Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 janvier 2019 1 28 /01 /janvier /2019 05:59
Bon lundi !

 

Nous fêtons Saint Thomas d'Aquin ce jour .

 

Bonne fête aux Thomas !

 

 

 

J'ai lu Saint Thomas d'Aquin ! cool

Enfin, les premières lignes ...

Depuis je tente de les comprendre frown

 

 

 

 

 

 

Nous fêtons aussi  les Charlemagne, les Amédée,

les Callinique, les Glastien etc ... cool

Pas évident à porter .

 

 

 

 

 

Ici nous devrions avoir un beau soleil grâce au vent ! 

 

 

Belle journée à tous et prenez soin de vous .

 

Mortimer  

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Ewondo 28/01/2019 19:07

En 1994, à Québec, à l'université Laval, je participais à un congrès de la SISR (Société Internationale de Sociologie des Religions dont j'étais membbre). Lors d'une conférence d'un Californien, ennuyeuse au possible, capilotractée et prononcée dans un anglais incomprehensible je me suis éclipsé pour me réfugier chez les Juifs, tous francophones.

Le sujet était religion et nutrition. Passionnant ! Je suis intervenu pour dire que toit ce que nous mangeons interrompt un cycle de vie.

Deux seul produits sont faits pour nourrir et ne tuent pas : le lait et le miel, emblèmes de la Terre Promise. La ravissante Juive maître de conférence me regarde avec des yeux ronds. Et du tac au tac ajoute, sachant bien que je suis chrétien, que chez-eux, ils ne mangent que des oeufs vierges, qui ne contiennent que des nutriments n'interrompand pas un cycle de vie, contrairement aux oeufs fécondé.

Pierre.

LR 28/01/2019 17:07

Merci, cher Pierre, pour cet article du Point !
Ils commencent à nous casser sérieusement les pieds avec leurs "diktats" !!
Jour sans viande = vendredi, surtout en Carême, n'est-ce pas ?

LR

Adeodat 28/01/2019 19:00

Je ne sais pour quelle raison ,mais je ne peux faire un commentaire à l'article du point par Pierre. Donc je le fais ici.
Mon frère qui a pratiquement passé toute sa vie au Mexique m'a dit un jour: "L'écologie c'est une histoire de pays riches. Dans les pays pauvres on essaye de manger à sa faim sans s'occuper du reste."
Adeodat

Ewondo 28/01/2019 18:49

Personnellement, 400g de viande (ou de poisson) par jour pour maintenir le poids ... toute l'année. Et tous les vendredis de l'année plus le Mercredi des Cendres, poisson . Juste le Vendredi Saint, soupe de légumes et quinoa (les meilleures protéines végétales !).

Je n'accepte de diktat que des médecins.

Je prépare un article pour le FC sur les "vegan" intégristes qui sont contre les Saintes Écritures en refusant le lait et le miel (produits animaux !). Ils l'ont mis en rogne quand ils ont saccagé un fromagerie de chez-nous, à Dreux ...

Quoi de plus paisible qu'une fromagerie où l'on vend souvent également du lait et du miel.

Et pourtant je connais une fervente catholique qui est "vegan" integriste ( en français on dit vegétalien, les végétariens mangeant du poisson, des oeufs, du lait, du miel). Fort heureusement elle est non violente (ce serait un comble !).

Pierre.

Ewondo 28/01/2019 16:55

J'ai entendu que la dépression neigeuse Gabriel arrivait chez nous demain et que nous pourrions avoir jusqu'à 15 cm de neige ! À l'aube, je pars faire des provisions car ça va durer 3 jours. L'essentiel est que ce soit fondu vendredi car je pars à Paris en ambulance !

L'an dernier j'étais resté presque une semaine bloqué à la Pitié Salpétrière à cause de cette maudite neige ...

Pierre (prudent).

Ewondo 28/01/2019 13:31

Article du Point :


Quiriny - Long comme un jour sans viande
BILLET. L'écrivain belge moque cette manie des « jours sans » : sans viande, sans achat, sans téléphone, etc. Et lance une idée révolutionnaire. PAR BERNARD QUIRINY

J'apprends dans la presse qu'une brochette de personnalités nous invite à ne plus manger de poisson ni de viande le lundi, pour des raisons tenant à la lutte contre le changement climatique, à la critique de l'élevage intensif, au bien-être animal et à la santé publique. Il est évidemment difficile de ne pas être sensible à ces nobles causes, moyennant quoi on est tenté d'applaudir l'initiative. Simplement, on se demande pourquoi les signataires, pour nous encourager à nous passer de viande, ont choisi le lundi, jour le plus déprimant de la semaine, alors qu'on a précisément besoin ce jour-là de se réconforter à table en dégustant une entrecôte-frites.

J'imagine toutefois qu'ils ne sont pas trop fermés et qu'ils ne verront pas trop d'inconvénients à ce que chacun déplace le « jour vert » – ainsi qu'ils le nomment – au moment de la semaine qui lui convient. Sans doute seront-ils heureux d'apprendre au passage que beaucoup de pauvres s'abstiennent de consommer de la viande tous les jours, signe chez eux d'une fibre écologique dont on ne les félicite pas assez. Entre les avions qu'ils ne prennent pas et les steaks qu'ils ne mangent plus, les pauvres sont des écolos de pointe. Les écologistes mondains répondront qu'ils n'ont aucun mérite, n'ayant aucun sacrifice à faire. Et puis, ils roulent au diesel, ça compense.

Conscience à bon prix
D'une manière générale, en dépit de ses louables intentions, la pétition pro-lundi vert semble avoir reçu un accueil plutôt frais. Les amis de la cause animale, désolés, en concluent que les foules égoïstes, sans être absolument indifférentes à la planète ou aux bêtes, ne sont pas prêtes à changer pour autant leurs habitudes. Je me demande cependant si leur hostilité relative ne tient pas plutôt à la connotation vaguement punitive de la notion de jour « sans », ainsi qu'au fait que ce jour sans viande s'ajouterait à la liste déjà longue des journées privatives en tous genres, censées nous aider à lutter contre les pathologies de notre société devenue obèse et folle : journée sans achat pour nous déprendre du consumérisme, journée sans smartphone pour nous désintoxiquer des réseaux, journée sans voiture pour dépolluer l'air, etc. Par ailleurs, je m'interroge si cette manie des jours sans ne revient pas à s'acheter une conscience à bon prix, et s'il ne serait plus honnête de troquer le principe du jour sans par celui du jour avec, beaucoup plus radical et hardi. Plus de viande, sauf le lundi. Plus d'achats, sauf un jour par an. Etc. L'économie aurait vite fait de couler, mais en matière d'environnement, on ferait difficilement mieux. Comme quoi, les pro-lundi vert jouent petit-bras.

Cette affaire me rappelle une nouvelle de Marcel Aymé, La Carte. C'est l'histoire d'un jour sans, en plus extrême. Vu les difficultés d'approvisionnement pendant la guerre, les pouvoirs publics décident de rationner l'existence des populations inutiles à l'effort productif au moyen d'une carte de temps, analogue aux cartes de rationnement des produits alimentaires : les intéressés vivront autant que leur carte le permet, puis ils disparaîtront corps et biens jusqu'au mois suivant ! Comme toutes les idées géniales et prémonitoires, celle-ci s'appuie sur une logique implacable : s'il y a des jours sans viande et des jours sans achats, il peut bien y avoir aussi des jours sans gens.

Un jour sans... gens
On imagine les applications contemporaines, et les satisfactions qu'on en tirerait. Un jour sans Griveaux, par exemple, ou sans Mélenchon, ou sans qui vous voudrez, serait pour beaucoup d'entre nous un soulagement précieux. De même que pour tout-un-chacun le jour sans voisin du dessus, ou sans chef de service acariâtre, ou sans casse-pieds quelconque. Comme les disparus momentanés, faute d'exister, ne mangeraient plus de viande, on préservait la planète en même temps. Oui, le jour sans gens, voilà la vraie bonne idée, révolutionnaire et hardie. Le jour où Mme Binoche et ses collègues inventeront le mardi vert, garanti sans imbéciles et sans cuistres, je me joindrai au mouvement. En attendant, tant que personne ne m'inflige la journée sans Marcel Aymé, je m'accommode de tout.

Ewondo 28/01/2019 15:58

J'aime bien "une "brochette" de personnalités" ...

Miam !

Pierre (Camerounais antropophage ;-)

Adeodat 28/01/2019 11:41

Au sujet des saints du jour, je trouve pour le 28:
Saint Cyrille, patriarche d'Alexandrie en 412.
Saints martyrs Thyrse, Leuce et Callinique (Saint Thyrce est un des patrons de la cathédrale de Sisteron).
Saint Jean de Réomay VI ème siècle. Fonda l'abbaye de Réomay en Bourgogne.
Saint Paulin, patriarche d'Aquilée en 776.
Saint Glastien, évêque en Ecosse
Effectivement, saint Thomas d'Aquin est fêté le 7 mars
Bienheureux Charlemagne, empereur.
Bienheureuse Marguerite de Hongrie, Vierge, +18 janvier 1271.
Amédée (proche parent de l'empereur Conrad III), il est mort en odeur de sainteté (il est peut-être canonisé mais au XIX ème siècle il ne l'était pas encore). Moine dans l'abbaye de Bonnevaux puis à Cluny. De retour à Bonnevaux il fonda quatre monastères dont celui de Tamiés au diocèse de Tarentaise (aujourd'hui Tamié) + 1140. Son fils prénommé aussi Amédée prit l'habit à Clairvaux sous saint Bernard. Il fut abbé de l'abbaye de Hautecombe où se trouvent les tombeaux des ducs de Savoie. Il mourut en étant évêque de Lausanne en 1158. Certains le font naître au château de Chatte en Isère (près de Saint Antoine l'Abbaye, et le disent saint (?)
Saint Antoine l'Abbaye: charmant village médiéval de l'Isère où il reste outre les maisons du village, sa foire annuelle, une très belle église abbatiale ainsi que de nombreux bâtiment monastiques. A visiter absolument si vous passer près de Valence.

En union de prière
Adeodat

Adeodat 28/01/2019 13:23

Mea culpa pour la faute: "Si vous passez…" J'espère que la maîtresse ne vas pas gronder !!!
Adeodat

Mortimer 28/01/2019 12:06

Désolé, mais j'ai St Thomas d'Aquin pour aujourd'hui !

Et pour le 7 mars sainte Perpétue et sainte Félicité .


C'est un peu n'importe quoi ces calendriers ....

Mortimer

Ewondo 28/01/2019 10:03

Mot Spirituel de l'abbé Forestier :

Lundi 28 janvier : saint Pierre Nolasque

Saint Pierre Nolasque vécut principalement au XIII° siècle. Né en France, il passa la majeure partie de sa vie en Espagne. Suite à une vision de la Vierge Marie, il fonda l’ordre de Notre Dame de la Merci pour le rachat des captifs. A cette époque, en effet, les musulmans razziaient les pays chrétiens et faisaient beaucoup d’esclaves… Dans l’ordre fondé par Pierre Nolasque, on faisait un quatrième vœu étonnant : S’il arrivait aux religieux de manquer de l’argent nécessaire pour racheter un esclave, ils devaient s’offrir comme captifs à sa place notamment pour éviter le naufrage dans la foi de ces frères chrétiens.

Il est de bon ton aujourd’hui de critiquer les chrétiens dans leur histoire et leurs croyances. Mais bien peu se risqueraient à reproduire la charité qu'ils ont manifesté au cours de l’histoire ! Il n’est guère que dans l’Evangile où l’on commande d’aimer ses ennemis, et où l’on enseigne le don de sa vie pour ses frères, comme l’a vécu saint Pierre Nolasque.

Pratique : Consacrer aux autres quelques instants de sa journée.

Ewondo 28/01/2019 09:49

J'ai mis en route mon four vapeur :


Mini four / Four posable Miele FOUR VAPEUR élégance DG6019. Points forts du produit : Four posable vapeur - Capacité 24 litres | Réservoir d'eau 1,2 litre avec générateur intégré | Fonctions : réchauffage, décongélation détartrage - Porte tempérée | Bandeau avec écran et touches sensitives. https://www.darty.com/nav/achat/petit_electromenager/cuisson_quotidienne/mini_four/miele_dg6019.html

C'est absolument génial ! En fait j'en avais eu un mais suite à une mauvaise manipulation de ma part il avait court-circulé ;-(

Résultat, j'ai parfaitement réussi :

- le gâteau au chocolat. Les sans abris se sont régalés. Deux tablettes de noir aux fruits de la passion et deux aux zestes de citron,

- deux foies gras de canard à l'eau de vie de figues, cinq parfums et sel à la truffe blanche. Mi cuit, le résultat est sublime !

Décidément je sens que ce four à vapeur douce va beaucoup servir. J'ai pu lentement prendre par la bouche une fine tranche de foie gras et un peu de vin ...

Pierre.

Cécilou 28/01/2019 09:28

Désolée, il doit y avoir erreur. St Thomas d'Aquin (patron de mon frère) se fête le 7 mars, jour de sa mort. Moi, j'ai St Pierre Nolasque, entre autres.
Belle journée à tous.
Cécilou

Ewondo 28/01/2019 09:15

Amusant, mais qui n'en fait pas ?

«Petit détail», «orthographe correcte»... Ces formules du quotidien constituent des pléonasmes. Le Figaro revient sur ces locutions à bannir.

Ils sont un peu comme ces bonbons que l'on mange alors qu'on s'était dit «c'est le dernier». On sait qu'il ne faut pas plonger la main dans leur sachet mais on y revient à chaque fois. Les pléonasmes sont leur métaphore. S‘il est préférable de ne pas en faire, cela ne nous empêche pas d'en dire. Parfois, voire souvent. Mais éviter de les employer n'est pas toujours aisé. Certains se glissent dans nos conversations sans crier gare. D'autres accompagnent des expressions toutes faites. Et pourtant bien fautives. Le Figaro revient sur ces emplois incorrects.

● Petit détail, petit résumé, petite maisonnette...

Il est tentant lorsque l'on parle d'un détail, d'affiner notre propos à mesure que l'on veut décrire ce que l'on voit. C'est ainsi que l'on entend souvent la formule «petit détail». Toutefois, cette expression constitue un pléonasme. L'auteur Jean-Loup Chiflet rappelle son histoire dans son Petit traité singulier des pléonasmes insoupçonnés: «Le verbe detaller en ancien français désignait le fait de séparer les mèches de cheveux comme en les taillant». À la fin du XIIe siècle, le mot «détail» apparaît alors dans l'expression «vendre à détail», ce qui signifiait par «petites quantités», raconte l'écrivain. Pas question donc, d'accoler l'adjectif petit au détail.

De la même manière, il est inutile d'ajouter un «petit» ou un «bref» au mot «résumé». Ce dernier consiste justement à «reprendre en peu de mots ce qu'on a dit». C'est-à-dire à rendre court et succinct ce qui a déjà été énoncé. Un résumé ne peut pas être long par définition. Concernant les mots «maisonnette», «pincette», «cuisinette», «fillette», etc., ces derniers nous indiquent par leur suffixe en «-ette» qu'ils sont par essence «petits». On évitera donc de leur ajouter l'adjectif, ce à moins, de vouloir commettre un pléonasme.

- «Incessamment sous peu»: ne faites plus la faute!
● Moi personnellement je pense, je crois pour ma part
- Que pensez-vous des «gilets jaunes»?

- Personnellement, je pense que…

Stop! Ne dites pas un mot de plus. Si tant est que vous tombiez d'accord avec votre interlocuteur sur ce sujet, ce dernier pourra déjà tirer à boulets rouges sur vous. La cause? Le pléonasme que vous venez de faire. «Moi personnellement» est du même ordre que «je crois pour ma part». L'effet d'insistance peut être entendu. Au risque toutefois d'heurter votre adversaire, il est préférable d'employer les variantes: «À mon avis», «de mon point de vue», «à titre personnel».

● Ajouter en plus, crier fort, se dépêcher vite...
Ces formules toutes faites n'en demeurent pas moins incorrectes. Il suffit de faire un pas de côté, de les observer pour le constater. «Ajouter» signifie littéralement «mettre en plus, apporter un élément nouveau», indique Le Trésor de la langue française. Attesté sous la forme «ajuster» au XIIe siècle, le verbe signifiait déjà «mettre en plus». On évitera donc de lui ajouter un «en plus».
De la même façon, le verbe «crier» a pour définition «prononcer des paroles d'une voix très forte». Il n'est donc pas nécessaire de lui ajouter l'adjectif «fort». Enfin, le verbe «dépêcher» signifie «accomplir une tâche avec rapidité ou précipitation afin d'en finir ou de s'en débarrasser». Il n'est pas besoin de préciser que l'on se précipite quand on se presse…

● Une orthographe correcte
Là encore, la formule est toute faite. On ne réfléchit plus guère en l'employant. «Comment est son orthographe», dira l'un. «Il a une orthographe correcte», répondra l'autre, sans ciller. Pourtant, la formule est un pléonasme. Du grec orthos, «droit», et graphe, «écrire», le mot «orthographe» désigne «la manière correcte d'écrire un mot». Pour être plus correct, on préférera donc dire, avec plus ou moins de nuance dans la voix: «Il maîtrise parfaitement l'orthographe.»

● Assez satisfaisant
La formule est souvent lue sur les bulletins scolaires. Toutefois, si l'on se fie strictement à l'origine du mot «satisfaisant» on découvre que le préfixe de l'adjectif vient du latin satis qui veut dire «assez». On peut sans nul doute affirmer qu'employer le terme avec le terme «assez» constitue donc un pléonasme. Mais ne soyons pas manichéens. Cette précision, bien que redondante, permet une gradation entre celui qui a eu des résultats moyens (assez satisfaisants) et de bons résultats (très satisfaisants).

● Monter en haut, sortir dehors
Ces pléonasmes ont le don de nous faire voyager en absurdie. Comment ferions-nous pour aller en haut, sans monter? De la même façon comment ferions-nous pour nous rendre à l'extérieur d'un endroit sans en sortir? Non, cela est tout bonnement impossible. On évitera également de parler de «rafale de vent», d'un «bip sonore» ou bien encore d'un «don gratuit». Précisons toutefois que l'on peut monter son bas et monter son haut si ces derniers sont tombés…

Pierre (souvent redondant).

SebCaro 28/01/2019 09:00

Bonne journée à toute la Banquise et bonne fête aux Thomas.

Caro.

Ewondo 28/01/2019 08:52

Excellente journée à toute la Banquise et bonne fête à tous les Thomas (et à tous les Charlemagne ;-)

Pierre

Sic transit 28/01/2019 07:19

J'ai mis quelques instants à me rappeler qui est Balthazar !

LR 28/01/2019 06:41

La photo est très belle !
Le vent a soufflé très fort, j'espère qu'il va se tenir tranquille aujourd'hui. Le ciel est bien étoilé et Balthazar chante.
LR

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !