Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 janvier 2019 2 22 /01 /janvier /2019 05:59
Joyeux anniversaire à monsieur PDF !

Je pense que cet anniversaire sera fêté comme

il se doit par nos amis de Chartres ! smiley

 

 

Et ce serait bien aussi que Jean-François nous donne

des nouvelles de son prochain livre....

 

 

 

 

 

 

 

 Aujourd'hui nous fêtons les Vincent .

 

                          A la saint Vincent

               Tout dégèle ou tout prend ! cool

 

 

 

 

Ou encore plus gai ....

 

 

 

 

                   A la saint Vincent, ou les glaçons

                        perdent leurs dents

            ou les recouvrent pour longtemps ! crying

 

 

 

 

 

 

 

 

Vu le froid ce matin, ce n'est pas gagné !

 

Bonne journée à tous et prenez soin de vous .

 

 

Mortimer  

Partager cet article

Repost0

commentaires

Jean-François 24/01/2019 17:51

Merci encore à toute la banquise, à Mortimer et Cécilou, pour vos voeux d'anniversaire ! Toutes mes meilleures pensées à Cécilou pour sa nouvelle maison et très bonne installation

Ewondo 22/01/2019 12:24

Extrait d'un article du Point :


Ciel bas, températures polaires, crachin chagrin, humeur en berne : pas de doute, l'hiver est là. Pour les uns, il fait un « froid de loup » ; pour les autres, quel « temps de chien »  ! Ces images communes à toutes les langues s'expliquent par la précision avec laquelle les hommes, de tout temps, ont observé leur environnement naturel. La première « fait allusion à l'époque où les loups affamés sortent de leurs repaires », écrivent Alain Rey et Sophie Chantreau dans le Dictionnaire des expressions et locutions (Le Robert). À les lire, n'entend-on pas la bête hurler dans la steppe polie par la neige  ? Si la seconde suggère immédiatement la vision d'un corniaud dégoulinant de flotte devant une porte-fenêtre, rien de plus normal : c'est une version abrégée d'« il fait un temps à ne pas mettre un chien dehors », locution extrêmement usitée en Angleterre, où, question météo pourrie, on s'y connaît.

Mais quid de « il pleut comme vache qui pisse »  ? « L'expression paraît s'expliquer à partir de pleurer comme une vache, le passage de la première locution à la seconde est motivé à la fois par le contenu (rapports métaphoriques entre pleurer et pleuvoir) et par la forme phonique (allitération des syllabes initiales). Comme (une) vache est senti comme un intensif renforcé par une image caractérisant un trait physiologique aisément observable (vache qui pisse) », détaillent les auteurs du Robert. Pour simplifier, foncez aux champs et jugez sur pis.

Pierre.

D'autres tournures ont évolué avec la société. Ainsi, « froid de canard » est susceptible d'évoquer aux consommateurs soucieux de leur confort une couette rebondie, voire une doudoune 100 % duvet. Soit l'inverse exact d'une chasse aux palmipèdes dans des marais brumeux et boueux, pratiquée jadis durant les frimas sans équipement isolant.

Ewondo 22/01/2019 12:02

Je parlais hier de l'épais brouillard glaçant que nous avons eu à Chartres voici trois quatre jours et il me revient un souvenir d'arrivée dans une ville fortement embrumée en1973. Essayez de deviner où c'était avant la fin

Dans un gros porteur 747 parti d'Orly et plusieurs heures de vol dans un ciel limpide, nous commençons à descendre lentement et à moyenne altitude, l'avion commence à tourner interminablement au-dessus d'une assez grand baie lugubre noyée dans une brume épaisse. On distinguait tout de même que d'autres avions tournaient devant nous.

Un sinistre manège sans fin dans le ciel. Et tout à coup le vol devient rectiligne, toute la quinquaillerie des volets d'intrado sort, laissant filtrer par les fentes un air épaissement crémeux. Choc des roues sur la piste et vrombissement classique des inverseur de poussée.

Et là boudoum ... boudoum sur une piste inégale rapiécée de partout. Même au fin fond de l'Afrique, je n'avais jamais rien vu d'aussi minable ! Le taxi way longe les rives de la baie jonchées d'ordures, de cadavres d'animaux. Même à Bombay (qui s'y connaît dans le genre) je n'avais jamais vu cela, encore que les bas côté des pistes y soient infestés de charmants cobras.

L'avion arrive enfin devant l'aérogare . Pas de tuyaux et l'on descend par des passerelles dans une atmosphère insoutenable, 38°C avec une forte odeur de produits chimiques, majoritairement du SO2 (la délicate fragrance d'oeufs pourris).

Aérogare lugubre, queue interminable à la police, aux bagage puis à la douane.

Cet aéroport, croyez-moi ou pas, c'était ... John Fitzegerald Kennedy de New York. Et ça ne sentait pas la pomme !

J'y suis repassé trois ans plus tard et il était métamorphosé. Propre, accueillant ... Entretemps, New York avait changé de maire.

Pierre.

Jean-François 22/01/2019 11:24

Cher Monsieur l'abbé, Cher Mortimer, chère Martine, chère Caro et Seb, chère Dame LR, cher Ewondo, chers amis de la Banquise, Un très grand merci pour vos souhaits de joyeux anniversaire! Je suis particulièrement heureux de cet anniversaire et de cette (courte) avancée en âge. Puisse Dieu me donner la sagesse et la capacité de me conformer pleinement à Sa Volonté! Merci aussi pour ce beau gâteau d'anniversaire, très en rapport avec le temps neigeux d'aujourd'hui....Concernant le prochain livre, je vous précise, en primeur pour la Banquise, qu'il est essentiellement un livre de la Vierge Marie elle-même, puisqu'il est centré sur ses Paroles, lors de ses apparitions reconnues par l'Eglise, avec une préface de Mgr Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon. Il sortira pour le mois de Marie, en mai prochain, aux éditions Via Romana. Il a pour finalité de contribuer à mieux faire connaître et aimer notre Mère du Ciel et Celui qu'Elle nous donne à aimer et à suivre: Jésus Sauveur. Amitiés à tous

Cécilou 22/01/2019 21:48

Oups, sur le fil, avant qu'il ne soit trop tard excellente anniversaire à vous, cher Jean-François. Je vous embrasse.
Cécilou

Ewondo 22/01/2019 10:48

Mot Spirituel de l'abbé Forestier :

Mardi 22 janvier : saints Vincent et Anastase

Les âmes des justes sont dans la main de Dieu. Aux yeux des insensés ils ont paru mourir, mais ils sont dans la paix. extrait de l'introït de la Messe des saints Vincent et Anastase.

Deux saints martyrs sont proposés aujourd'hui à notre vénération : Vincent et Anastase, réunis dans une même fête, car ils moururent le même jour, mais à des années de distance! Saint Vincent naquit en Espagne à Huesca au 2ème siècle. Il fut ordonné diacre par Valens, évêque de Saragosse, et celui-ci, ayant du mal à parler, chargea Vincent de prêcher à sa place. Ayant appris son rôle, Dacien, gouverneur de cette province au nom de l'empereur Dioclétien, ordonna d'arrêter Vincent et de l'amener, couvert de chaines, à Valence. Il y subit un terrible martyr devant de nombreux témoins, qu'il supporta avec une force admirable. Il mourut le 22 janvier 304. Son courage dans ses souffrances le rendit vite célèbre et son culte se répandit rapidement partout. Il fait partie, avec saint Étienne et saint Laurent, des trois plus célèbres diacres. Saint Vincent est aussi le sympathique et populaire patron des vignerons !

Quant à Anastase, nous savons peu de choses de lui. Il était un moine persan, et le roi des perses Chosroas lui fit trancher la tête en 628. Son chef fut transporté à Rome, où il était vénéré vers 650. En 1221, les reliques de St Vincent furent aussi apportées d’Espagne et placées dans la basilique dédiée à St Anastase. Saint Vincent fut martyr de son dévouement, ce martyre là est à notre portée ! Quand on ne sait pas toujours quoi mettre sous le nom d'amour et de charité, on voit toujours très bien ce qu'on peut mettre sous le mot dévouement... Alors, sommes-nous de ceux qui disent toujours oui à Dieu, à l'ami, au supérieur, au prêtre qui nous sollicite ? Et avec le sourire en prime ? Vous êtes alors sur le chemin du Ciel, ne le quittez pas !

Pratique : Aujourd'hui nous ne refuserons aucun service.

Ewondo 22/01/2019 10:28

Excellente journée à toute la Banquise et joyeux anniversaire à mon ami de quarante ans !

Pierre.

Adeodat 22/01/2019 09:45

Was is das Monsieur PDF ?

….et aussi Saint Anastase originaire de Perse, martyr en 628 à Barsaloé près de l'Euphrate en Assyrie alors sous domination du roi des perses Chosroès. Il prédit la chutte du tyran qui quelques années après fut vaincu par l'empereur Héraclius.
Adeodat

Ewondo 22/01/2019 12:09

Un surnom pour Jean-François Guy Barrey, webmestre de Pèlerinages de France et auteur de l'ouvrage du même nom. Il en préparé un autre.

Pierre.

P.S. : Merci pour votre adresse.

SebCaro 22/01/2019 08:48

A la Saint Vincent,
Cesse la pluie et vient le vent.

Bonne journée à toute la Banquise et heureux anniversaire à Monsieur PDF. J'ai beaucoup aimé son livre sur les pèlerinages.

Caro.

LR 22/01/2019 06:22

Une grosse bise à Jean-François !
J'ai un autre dicton : Quand le soleil luit à la Saint Vincent, le vin monte aux sarments.
LR

Ewondo 22/01/2019 11:23

C'est raté pour le soleil chez nous car il neige et pourtant nous avons des vignes et un vin de Chartres qui se vend aux enchères tous les ans. Dans un passé lointain, il y avait beaucoup de vignobles sur les coteaux de la vallée de l'Eure. Peut être y a-t-il eu un réchauffement climatique à l'époque ?

Du reste, quand les Vikings ont découvert le Groenland au Moyen Âge, ils lui ont donné ce nom qui signifie "Terre Verte".

Pierre.

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !