Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 avril 2019 3 17 /04 /avril /2019 04:48
Mercredi Saint .

 

Le Ciel va bien .

 

 

 

 

 

 

Aujourd'hui à l'Elysée, on ne parlera que de 

 

Notre Dame pendant le conseil des ministres !

 

 

 

 

Extraordinaire tout de même ...

 

 

Alors peut être pas tous les mercredis, mais

il serait bien de parler des églises profanées

pillées et brûlées un mercredi par mois non ?

 

Sieur Castaner établirait une longue liste pour

ses collègues histoire de faire le point .

Parce que c'est quasiment tous les jours !

Si on rajoute les cimetières vandalisés, le conseil

devrait durer 2 jours . 

 

 

 

 

 

 

 

Bonne journée à tous .

 

 

Mortimer  

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Ewondo 17/04/2019 19:12

Un article du Point :

Pâques : qui du lapin ou du lièvre apporte les œufs  ?

C'EST PAS BÊTE. Qu'ils aient deux, trois, quatre, zéro ou mille pattes, nos meilleurs amis les animaux nous épatent. Épisode 13 : chocolat show.

PAR ALINE COCHARD

Le lapin de Pâques arrive dimanche 21 avril. Autant dire que les gourmands sont dans les starting-blocks. Les chocolatiers aussi : les ventes de cette période représentent près d'un quart de leur chiffre d'affaires annuel. Reste que le mignon petit animal, s'il est le sujet préféré des enfants, est beaucoup plus complexe à fabriquer qu'un œuf  ! Depuis 1952, le mastodonte suisse Lindt fait simple avec un modèle sagement assis. Le célèbre ruban rouge à clochette est noué à la main sur chacun des 140 millions d'unités écoulées tous les ans.

D'autres, comme les artisans Christine Ferber, Philippe Bernachon et Sébastien Gaudard, assument la difficulté de fabriquer des lièvres, et non des lapins. Car pour l'Alsacienne, le Lyonnais et le Lorrain (monté à Paris), tous trois bercés par la tradition germanique, il n'y a pas débat : le matin de Pâques, c'est un lièvre qui apporte les œufs.


Dans la chocolaterie de Christine Ferber, à Niedermorschwihr (Haut-Rhin).


Voire qui les pond, chantent les comptines enfantines que l'écrivain régionaliste Gérard Leser consigne dans Pâques en Alsace – Oschtera (Éditions du Donon). Or tout le monde sait que le lièvre a des oreilles plus longues et des pattes plus fines que son cousin. Sa silhouette élancée rend donc la répartition du chocolat dans le moule et le démoulage plus délicats.

Les trois experts utilisent des moules anciens en fer. « Ils ont l'avantage de permettre au mélange de refroidir vite et de briller plus », justifie Philippe Bernachon. « Sans compter que les formes traditionnelles n'existent pas en polycarbonate », renchérit Sébastien Gaudard, dont les créations semblent issues d'un livre d'images d'antan.


Sébastien Gaudard, pâtissier-chocolatier à Paris, livre son interprétation de l'expression "Deux sur la balançoire".


Ganache et praliné

Lièvre ou lapin, ce n'est pas parce que le sujet est principalement destiné aux enfants qu'il faut mégoter sur la matière première. Chez Cluizel, l'une des rares maisons françaises à travailler directement à partir des fèves, le lapin Malin, tout rond et tout sourire, est constitué de chocolat au lait à 39 % de cacao. Malin, c'était aussi le nom du personnage imaginé l'an dernier par le Meilleur ouvrier de France Pascal Caffet, à Troyes, afin d'initier les plus jeunes à la subtilité de sa spécialité, le praliné.


Le lapin de Pâques de la manufacture de chocolat d'Alain Ducasse, à Paris.


Nouveaux venus dans le bestiaire de la manufacture Ducasse, les lapins stylisés en taille diamant, tout en pans coupés et pans inclinés – « super compliqués à démouler », reconnaît leur créateur, Pierre Tachon – plairont sans doute plus aux parents qu'aux enfants. Le plus consensuel sort littéralement du chapeau du facétieux chocolatier belge Pierre Marcolini. Baptisé Abracadabra, haut de près de 30 centimètres, il se pose au milieu de la table et se partage en famille : la tête est en chocolat blanc, le chapeau et le socle en chocolat noir. À l'intérieur sont cachés une quarantaine d'œufs ganache et praliné. Vivement dimanche !

Ewondo 17/04/2019 19:04

La cure à La Roche-Posay que je redoutais un peu trop relax est en fait hyper dense et claquante ... et l'on a les meilleurs pros d'Europe !

Lever ce matin à 5h45 pour démarrer les soins à 6h15 ... alors les siestes sont copieuses et les nuits très profondes (12h en tout, au moins !).

Mais les bénéfices seront généreux ...

Pierre.

Ewondo 17/04/2019 12:27

Mot Spirituel de l'abbé Forestier :

Mercredi 17 avril : Mercredi-saint

Commentaire liturgique :

La liturgie s’enrichit en avançant dans la semaine sainte, et développe encore la Passion de Jésus.. N’oubliez pas de relire et méditer la deuxième lecture de la Messe : Isaïe y annonce la Passion de Jésus en termes si précis et de manière si puissante que les pères l’appelaient le 5° évangile… Nous lisons aujourd’hui la Passion selon saint Luc.

Le texte, toujours bouleversant, est d’une grande sensibilité, comme toujours saint Luc. C’est saint Luc qui a mentionné le regard de Jésus a saint Pierre après son reniement. Regard qui convertira saint Pierre. Il mentionne aussi les paroles du Seigneur aux femmes de Jérusalem, et l’extraordinaire promesse de Jésus au bon Larron : Ce soir tu seras avec moi dans le Paradis !

Mot spirituel :

Aujourd’hui est un bien triste anniversaire : C’est le jour où Judas vint livrer son Maître aux chefs des juifs pour trente pièces d’argent. Pourquoi Judas en est-il arrivé là ? Peut-être parce qu’il volait dans la bourse ? comme nous le fait remarquer l’Evangile.

Un défaut non combattu nous entraine toujours plus vers le mal… Peut-être aussi fut-il déçu par Jésus qui ne semblait pas vouloir prendre le pouvoir après l’épisode triomphal des Rameaux, mais annonçait sa mort imminente ? L’orgueil est sans doute le plus grand des dangers… En tous cas l’Evangile précise qu’à un moment le diable entra en lui, et il se mit dés lors à partager les desseins homicides de celui-ci… Tout comme l’histoire de saint Pierre, celle de Judas nous rappelle notre propre faiblesse. Et combien nous avons besoin du secours de l’Amour miséricordieux…

Pratique : Relison lentement la passion de ce jour en remarquant la bonté de notre Seigneur.

Ewondo 17/04/2019 12:23

Bon et Saint Mercredi à toute la Banquise.

Pierre.

Cécilou 17/04/2019 11:37

Saint mercredi à toute la Banquise. Bien d'accord avec vous, Mortimer, les pouvoirs publics feraient bien de s'indigner plus souvent au sujet des églises et cimetières chrétiens profanés. J'entendais un jour, au JT de TF1, un journaliste dire que les statistiques comptaient environ 8 lieux de cultes catholiques vandalisés par jour.
Cécilou

Adeodat 17/04/2019 10:15

SANCTORAL

SAINT ANICET, pape et martyr. IIè siècle.

SAINT ETEINNE, troisième abbé de Cîteaux, l'an 1134.

SAINT SIMEON, évêque de Séleucie et de Ctésiphon et ses compagnons martyrs, l'an 341.

SAINTE KATERI Tekakwitha. Amérindienne + 1680. Elle est la première sainte indienne du continent nord-américain.

Adeodat 17/04/2019 10:17

SAINT ETIENNE, bien sûr

Adeodat

Adeodat 17/04/2019 10:07

Hier après-midi notre abbé (FSSP) est parti en vitesse à la cathédrale pour la Messe Chrismale. Comme je le regardais d'un air dubitatif il me dit: " En effet ici c'est le Mardi-Saint au lieu du Jeudi, soit disant à cause du délais… pour que les prêtre puissent rentrer à temps dans leur paroisses." Ben voyons ! Et au temps du curé d'Ars, ils faisaient comment ?

Adeodat

SebCaro 17/04/2019 08:58

Bonne journée à toute la Banquise et bon mercredi saint.

Caro.

Philomène 17/04/2019 07:39

Bonjour à toute la Banquise !

le coq reliquaire qui surmontait la flèche de la cathédrale a été retrouvé mardi intact. Cabossé, mais intact, selon Mgr Patrick Chauvet. Les trois reliques qu’il a miraculeusement conservées sont une parcelle de la Sainte Couronne d’épines, une relique de Saint-Denis et une autre de Sainte-Geneviève.
le coq reliquaire qui surmontait la flèche de la cathédrale a été retrouvé mardi intact. Cabossé, mais intact, selon Mgr Patrick Chauvet. Les trois reliques qu’il a miraculeusement conservées sont une parcelle de la Sainte Couronne d’épines, une relique de Saint-Denis et une autre de Sainte-Geneviève.

Grégoire 17/04/2019 07:15

Tout vient à point LR.
Ce matin, peut être, que je verrai Romain...

LR 17/04/2019 06:56

En tout cas, on n'a jamais autant parlé à la télé de la semaine sainte, de la prière, du Ciel enfin...
LR

Mirabelle 17/04/2019 05:58

Oui vraiment extraordinaire !

Bon mercredi Saint à tous .



Mimi

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !