Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 octobre 2018 2 02 /10 /octobre /2018 05:22
tableau d'automne !

tableau d'automne !

Ce soir avec ces beaux fruits je vais préparer de la pâte

de coing .

 

Je les ai fait cuire hier soir mais comme j'ai oublié d acheter

une gousse de vanille je continuerai ma recette ce soir .

 

Non, non, je ne mets pas le raisin avec !!!   

 

 

Le mistral souffle toujours, il fait 13° et nous aurons 22° dans la journée .

 

 

 

Bonne fête à nos Anges Gardiens .

St Anges Gardiens, veillez sur nous !

Lundi 2 octobre : A nos anges gardiens !

 

 

Prenez soin de vous et des vôtres !

 

 

 

 

 

Mirabelle

Bon Mardi tous !

Partager cet article

Repost0

commentaires

LR 02/10/2018 10:17

Je vous rejoins, Pierre : je suis atterrée de penser que tant de prêtres auraient succombé ! Est-ce possible ?
Mais les rumeurs malveillantes, oui, qui pourra séparer le vrai du faux ?
LR

Ewondo 02/10/2018 10:44

Chère Dame LR, un détail amusant dans l'affaire que je relate : une des filles avait été crue mordicus par son père, lequel franc-mac et anticlérical notoire (comme il y en avait tant dans l'administration coloniale française) avait poussé sa fille à propager les ragots. Quand le scandale des carnets intimes a éclaté, il en était mort de honte et s'en est mordu les doigts. L'administration française l'a rapatrié dans sa ville d'origine, Toulouse.

La communauté francaise pendant les périodes coloniale et post coloniale était très prude (même s'il y avait des scandales soigneusement étouffés) et nous avions tous franchement honte devant les Camerounais de souche à qui par droit coutumier la pédophilie fait horreur (punie coutumièrement de mort comme l'homosexualité avant 1960).

Pierre.

Ewondo 02/10/2018 09:48

Excellente journée à toute la Banquise !

Je voudrais vous livrer ce témoignage ancien :

Un simple témoignage que j'ai moi même vécu

Début des années 60 après l'indépendance du pays, notre aumônier qui nous avait suivi au catéchisme chez les Soeurs Spiritaines dans leur magnifique école de Yaoundé, fondée par Mère Lefebvre, la soeur de Monseigneur, était également notre aumônier au lycée pour ceux qui suivaient le second degré du catéchisme, enseigné dans l'établissement.

C'était un père missionnaire, à l'origine un de ces curés de campagne de Provence qui fleurait bon la pastorale des santons.

Il nous avait remarquablement conduits dans ce parcours des trois sacrements, Confession, Eucharistie, Confirmation par l'Esprit puis au Renouvellement des Voeux du Baptême (Communion Solennelle).

Ce père merveilleux, si pédagogue et doué d'un excellent contact avec les enfants (j'étais arrivé terrifié lors de ma première confession à 7 ans, mais il m'avait rassuré) fut promu par l'archevêque à de plus hautes fonctions dans un domaine très catholique mais déjà menacé par les Évangélistes en 1964 puissamment armés par les capitaux US.

Le résultat est, du reste, aujourd'hui dramatique quand on voit à Yaoundé et Douala des temples de je ne sais quelle secte plus grands que les cathédrales catholiques, Notre Dame des Victoires et Saints-Pierre-et-Paul !

Quoi qu'il en soit, avec ce prêtre, aucun problème. Il est vrai qu'il était avec nous beaucoup plus réservé que ne le fut son successeur.

À sa place vint de France et du Nord (Lille) un prêtre au patronyme sentant bon les Flandres se traduisant du flamand (facile pour qui a étudié l'allemand) : "Champ du Lièvre".

Très différent, docteur en théologie, professeur de cette matière à la Catho de Lille.

Mais un homme merveilleux excellant à combiner rigueur et miséricorde : sans concession et plein de douceur pour les adultes et les grands adolescents. Il nous tenait de merveilleux et passionnants sermons à la messe, à la fois d'un haut niveau et tout à fait abordables.

Il savait de même poser avec main de fer dans un gant de velours les limites aux enfants pour le calme dans son catéchisme et à l'église et se montrait pour eux un merveilleux animateur de jeux, et les mamans le sollicitaient toujours pour assister aux goûters d'enfants.

Mais voilà qu'au lycée de méchants bruits ont commencé à courir. Des jeunes filles de 15 ans ainsi qu'un garçon prétendaient qu'il s'était livré à des attouchements.

Personnellement je n'avais absolument rien remarqué mais il vrai que j'ignorais tout de ce genre de choses. Il en était de même pour tous mes ami(e)s, lesquels disaient unanimement que tout cela était totalement invraisemblable.

Le problème est que ces ragots sont venus aux oreilles de l'archevêque, les bruits circulaient vite dans ce trou perdu de classe internationale qu'était la capitale.

Et discrètement le malheureux prêtre fut renvoyé en France pour exercer son ministère dans une obscure paroisse du Soissonais.

Peu de temps après, une mini bombe a explosé au lycée Général Leclerc : des copies des extraits des carnets intimes des deux plus virulentes accusatrices se sont mises à circuler ... c'était édifiant de par leur contenu scandaleux !

Des fantasmes les plus osés et scabreux, franchement répugnants. Je ne pouvais imaginer que des choses pareilles soient possibles. Ces filles étaient vraiment perturbées. J'ai entendu d'un professeur de français que ces passages etaient tirés de je ne sais plus quel ouvrage de Sade.

Avec le recul, cette circulation de carnets personnels ressemblait au film américain "Cruel Intentions" inspiré des Liaisons Dangereuses de Pierre Choderlos de Laclos.

L'important était que la plupart de ces extraits étaient datés bien antérieurement à la venue du malheureux prêtre flamand.

Les deux filles furent renvoyées du lycée par le proviseur et en France par leurs parents dans des pensions religieuses de stricte réputation.

Depuis ce malheureux épisode, je suis toujours sceptique lorsque des affaires de pédophilie ne sont fondées que sur des rumeurs.

Dans les affaires actuelles de pédophilie qui entachent l'Église Catholique, certaines sont certes fondées et avérées. Mais combien sur les autres ne procèdent que de fantasmes, voire d'hystérie collective où certains qui se présentent comme victimes cherchent en fait à attirer l'attention sur eux.

Et puis cette campagne finit par sembler trop bien orchestrée, mais par qui ? Notre Église ne manque pas d'ennemis.

Pierre.

Philomène 02/10/2018 09:06

Belle journée à toute la Banquise !
hier après-midi, ciel tout noir et orage sur Nice et aujourd'hui.... c'est un ciel bleu, bleu, bleu....
tout à l'heure, adoration et messe dans le vieux Nice - prière aussi pour remercier nos Saints Anges gardiens -
Philomène

Sic transit 02/10/2018 08:52

Mais avant la pâte vous aurez fait de la gelée, tellement délicieuse sur du pain grillé pour accompagner le thé ?

SebCaro 02/10/2018 08:32

Bonne journée à toute la Banquise.

Bonne fête à tous nos anges gardiens.

Caro.

LR 02/10/2018 07:03

J'en ai fait l'autre jour. Je n'aime pas tellement mais le chasseur, oui !
LR

Guenièvre 02/10/2018 06:57

Bonne fête, les anges !
Bonne journée à tous.

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !