Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 mai 2019 2 14 /05 /mai /2019 04:48
ÎLE DE SKYE
ÎLE DE SKYE
ÎLE DE SKYE

ÎLE DE SKYE

Comme c'est beau et paisible ! Merci Madame

 

Zouave pour ces belles photos . Vous nous 

 

faites voyager sans bouger .laugh

 

 

 

 

 

 

Nous ne pourrons pas être sur le pont Alexandre III,

 

à Paris

 

mais d'où nous serons, nous participerons à

 

l'hommage rendu à nos 2 soldats.

 

 

 

 

 

 

Prenez soin de vous et des vôtres !

 

 

 

 

 

 

 

Mirabelle

Restons en Ecosse

Partager cet article
Repost0

commentaires

Ewondo 14/05/2019 20:05

Je me souviens très bien de cet invraisemblable accident en 1960 :

19 mai 1960 : Caravelle IA (no 28) [F-OBNI], Air Algérie - 1/39 et 1/1

Collision en vol à Orly avec le Stampe SV-4CF-BDEV n° 601 qui volait de Chelles vers l'Aéroport de Toussus-le-Noble à 300 m d'altitude, verticale Noiseau.

La Caravelle a une partie du toit arrachée et un réacteur hors service. Le pilote réussit à poser l'avion à Orly mais le Stampe s'écrase en tuant son pilote (R. Fabro). Une victime (M. F. Quévremont) ainsi que plusieurs blessés sont à déplorer dans la Caravelle.

Il faut remarquer qu'à ce même instant le dirigeant soviétique Nikita Khrouchtchev, ayant torpillé la conférence de Paris sous prétexte de l'affaire de l'avion Lockheed U-2abattu, quittait Orly plus tôt que prévu, entraînant un changement de piste ordonné par le contrôle aérien[3]. Le 6 juin 1960, le propriétaire du Stampe, Joé Ampoulié, est invité à constater les dégâts subis par la Caravelle à Orly.

Air Algérie lui réclame en effet 500 millions de francs de réparation. L'appareil est réparé et remis en service comme Caravelle III en février 1961.

Un ami de mes parents était dans l'avion, tout près de la zone du toit arraché et il a eu la peur de sa vie ! Son récit était impressionnant ...

Pierre.

Ewondo 14/05/2019 19:29

Article du Point :

Test du miroir : et si on arrêtait les âneries ?

C'EST PAS BÊTE. Qu'ils aient deux, trois, quatre, zéro ou mille pattes, nos meilleurs amis les animaux nous épatent. Épisode 9 : testé et désapprouvé.

PAR ALINE COCHARD

Publiée en 2008 par l'hebdomadaire britannique New Scientist, la vidéo a circulé des millions de fois sur YouTube. On y voit, dans ce qui ressemble à un laboratoire, une pie sautillant devant un miroir et tentant d'effacer une marque que des chercheurs taquins ont plaquée sur ses plumes.

Début février, une équipe japonaise, suisse et allemande a communiqué dans la revue américaine PLOS Biology les résultats d'une expérience similaire conduite sur le labre nettoyeur. Placé devant son reflet, ce joli petit poisson tropical a lui aussi essayé d'effacer la tache mise sur sa tête par injection sous-cutanée. Parce qu'ils se sont vus dans la glace, ces animaux auraient donc conscience de leur existence ?

« Pas si sûr, s'agace la journaliste Yolaine de La Bigne, fondatrice du site L'animal et l'homme. Si les éléphants, les dauphins, les fourmis et certains singes passent également le test avec succès, les chiens échouent. Ça ne signifie pas qu'ils n'ont pas conscience d'eux-mêmes, mais plutôt qu'ils s'en fichent ! Parce qu'ils se servent moins de leurs capacités visuelles que de leur odorat. »

Un singe se regarde dans le rétroviseur d'un autobus à Ahmedabad, en Inde. Si ses congénères bonobos, chimpanzés, gorilles et orangs-outangs ont passé avec succès le test du miroir, ce dernier est aujourdhui contesté.

Les auteurs de l'étude parue dans PLOS Biology sont eux-mêmes dubitatifs. En fait, le test du miroir, l'un des outils les plus utilisés en éthologie animale, est aussi l'un des plus contestés.

Chef de file de la discipline, le Néerlandais Frans de Waal a promptement réagi à la dernière publication. Selon lui, la réaction des labres – des maniaques de la propreté qui passent l'essentiel de leur temps à toiletter des congénères plus gros – « ne constitue pas une preuve suffisante pour certifier qu'ils ont conscience d'eux-mêmes.

Elle peut être due à l'association entre la marque colorée et l'irritation, voire la douleur, provoquée par l'injection », relate le site de Sciences et avenir.

Anthropocentrisme

« Le test montre surtout l'énorme difficulté des hommes à appréhender les animaux, remarque Yolaine de La Bigne. Arrêtons de distinguer l'homme et l'animal. Il y a des hommes et il y a des animaux, avec des personnalités différentes construites selon leur environnement. » Et de citer l'Allemande Elli H. Radinger, auteure de La Sagesse de loups (Trédaniel), qui a pisté les canidés dans leur milieu naturel. Ils s'y comportent en chefs de famille aimants, pensent, rêvent, font des projets, communiquent intelligemment entre eux. Rien à voir avec l'agressivité constatée en captivité. « Pour les jeunes chercheurs, l'une des difficultés, aujourd'hui, est de trouver des tests qui vont dans le sens de l'animal », conclut Yolaine de La Bigne. Le test du miroir aura néanmoins prouvé une chose : les humains, décidément, sont des ânes (ceci étant dit, bien entendu, avec tout le respect dû et aux scientifiques, et aux ânes).


Neuroplanète, le forum consacré aux neurosciences qu’organise Le Point à Nice à partir du 15 mars.


« Pas bêtes du tout, les animaux » : c'est sur ce thème que Yolaine de La Bigne interviendra, en compagnie de Franz-Olivier Giesbert, éditorialiste au Point, et de Patrick Villardry, conseiller technique cynophile, le vendredi 15 mars à 14 h 15 lors de la 4e édition de Neuroplanète, le forum consacré aux neurosciences qu'organise Le Point à Nice. Inscription gratuite sur neuroplanete.com.

Ewondo 14/05/2019 19:22

Tres sympathique !

Le bar à abeilles, un concept qui fait le b(u)zz

http://www.lepoint.fr/tiny/1-2312518

Pierre.

Ewondo 14/05/2019 18:44

Amusant :

Insolite : Maurice, le coq qui chante trop tôt, risque de se retrouver devant le tribunal
https://m.programme-tv.net/news/societe/131252-insolite-maurice-le-coq-qui-chante-trop-tot-risque-de-se-retrouver-devant-le-tribunal

Ceci étant, j'ai connu un coq qui chantait dès la tombée de la nuit à l'aube et en plus, juste à côté etait une mare de grenouilles (eviron 10.000) qui coassaient du soir au matin ...

C'était en Bretagne et je donnais pendant une semaine des coursxde philosoohie chinoise dans le cadre de cours d'acupuncture ... une nuit,, épuisé, j'ai pris couverture et oreillers et suis allé dormir, philosophiquement ... dans la baignoire ! La salle de bains etait à l'abri du vacarme ...

Pierre.

Ewondo 14/05/2019 16:10

Article amusant du Figaro :

http://www.lefigaro.fr/langue-francaise/expressions-francaises/oserez-vous-affronter-ces-bizarreries-de-la-langue-francaise-20190514?utm_source=app&utm_medium=sms&utm_campaign=fr.playsoft.lefigarov3

Ke vais commander le livre, même si j'ai une dent contre J-L Chiflet ...

Pierre.

Ewondo 14/05/2019 15:28

Article du Point :

Les Parisiens ne sont pas les salariés les plus stressés
Une étude menée par ADP montre néanmoins que les Français sont parmi les plus stressés du continent, derrière l'Allemagne et la Pologne, dévoile « Le Figaro ».

PAR LEPOINT.FR

Les Français sont inégaux face au stress, mais pas forcément comme on pourrait le penser. C'est ce que révèle une étude publiée par le groupe ADP (une entreprise de ressources humaines). Les plus stressés au travail ne sont, de façon surprenante, pas les Parisiens. Ils sont devancés par ceux qui vivent dans le Sud-Ouest et la région Centre, explique Le Figaro.


inRead invented by Teads

En effet, l'étude menée au niveau européen révèle que 24 % des habitants du Sud-Ouest et 22 % de ceux du Centre sont touchés par le stress au travail.

Les Parisiens complètent le podium (20 %). Les plus heureux au travail se trouvent dans l'est et le nord du pays, avec seulement 16 % de stressés. Au niveau national, l'anxiété quotidienne au travail touche un salarié sur cinq (19 %). Pire encore, les employés considèrent que leur situation n'intéresse pas leurs employeurs (31 %) ou bien de façon très superficielle (41 %). Les secteurs les plus touchés sont la finance (26 %), les arts et la culture (23 %) ou encore l'éducation (22 %).

Les plus jeunes osent en parler

Le problème pour les salariés semble surtout se trouver dans une vraie difficulté à aborder le sujet dans l'entreprise. Seulement 20 % d'entre eux seraient prêts à parler du sujet avec un manager. L'image des ressources humaines est pire encore.

Seulement 11 % des salariés seraient prêts à les informer. Une situation qui serait toutefois susceptible de s'améliorer puisque 79 % des jeunes générations sont prêts à parler d'un problème de stress au travail. Pour les entreprises, le sujet peut avoir des conséquences majeures, comme le souligne Carlos Fontelas de Carvalho, président d'ADP en France et en Suisse, dans Le Figaro.

« Les problèmes de mal-être au travail sont souvent causes d'absentéisme, de recul de la performance ou de burn-out. Pourtant, il n'y a aucune raison de ne pas les aborder de face et de ne pas les traiter de la même façon que les maladies physiques. »

Au niveau européen, la France se situe sur le podium. En effet, seuls la Pologne (25 %) et l'Allemagne (20 %) ont plus de salariés stressés.

Comme quoi, Vive la Retraite !

Pierre.

Adeodat 14/05/2019 10:01

SANCTORAL

SAINT BONIFACE, martyr vers l'an 307

SAINT PACÔME, abbé de Tabenne en Haute Egypte, et instituteur des Cénobites l'an 348

SAINT PONS, martyr sous la persécution de Valérien en 258. Il mourut à Cimèle dans les Alpes. Il ne reste de l' ancienne ville que l'abbaye de Saint Pons de Cimiés (aujourd'hui Cimiez près de Nice). Ses reliques sont au monastère de Tomières en Languedoc où le pape Jean XXII érigea un siège épiscopal dit de Saint Pons de Tomières. L'abbaye fut sécularisée en 1625

SAINT EREMBERT, évêque de Toulouse et SAINT CONDE, ermite + vers 671

SAINT CARTHAG LE JEUNE, surnommé MOCHUDA, évêque en Irlande + 637

Adeodat 14/05/2019 10:06

De l'abbaye de Saint Pons, il ne reste que la cathédrale située à Saint-Pons-de-Thomières dans l'Hérault

SebCaro 14/05/2019 09:02

Bonne journée à toute la Banquise.

Nous avons du soleil et le vent souffle un peu moins fort.

Séb n'a pas beaucoup dormi cette nuit. Le médecin va passer pour lui donner, entre autre, le résultat d'un examen fait aux urgences samedi soir.

Caro.

Ewondo 14/05/2019 07:47

Mot Spirituel de l'abbé Forestier :

Mardi 14 mai : De la férie

Une coutume de la liturgie au temps pascal est de se tenir debout pour la prière. Des anciens textes d’Eglise interdisaient même la position à genoux à cette période ! Cette attitude convient au baptisé puisqu’elle symbolise l’homme ressuscité, renouvelé par la grâce de Dieu.

Cette attitude symbolise aussi celui qui attend, tout comme le chrétien est dans l’attente du retour du Seigneur à la fin des temps. S’il est vrai de dire que nous sommes d’humbles pécheurs, il est tout aussi vrai d’affirmer notre immense beauté d’enfants de Dieu, ressuscités avec le Christ. Reste à savoir ce que nous en faisons de cette dignité…

Si vous êtes ressuscités avec le Christ, cherchez les choses d’en haut, pas celles de la terre ! clame saint Paul. Un leçon à méditer…

Pratique : A notre prochaine Messe, quand nous serons debout,
souvenons-nous de ce que nous professons !

Ewondo 14/05/2019 07:44

Excellente journée à toute la Banquise et merci à Madame Zouave de nous faire partager la beauté de l'Ecosse !

Pierre?

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !