Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 février 2019 2 05 /02 /février /2019 06:03
Mardi 5 février 2019 !

 

En parlant d'informatique hier, j'ai changé l'écran

de mon pc .

 

 

Il faut dire qu'il mettait une quinzaine de minutes

pour s'éclairer ...sad

 

 

 

 

Bref je change mon écran sans problème, il s'éclaire

 

et plus de son ! angry

 

 

Je trouvais d'ailleurs que tout se passait trop bien .indecision

 

 

 

 

 

 

J'envoie un texto à Garg . 

 

Puis, vous connaissez ma patience, je donne un grand

 

coup de pied dans la bête et hop le son est revenu ! smiley

 

 

 

 

Je suis content parce que Garg m'a confirmé qu'on

 

ne pense pas assez au grand coup de pied

 

dans l'appareillage !

 

 

 

 

 

L'informatique est un monde étrange .....cool

 

 

 

 

 

 

 

Nous fêtons aujourd'hui les Agathe !

 

 

A sainte-Agathe va à ta vigne ,

 

si ce n'est pour travailler, du moins

 

pour y déjeuner .
 

 

Je trouve ce dicton charmant !laugh

 

 

Je vous souhaite une bonne journée et prenez soin

de vous .

 

 

Mortimer ( informaticien bien chaussé !   )

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Ewondo 05/02/2019 13:22

J'aime beaucoup le prénom Agathe et surtout Agatha Christie :


“L’INDULT AGATHA CHRISTIE”

AILLEURS... DE LA PRÉHISTOIRE À L'HISTOIRE...
“L’INDULT AGATHA CHRISTIE”

De l’« indult Agatha Christie » au Motu Proprio Summorum Pontificum, de 1971 à 2007 : il aura fallu 36 ans pour que l’appel lancé dans les colonnes du Times de Londres par de nombreuses personnalités de la culture et des arts – dont l’inventrice de Miss Marple et d’Hercule Poirot – pour « la survie de la messe traditionnelle » soit pleinement entendu à Rome, au bénéfice des catholiques du monde entier et pas seulement des catholiques britanniques. Nous ne savons pas combien de temps il faudra pour que le vote des sujets de Sa Majesté en faveur de la sortie de leur pays de l’Union européenne soit pris en considération à Bruxelles et bénéficie à tous les Européens – en permettant, on peut rêver, la refondation du pacte européen sur ses racines chrétiennes – mais il est évident qu’une nouvelle fois le fort esprit d’indépendance de nos voisins d’Outre-Manche les positionne en précurseurs (1).
Le 3 septembre 2010, nous évoquions l’« indult Agatha Christie » dans notre lettre 246 présentant les résultats du sondage réalisé par Harris Interactive pour notre compte sur la réception du Motu Proprio de Benoît XVI en Grande-Bretagne. Nous rappelions que c’était en effet d’Angleterre, en 1971, quelques semaines après l’entrée de vigueur de la nouvelle messe de Paul VI, qu’était arrivée la première bonne nouvelle concernant la sauvegarde de la liturgie traditionnelle.
En effet, l’écho obtenu par la pétition publiée le 6 juillet 1971 par le Times et signée par des personnalités, catholiques ou non (Agatha Christie était elle-même anglicane), provenant « de toutes les branches de la culture moderne d’Europe et d’ailleurs », avait conduit Rome à prendre acte de cette démarche qui visait à « attirer l’attention du Saint-Siège sur l’effrayante responsabilité qu’il encourrait dans l’histoire de l’esprit humain s’il refusait de permettre la survie de la messe traditionnelle, même si ce n’était que côte à côte avec d’autres formes liturgiques ». Ces hommes de bonne volonté, dans leur requête culturelle, rejoignaient les cardinaux Ottaviani et Bacci, dans leur requête de foi, demandant à Paul VI, le 3 septembre 1969, de pouvoir « continuer à recourir à l’intègre et fécond Missel romain de saint Pie V ». Paul VI fut plus sensible à la critique des hommes cultivés qu’à celle des cardinaux. Le 5 novembre 1971, Mgr Bugnini, l’auteur de la réforme liturgique, adressa donc au cardinal Heenan, archevêque de Westminster, un courrier lui manifestant la décision du pape d’autoriser « les Ordinaires d’Angleterre et du Pays de Galles à permettre à certains groupes de croyants à des occasions particulières de participer à la Messe célébrée selon les Rites et les textes de l’Ancien Missel Romain ».
Si ce texte, cet « indult » – dérogation à la loi accordée par le Pape ou le Saint-Siège à un fidèle ou une communauté de fidèles –, fut suivi de peu d’effets tant les évêques d’Outre-Manche mirent peu d’empressement à l’appliquer (2), il revêt une importance fondamentale dans l’histoire de la défense de la liturgie traditionnelle de l’Église car il ouvrait une brèche et établissait un précédent sur lequel s’appuieront les défenseurs de la messe latine et grégorienne jusqu’à ce que l’indult Quattuor abhinc Annos de 1984 ne l’étende à toute l’Église universelle.
(1) Le père Michel Viot a publié le 24 juin une réflexion intéressante inspirée du vote britannique. À lire ici.
(2) C’était très précisément un indult à deux degrés : une autorisation donnée aux seuls évêques d’Angleterre et Pays de Galles d’accorder eux-mêmes des indults.
***
ANNEXE : L’APPEL DU 6 JUILLET 1971
(Paru dans le Times, traduction La Documentation Catholique)
L’un des axiomes de la publicité contemporaine, aussi bien religieuse que profane, est que l’homme moderne en général, et les intellectuels en particulier, sont désormais pleins d’intolérance pour toutes les formes de la tradition et n’aspirent qu’à les supprimer pour les remplacer par quelque chose d’autre.
Mais comme bien d’autres affirmations de nos machines à publicité, un tel axiome est faux. Aujourd’hui, tout comme dans le passé, les hommes cultivés sont à l’avant-garde chaque fois qu’il s’agit de reconnaître la valeur de la tradition, et ils sont les premiers à sonner l’alarme lorsqu’elle est menacée.
Si quelque décret déraisonnable devait ordonner la destruction complète ou partielle des basiliques ou des cathédrales, ce seraient évidemment les hommes cultivés quelles que soient leurs croyances personnelles qui se dresseraient, pleins d’horreur, pour s’opposer à une telle possibilité.
Or, c’est un fait que ces basiliques et ces cathédrales ont été bâties pour la célébration d’un rite qui, il y a quelques mois encore, représentait une tradition vivante. Nous voulons parler de la messe catholique romaine. Pourtant, si l’on en croit les dernières informations en provenance de Rome, il existe un plan destiné à supprimer cette messe dès la fin de cette année.
En ce moment, nous n’envisageons pas l’expérience religieuse et spirituelle de millions de personnes. Le rite en question, dans son magnifique texte latin, a également inspiré quantité d’œuvres d’art inestimables, non seulement des œuvres mystiques, mais aussi des œuvres de poètes, philosophes, musiciens, architectes, peintres et sculpteurs, dans tous les pays et à toute les époques. Il appartient ainsi à la culture universelle aussi bien qu’aux hommes d’Église et aux chrétiens pratiquants.
Dans la civilisation matérialiste et technocratique qui menace de plus en plus la vie de l’âme et de l’esprit dans son expression créatrice originale — la parole, — il semble particulièrement inhumain de priver l’homme de formes verbales dans l’une de ses plus grandioses manifestations.
Les signataires de cet appel, qui est entièrement œcuménique et apolitique, proviennent de toutes les branches de la culture moderne en Europe ou ailleurs. Ils désirent attirer l’attention du Saint-Siège sur l’effrayante responsabilité qu’il encourrait dans l’histoire de l’esprit humain s’il refusait de permettre la survie de la messe traditionnelle, même si ce n’était que côte à côte avec d’autres formes liturgiques.

Ewondo 05/02/2019 12:48

Mot Spirituel de l'abbé Forestier :

Mardi 5 février : sainte Agathe

Seigneur Jésus-Christ, mon bon Maître, je vous rends grâces de m’avoir fait surmonter les tourments des bourreaux ; ordonnez, Seigneur, que je parvienne heureusement à votre gloire impérissable. Prière de sainte Agathe au moment de mourir, d’après le bréviaire

Sainte Agathe est une vierge sicilienne qui mourut martyr durant la persécution de Dèce l’an 254. Avec Cécile, Lucie et Agnès, elle forme le brillant cortège des Vierges que l’Eglise célèbre avec une dilection particulière, son nom est au Canon de la Messe. Le récit de son martyre, très antique, nous a conservé le souvenir de son admirable combat pour rester fidèle au Christ : Agathe, dont le nom signifie « la bonne », était de noble origine et d’une grande beauté. Le gouverneur Quintianus s’éprit d’elle, mais elle repoussa ses avances. Furieux le gouverneur la fit arrêter comme chrétienne, et la fit torturer violemment à plusieurs reprises, lui faisant notamment couper les seins. De retour dans sa prison, une apparition de saint Pierre lui rendit l’intégrité de sa chair. Elle fut de nouveau tourmentée le lendemain, mais comme un tremblement de terre s’était produit, le gouverneur la fit ramener dans sa prison où elle mourut en priant. La force de son combat avait tellement marqué les esprits que lors de l’éruption de l’Etna l’année suivante, les païens se précipitèrent pour se mettre sous la protection de son voile !

Aujourd’hui se plaindre que le monde va mal est un quasi sport national ! Ne faudrait-il pas mieux se renouveler dans l’esprit de courage de sainte Agathe ? Est-on prêt à témoigner par notre vie d’une fidélité authentique à Notre Seigneur ?

Pratique : On évitera aujourd’hui toute plainte.

Ewondo 05/02/2019 11:33

猪事顺利 !

Prononcer : 猪〔豬〕zhū 事shì 顺利〔順-〕shùnlì en caractères simplifiés et entre parenthèses chinoises en caractères traditionnels (les seuls que je sache lire, comme par hasard).

Les cochons vont bien ! Ce que l'on se dit dans les pays où l'on se nourrit avec des baguettes ... quelle idée.

Chez les Gaulois que nous sommes on dit "dans le cochon, tout est bon !".

Alors bonne année du Cochon à tous. Encore sous le signe de la Terre donc de la fidélité.

Pierre.

Vais essayer de trouver un petit salé aux lentilles pour fêter cela !

SebCaro 05/02/2019 09:57

Bonne journée à toute la Banquise et bonne fête aux Agathe.

Caro.

Excellence Archange 05/02/2019 09:18

A la sainte Agathe mange des pâtes !

Adeodat 05/02/2019 08:46

Gagné, c'est bien la SAINTE AGATHE, vierge et martyre, an 251. Née à Palerme ou Catane. Ces deux villes se disputent encore la maternité de la sainte ! Cependant elle fut martyrisée à Catane, alors disons qu'elle est née à Palerme. Elle a beaucoup voyagé, surtout après sa mort puisqu'elle est allée à Constantinople et en est revenu ! Lorsque l'Etna menaçait d'une éruption, une procession avec les reliques était organisée et ainsi le volcan était apaisé.. Les maltais durent leur salut à la sainte lors de l'attaque des turcs en 1551.
LES SAINTS MARTYRS DU JAPON. Après Saint François Xavier vers 1582 le Japon comptait plus de 200 000 chrétiens. Les rois d'Arima, de Bungo et d'Omura envoyèrent une ambassade solennelle au pape Grégoire XIII. Cinq ans après les chrétiens étaient 500 000 ! Malheureusement l'empereur Cambacundono se faisait rendre les honneurs divins... et la première persécution eut lieu en 1588 suivi d'une deuxième en 1592. En 1597 neuf franciscains et jésuites furent crucifiés près de Nagasaki avec des enfants-de-chœur et des fidèles. D'autres furent mutilés affreusement….
PLUSIEURS SAINTS MARTYRS DANS LE PONT (Mer Noire) sous Dioclétien.
SAINT ABRAAMIUS, évêque d'Arbelle, martyr à Arbelle aujourd'hui Irbil ou Erbil en Irak dans la région de l'ancienne Ninive. En 348.
SAINT AVIT, archevêque de Vienne en 490 (Dauphiné). Il est honoré le 20 août dans l'église collégiale de Vienne où il est enterré.
SAINT BERTULPHE, vulgairement SAINT BERTOUL, abbé de Renty en Artois. De cette abbaye il ne reste qu'un petit prieuré. + 5 février 705
SAINT VOEL ou VODOAL ou VOE surnommé Benoît, solitaire à Soissons. Originaire d'Ecosse. + vers 720.
SAINT ALELAÏDE, vierge et abbesse du monastère de Bellich près de Bonn. + 1015
Adeodat

Adeodat 05/02/2019 08:04

Oui, oui ! Cela soulage ! Mais il y a une autre méthode plus douce qui consiste à frotter légèrement les connecteurs. Je m'explique: Les fiches avec le temps s'oxydent légèrement et ce n'est pas forcement visible. Il m'arrive parfois qu'à la mise en marche un défaut similaire apparaisse et que les coups de pied ne suffisent pas. Il existe un produit spécial connexions électriques en bombe aérosol… en vente dans tous les magasins de bricolage. Nous ne sommes plus dans un monde de brutes, enfin presque !

Adeodat

Guenièvre 05/02/2019 07:04

Et oui 2 grandes actions en informatique : 1. Éteindre et rallumer .2. Un bon coup ( si ce n'est pas efficace cela soulage )

LR 05/02/2019 06:45

Pique-niquer dans la vigne en février ???
LR

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !