Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 mars 2019 2 05 /03 /mars /2019 06:30
Costumes vénitiens pour Mardi Gras

Costumes vénitiens pour Mardi Gras

 

L’origine du Mardi Gras date du temps des Romains. La fête romaine s’intitulait les Calendes de mars. En effet, les romains célébraient le réveil de la nature par des rites agraires. A cette occasion, les interdits étaient transgressés et les déguisements autorisés. C’est l’origine lointaine.

En réalité, l’origine du Mardi gras est catholique. La fête du Mardi gras est une fête d’origine catholique qui précède le mercredi des Cendres. En 1094, la fête était déjà mentionnée dans une charte du doge Faliero à Venise, et en 1269, le Sénat prescrivait que l'on considère la veille du Carême comme un jour de fête.

 

Il y a des carnavals un peu partout en France, à Cholet, Nantes, à Scaër dans le Finistère, à Cherbourg, à Mulhouse, à Chalon sur Saône, à Albi, à Limoux dans l’Aude. Celui de Nice est célèbre pour ses batailles de fleurs, ses grosses têtes en carton pâte et ses chars fleuris qui défilent avec des fanfares. Celui de Dunkerque est original avec ses parapluies multicolores très fantaisistes, ses bandes qui défilent dans les rues derrière la musique et ses bals.

C’est un temps de divertissement, de réjouissance qui répond au besoin d’oublier les soucis de la vie de tous les jours avant la période austère du Carême. Il distrait l’individu de ses préoccupations et de son existence bien réglée. C’est actuellement le sens du carnaval. C’est le symbole même de la fête populaire.

 

 

Les bugnes lyonnaises

Les bugnes lyonnaises

Carnaval vient du latin carne vale, ce qui signifie "adieu à la chair". Dès le milieu du deuxième siècle, les Romains ont observé un jeûne de 40 jours, précédé par une courte saison de fêtes, costumes et réjouissances. C’est l’occasion pour les chrétiens de se rappeler avant quarante jours de pénitence que "ce n’est pas ce qui entre dans la bouche d’un homme qui le rend impur. Mais ce qui sort de sa bouche, voilà ce qui le rend impur." (Matt 15, 16-17).

Ainsi, quand la langue française incite à flatter une dernière fois sa panse avec le Mardi Gras, celle de Shakespeare invite à se confesser juste avant le début du Carême avec le Shrove Tuesday (du verbe to shrive : confesser et absoudre). Alors, pourquoi ne pas aller se confesser pour bien finir Mardi Gras ?

 

 

 

Bonne journée à toute la Banquise et bon Mardi Gras.

 

Caro.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Ewondo 05/03/2019 10:36

Excellente journée à toute la Banquise.

Pierre.

LR 05/03/2019 09:44

Moi je veux bien !
Vu que j'ai une bronchite carabinée et que j'ai totalement perdu le goût, le chasseur se passera de douceurs en ce Mardi Gras ! C'est le Carême anticipé, quoi...
LR

Cécilou 05/03/2019 08:59

Je rêve de voir, un jour, le carnaval de Venise. Problème : je suis agoraphobe :-( Il y a 1 ou 2 ans, j'avais fait des beignets corses, pour mardi gras : les frappes (e frappe, en corse). Mais c'est un boulot !! Si j'ai le courage, j'en ferai ce soir. Sinon, ce seront des crêpes classiques et les frappes seront pour la mi-Carême ou pour un goûter dominical. J'avais fait de belles photos, de ces fameuses frappes. Je les envoie à l'administrateur qui les veut. Bon mardi gras à tous.
Cécilou

Adeodat 05/03/2019 08:56

SANCTORAL

SAINT ADRIEN et SAINT EUBULE, martyrs en Palestine, l'an 309.

SAINT KIARAN ou KENERIN, nommé par les bretons SAINT PIRAN, évêque en Irlande vers l'an 353.

SAINT GERASIME, abbé en Palestine + 475

SAINT THEOPHILE, évêque de Césarée en Palestine. Il aida beaucoup le pape Victor.

SAINT VIRGILE, évêque d'Arles en 588

SAINT DRAUSIN ou DROSIN, évêque de Soissons. Il fit bâtir l'abbaye de Saint Pierre de Retondes près de Compiègne puis un monastère de filles aux portes de Soissons en 661 qu'on transporta par la suite dans la ville sous le nom d' "Abbaye de Notre Dame de Soissons". Il en reste quelques vestiges, une chapelle et des pans de mur. + vers 675.

SAINT ROGER, religieux franciscain disciple de Saint François d'Assise. + 1236

SAINT GEORGES martyr, instituteur d'un enfant turc + 1818

SAINT NICOLAS de Jitcha et d'Ochrid évêque de ces deux villes + 1956.

LR 05/03/2019 06:57

Ces costumes sont magnifiques ! Je déteste les figures du carnaval de Nice, par contre.
C'est très intéressant, merci Caro.

LR

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !