 22 /09 /septembre /2018 05:25
Samedi !

 

Quand on commence la journée par un enterrement ...

 

Mais bon !

 

Je sais que vous serez nombreux à nous aider

en pensées .

 

Faut que cette journée se passe .

C'est ainsi . 

 

 

Bien à vous tous .

 

Mortimer 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Geneviève 23/09/2018 09:59

En Pensées et Prières avec vous et toute votre famille.
Geneviève

Ewondo 22/09/2018 12:38

En route pour Chartres dans l'autocar. Des cantiques en breton comme musique de fond. Je vais passer des chants religieux en bigourdan (langue de Bigore où se trouve Lourdes) Nous sommes à mi chemin de Pau et Langon et déjeunerons vers 14h après Bordeaux. C'est tout le privilège de mon alimentation entérale par gastrostomie : je viens de déguster un gros pavé de truite sauvage des gaves dans le car. Ces truites sont un délice ! Il paraît qu'ils élèvent maintenant des esturgeons dans les gaves pour faire du caviar. Quand je pourrai me nourrir normalement, j'y goûterai ... l'espoir fait vivre !

Pierre.

Ewondo 22/09/2018 11:18

La messe ce matin était à 9h dans la basilique Saint-Pie X et nous avons prié pour Jean-Luc.

Pierre.

SebCaro 22/09/2018 09:20

Bonne journée à toute la Banquise.

L'automne arrive....

Caro.

Cécilou 22/09/2018 09:12

Je pense fort à vous et à tous les proches de Jean-Luc. Je confie le repos de son âme à Notre-Seigneur et sa Mère la Sainte Vierge Marie. Amitiés.
Cécilou

Pierre Deporte 22/09/2018 07:59

Deux anecdotes amusantes lors de deux récentes visites à la Pitié Salpétrière :

Un matin, rendez vous important avec mon chirurgien et, comme tous les patients, je patiente ... dans la salle d'attente du service de chirurgie maxilo- faciale sont mélangés cancéreux et ex-cancéreux (3/4) et interventions délicates, certes, mais de patients dont le processus vital n'est pas en cause (terme pudique pour ne pas dire qu'ils mourront certainement, comme tout le monde, mais d'autre chose).

En face de moi, un jeune Maghrébin d'allure très sympathique, au franc regard et très bien mis, à mille lieues des beurs sauvageons agressifs de banlieue.

Vraisemblablement un rejeton de cette petite bourgeoisie maghrébine bien intégrée qui émerge lentement mais sûrement en France. Il me regardait avec un regard intense de curiosité.

Était-ce mon faciès en biais qui l'intriguait d'autant plus que je riais en regardant un sketch drôle sur mon portable (Jacqueline Maillan dans le rôle de la conférencière) ?

Quoi qu'il en soit, il a trouvé un prétexte pour m'adresser la parole, certes très poliment, mais m'a vite harcelé de questions pour savoir ce qui m'était arrivé.

Il était tellement sympa que j'ai répondu de bonne grâce au lieu de l'envoyer poliment balader comme je le fais toujours, sauf, bien entendu avec les amis. Il était effaré non tant que j'aie pu subir tout cela, mais du fait que je prenais le tout avec le meilleur esprit possible et sur le ton de la plaisanterie ! Et que même d'être devenu très laid me mettait en joie.

J'ai émaillé mes propos de mots et expressions arabes que ma mère, qui faisait très à l'aise ses emplettes en Tunisie et au Maroc (elle passait facilement pour une Maghrébine ..) m'avait enseignés.

Comment rester heureux ? C'est très simple : répéter sans cesse une action de grâce "El H'am d'Ullah" ! (le plus drôle est que je me le dis plus souvent en arabe qu'en latin : "Deo Gratias"). Ajoutant que l'on devait remercier Dieu de ne pas avoir autorisé Shaytan à nous faire davantage de mal ... et que Shaytan (en arabe, ça fait plus peur comme dirait le grand [?] Djamel Debbouze) dont on se moque ouvertement ainsi était impuissant et vulnérable comme quand on le lapide (ramy al-jamarāt dans une vallée de La Mecque, à la sortie d'un tunnel où il y a régulièrement des accidents aux pèlerinages de l'Aïd avec des centaines de morts, tout simplement).

Il me regardait toujours avec des yeux comme des soucoupes ... Et puis le chirurgien est venue me chercher, j'ai dit au jeune homme : "iilaa alliqa" en guise d'au-revoir, et j'ai rajouté, veuillez me croire, sans la moindre malice : "Allahou Akbar" ... j'ai juste capté son regard effaré !

Pourtant jusqu'en 2000, j'avais entendu très souvent ma mère dire aux arabophones, même chrétiens libanais, "Nous nous reverrons très certainement bientôt , Inch Allah, Allahou Akbar !"

Ce n'est qu'en arrivant dans le cabinet d'auscultation du chirurgien que j'ai réalisé avoir fait une bourde majeure en utilisant une expression que disent les terroristes quand ils commettent des attentats.

Mais que voulez-vous, si un jour, qu'à Dieu ne plaise, des intégristes catholicistes vont égorger des imams pendant leur prêche en criant "Gloria in excelcis Deo !", devons-nous supprimer ces mots de la Sainte Messe ?

Pierre (légèrement imprudent parfois, espère en votre charité chrétienne pour lui porter des oranges quand il se sera fait arrêter).

La seconde anecdote sera pour lundi.

Pierre Deporte 22/09/2018 07:46

Bonjour à toute la Banquise.

Mot Spirituel de l'abbé Forestier :

Samedi 22 septembre : Samedi des quatre-temps
Aujourd'hui nous avons le choix entre une Messe longue (pas moins de 5 lectures en plus de l'épitre et l'Evangile...) et une Messe courte (trois lectures, épitre et évangile compris), selon le choix du prêtre. On utilisait autrefois cette Messe du samedi des quatre-temps de septembre pour conférer les ordinations.

Deux remarques nous retiendront particulièrement aujourd'hui : - Ce samedi, comme les autres jours des quatre-temps de septembre, la liturgie fait allusion à la vigne et à la joie. Le mois de septembre étant celui des vendanges, l'ancien peuple Romain remerciait le Seigneur du don précieux de la vigne et du vin ! Les anciens, plus proches de la terre que nous, ne se contentaient pas simplement de faire des foires aux vins, mais leur action de grâce montait vers le Seigneur. -La liturgie fait aussi allusion aux fêtes juives de ce mois : la fête juive de l'expiation et celle des tabernacles. Le dix du mois devait être pour les juifs une journée de pénitence particulière. On devait spécialement en ce jour expier pour toutes les fautes de l'année. Le quinze du mois et pour une semaine, on devait loger dehors dans des tentes de feuillage, pour se rappeler qu'autrefois le peuple avait été errant.

Si nous pouvions aujourd'hui couper un peu avec le matérialisme pour nous souvenir que nous ne sommes que des mortels en chemin vers le Ciel et devant rendre compte de ce que nous avons fait de notre vie...

Pratique : Pratiquer le retrait du monde et le silence.

Philomène 22/09/2018 07:14

Bonjour !
je suis revenue de mon pélerinage du Laus et de la Salette, la Banquise était présente tout au long de ce beau voyage plein d'émotions - en effet, au retour un pélerin à eu un malaise dans le car et il a fallut appeler les pompiers - arrivés très rapidement - ils l'ont transporté à l’hôpital - union de prière pour Henri, si vous le voulez bien, et bien sur pour Jean-Luc et toute sa famille -

- union de prière en cette journée anniversaire du Padre Pio -
Philomène

Guenièvre 22/09/2018 07:12

En udp avec vous

LR 22/09/2018 06:28

Nous penserons à vous, en union de prières pour Jean-Luc et sa famille.
LR

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !