Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juin 2019 7 16 /06 /juin /2019 05:10
Bon et Saint Dimanche de la Sainte Trinité à tous !

 

 

 

 

Jean Sébastien Bach, comme tout le monde le sait wink, était un fervent luthérien. Lorsqu’il devint Cantor de Leipzig, il lui incomba la tâche de composer une cantate pour chaque dimanche de l’année. C’est ainsi qu’on trouve dans son œuvre une cantate pour le dimanche de la Trinité ("sans" Sainte) «Höchsterwünschtes Freudenfest » (BWV 194) et d’autres cantates pour les dimanches suivants bien sûr. Chez les luthériens on ne compte pas les dimanches après la Pentecôte, mais après la Trinité.

 

La cantate «Höchsterwünschtes Freudenfest » («Jour de fête tant attendu ») fut donnée à Leipzig le 4 juin 1724 pour le dimanche de la Trinité, mais elle avait été déjà chantée le 2 novembre 1723 à Störmthal (village voisin de Leipzig) pour l’inauguration de l’orgue paroissial nouvellement restauré.

 

 

 

Œuvre écrite pour deux solistes (soprano, ténor) , chœur à quatre voix (soprano, alto, ténor et basse) trois hautbois, basson, deux violons, alto, orgue, basse continue

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Madame Zouave

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Mirabelle 16/06/2019 18:49

Merci chère amie . C'est très beau §

Mimi

Augustin 16/06/2019 13:41

Bon et saint Dimanche à tout le monde, et bonne fête des pères à tous les papas. Merci Madame Zouave pour la belle cantate de Bach.


Augustin

Ewondo 16/06/2019 11:27

Véganisme, hélicoptère, génie... Cinq idées reçues sur Léonard de Vinci

https://www.lechorepublicain.fr/orleans-45000/loisirs/veganisme-helicoptere-genie-cinq-idees-recues-sur-leonard-de-vinci_13583749/

Intéressant !

Pierre

Ewondo 16/06/2019 11:00

Mot Spirituel de l'abbé Forestier :

Dimanche 16 juin : 1er Dimanche après la Pentecôte, fête de la Très Sainte Trinité

Bénie soit la sainte Trinité et
son indivisible unité : glorifions-la, parce qu’elle a fait éclater sur nous sa miséricorde ! Introït de la Messe de la fête de la Très sainte Trinité.

La liturgie de l'Eglise consacre le premier dimanche après la Pentecôte à fêter particulièrement la Très sainte Trinité. Ce sont des chrétiens de France et de Belgique du début du X° siècle qui commencèrent à populariser cette dévotion en composant une Messe. Mais Rome refusa d'appliquer cette pratique, car pour elle, tous les jours et spécialement les dimanches, honorent la Très Sainte Trinité !

Il fallut attendre le 14° siècle pour que le Pape de l'époque (un français !) accepte cette célébration dans le calendrier, et nous en profitons donc aujourd'hui... Habituellement les fidèles trouvent ce mystère bien compliqué, et les prédicateurs les plus chevronnés osent à peine s'y risquer (dans le milieu ecclésiastique on dit qu'un prédicateur à le droit à trois hérésies dans son sermon sur la Trinité ! C'est dire !).

Deux pensées simples occupent cependant la liturgie de ce jour : - A nous, Dieu a révélé le secret intime de sa vie ! C'est aux hommes du Nouveau Testament que Dieu a révélé ce secret, c'est une marque de confiance. - La Sainte Trinité nous a couvert de miséricorde, puisque pécheurs que nous étions, le Fils est venu nous visiter, et le Saint-Esprit nous a été donné pour que nous devenions enfants de Dieu et puissions appeler Dieu en vérité notre Père !

N'est ce pas cet appel à la miséricorde que l'ange de Fatima apprendra aux petits voyants à travers cette prière : Très Sainte Trinité, Père, Fils et Saint-Esprit, je Vous adore profondément, et je Vous offre le très précieux Corps, Sang, Âme et Divinité de Jésus-Christ, présent dans tous les tabernacles de la terre, en réparation des outrages, sacrilèges et indifférences par lesquels il est Lui-même offensé. Par les mérites infinis de son très Saint Coeur et du Coeur Immaculé de Marie, je Vous demande la conversion des pauvres pécheurs.

Pratique: Récitons en ce jour la belle
prière de l'ange de Fatima !

Ewondo 16/06/2019 09:41

Bon et Saint Dimanche à toute la Banquise et un très grand merci à Madame Zouave .

Pierre

Adeodat 16/06/2019 07:56

SANCTORAL

SAINT QUIRIC ou SAINT CYR, et SAINTE JULITTE; martyrs l'an 304 lors de la persécution de Dioclétien en Lycaonie. Julitte et son fils Cyr durent fuir la ville d'Icône pour se rendre à Séleucie puis à Tarse mais le gouverneur Alexandre la reconnue et l'arrêta. Son fils Cyr fut projeté du haut d'un escalier et elle après maints supplices fut décapitée.
Ils sont honorés chez les grecs, les moscovites, les arméniens, les nestoriens et les abyssins. Saint Cyr est patron de Nevers et de plusieurs autres lieux. Ses reliques se trouvent à Nevers, Toulouse, Saint Amand etc.

SAINT JEAN-FRANCOIS REGIS, religieux de la Compagnie de Jésus l'an 1640

SAINT FERREOL ou FARGEAU, premier évêque de Besançon, et SAINT FERGEUX ou FARGEON, diacre, martyr en 211 ou 212

SAINT AURELIEN, évêque d'Arles en 346

Philomène 16/06/2019 06:59

Bon Dimanche de la Sainte Trinité ! et merci Madame Zouave pour cette belle page musicale -
tout à l'heure messe chez les Dominicains -
Belle journée à toute la Banquise -
Philomène

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !