Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 juillet 2019 6 20 /07 /juillet /2019 06:46
Sainte Margurite et le diable

Sainte Margurite et le diable

Sainte Marguerite d'Antioche

Vierge et martyre, que les latins et les grecs nomment Marine, était la fille unique d'un grand prêtre des dieux, appelé Edise. Ayant rapidement perdu sa mère elle fut mise en nourrice chez une chrétienne qui l'éleva dans la Foi. Son père la sachant instruite dans la religion chrétienne, la maltraitait sans cesse.

Un jour quelle était dans les champs, Olibrius, consul de l'empire romain d'Orient, en devint amoureux et l'épousa. Ayant appris qu'elle était chrétienne il la martyrisa de différentes façons et la fit mettre en prison. Pendant ses prières il y eut un grand tremblement et le diable avec des sifflements et une puanteur insupportable lui apparut comme pour la dévorer. Sur un signe de croix le démon disparut et une voix se fit entendre: " Marguerite, servante de Dieu, réjouis-toi d'avoir vaincu tes ennemis (le tyran demeure confus et le diable tout étonné). Ne perds pas ta constance en ce qui te reste à souffrir: tes tourments prendront bientôt fin et ta gloire commencera."

Le lendemain le bourreau lui brûla les seins et voulut la noyer dans une cuve d'eau, mais survint un grand tremblement de terre et une clarté au milieu de laquelle était une colombe qui se posa sur la tête de la sainte. Tous ses liens tombèrent et elle sortit de l'eau complètement guérie. Elle pria alors notre Seigneur de la faire mourir pour la foi: la terre trembla, les assistants et le bourreau tombèrent à terre et notre Seigneur apparut environné de ses anges en lui disant qu'il avait ouï son oraison et qu'il lui accordait ce qu'elle avait demandé. Elle encouragea le bourreau qui lui trancha la tête. Ce martyre eut lieu vers 253 sous l'empire de Décius

 

SAINT ELIE, prophète.

 

SAINT JEROME EMILIANI, fondateur de la Congrégation des Somasques, clercs réguliers, pour assurer l'éducation de la jeunesse dans les orphelinats et les collèges né en 1481, mort de la peste en 1537

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Ben quoi ? Il y a peut-être plusieurs Saintes Marguerite ???
LR
Répondre
A
Oui, encore, il y a
Sainte Marguerite-Marie Alacoque (pas comme les oeufs…) trop jeune ! 1647-1690
Sainte Marguerite d'Angleterre et d'Ecosse 1045-1093
Sainte Marguerite de Cortone 1247-1297
Sainte Marguerite de Hongrie 1242-1270
L
Je n'y comprends rien.
Est-ce la Sainte qui est apparue à Sainte Jeanne d'Arc ?
LR (ignare)
Répondre
A
Oui, avec Sainte Catherine d'Alexandrie et Saint Michel archange

Adeodat
M
Dîtes moi chère petite madame, vous pensez vraiment que dans ce
Capharnaüm notarial ,( j'ai pris un Dolipran !) , votre question puisse
trouver réponse ?

Mortimer ( fiévreux )
M
Finalement, avant comme aujourd'hui, un acte notarié est incompréhensible
pour le chrétien de base .....

Heureusement que Notre Seigneur n'était pas notaire !


Mortimer
Répondre
E
Saint Marc est Saint Patron des notaires (avec Saint Yves en Bretagne).

Un lion, quel magnifique symbole !

Pierre.
A
En parlant d'orthographe je ne puis m'empêcher de vous montrer un acte notarié de ma famille maternelle (Piequet) datant du XVIIè siècle. J'ai recopier l'acte in extenso et à la fin j'ai ajouté un petit lexique pour plus de compréhension. Normalement les abréviations comportent un trait au dessus qui n'apparait pas dans le copier-coller.
Vous constaterez que les mots ne sont pas toujours écrits pareils et que c'est un acte officiel !!!
J'ai respecté les majuscules et la ponctuation
L'orthographe actuel est une version figée…
J'attends vos commentaires !

Adeodat

1691 1692

Au nom De Dieu nostre Seigneur amen.


A nous soit Constant et manifeste quauiourdhuý___
Vingthuitctieme du moy dapvril de lanné courant___
mil Sixt Cents quatrevingt et douze sont comparu____
par devant moy Nicolas Nauroy Notaire Juré________
de Lofficialité de Besençon le substitut du___________
Tabellionné de Belfort Soubsigné et les tesmoings____
En bas nommees, honnorable homme Jean Piequet__
Meusnier de Nouillard terre despendante de la______
Seigneurie de Belfort au dioceze de Besençon_______
Balle et aussý honneste Janne Chardouillet sa_______
Femme aussy pnte. Ratifiante mesme laq._________
Femme de Lauctorité duq. Sonmary pns____________
Lauctorizant et dehevëment Licentiant a ce que____
Sensuit, disant qu’honneste adollessent Jean =_____.
Pierre Piequet Leur fils Naturel procrée en_________
Legitime mariage au Corp de laq. Janne chardouillet
Leurs auroit fais Entendre Lardent desir dont il estoit
porté dembrasser lestat et dignité de Prestrise_____
Et recepvoir les ordres Sacrees auquel Sujet il auroit_
Desja Employé Ce quil a d’age aux Estudes pour se__
Rendre Capable d’ý estre admis, Mais comme il____
Est ordonné par le Saint Concile de Trente et Sacrees
Canons que ceux qui aspirent a un estat de dignité__
S’ý Relevé doibvent Estre pourveu d’un patrimoine
a fin que les personnes qui doibvent travailler______
manquent
dans cette estat Uniquement au salut des âmes ne__
dhonneste Entretien, faute duquel Un tel Estat_____
Seroit Exposé a mepris a Ce Sujet Laurions nous les
lesd. Jean Piequet auroit leq. Jean pierre Piequet___
manque une ligne
Leq. nostre ˂ ils prié ce Requis bien humblement de luý
Assigner un Patrimoine sur leurs biens acquoý lesd.__
Jean Piequet Et Laq. femme desirant Condescendre__
Et mesme avancer le bon desir duq. Jean Pierre_____
Leurs fils le contribuer a une si bonne et Louable___
Resolution auroyent Librement Et Volontairement___
Condescendu, Et pour ce de leurs plain gré Et Libre__
Volonté Sans force ný Induction aucunes Scachant__
Et bien advertý pour nous nos eux Leurs hoirs Et aýant Causes
mont donné Cédé et Constitué Et par les presentes___
Lettres donnent Cedent et Constituent par toutes les
meilleures Et plus Vallables formes Voyes mode Et__
maniere que faire ce peu et doibt au desir des_____
Sacrez Canons Notammant du Saint Concile de____
Trente auq. Jean Pierre Piequet leur fils absens____
Leq. Notaire Ecclesiastique Soubscripe pour luy pns._
Stipulans acceptant Scavoir la Cense en Rente______
annuelle et perpetuelle de Septantes Cinqs livres__
Tournois payable chacune anné auq. Jean Pierre
Piequet nostres leur fils a tel iour qu’il sera pourveu
des ordres sacrez et dont le premier therme son fera
Et Entiere payement Sen fera et Eschoira a telle et
Semblable iour la premiere anné estant Expiré et Revolue
pour Estre ainsi Continué dannee en annes Et du____
Therme en aultre Jusque au deces duq. Jean Pierre__
Piequet Lequel arrivant Cellera destre dehevë laq.___
Cense Et en Seront lesd. père et mere Et leurs biens__
alliberes Laquel Cense Leq. Jean Piequet Et Sad._____
Femme ont mis Et a Signé mettent et allignent_____
Sur les biens Suyvants Premierement ung moulin___
Size et Situé auq. Nouillard avec ses trois mulans le___
gornans Et la Ribe Joignant fond Et tres fond aysance
proprieté Et appartenance diceux Ensemble du Jardin_
Ensuyvant Contenant le tout environ Une faulcier Entre
Le Comnal du Levant Remy Baillý du Couchant_____
Jean Bourquin du minuict Et Led. Piequet du midý___
Item encore Une maison Couverte de thuille proche dud. moulin
Manque une ligne
dicelle Entre Le Ried dud. moulin du levant Et le____
Communal de tout aultrecosté Item a une fauliere
Ung demi Journal de Champ finago* dud. lieu dit Sur__
La goulte Entre la Tefue Jean Caurez du Levant Jean
Pierre hans du couchant Item Encore un demý Journal
Mesme finago lieu dit sur Le Chaufour Entre les hrers__
Nicolas Jean pierre du levant Et la Tefue Jean greuillot_
dautrago du couchant Item Encore un demi Journal lieu
Dit au dorige Entre les frères Nicolas Jeanpierre du levant
Et ceux Jean hans du couchant Plus ung demy_________
Journal Et Champ vers la Ragier la vousse entre les hrers
Nicolas Jeanpierre du levant Et françois prevost du____
Couchant Le tout franchement hormý des charges____
Seigneurieuses Lesquels Moulin maison Et Champ______
Lesd. Jean Piequet et lad. femme ont déclaré Estre____
de leurs biens alodiale nestant ailleurs assignez ný_____
hypotecqué Et Estre plus que suffisant pour par Led.___
Jean piere Piequet leur fils y avoir Recours mot rayé____
La Renthe dud. Moulin Valoir bien davantage pour____
Percepvoir annuellement lad. Renthe Et mesme Exceder
Notablement Et Seulement led. moulin valloir bien____
davantage Et Exeder Le Capital de mil Et quatrecents__
Livres predites monnoye du principal hypotecquant a ce
Sujet Specialement Lesd. pielces pour y prendre la cense
dont ils le Sont desvestu et non Investu led. Jean________
Pierre Leurs fils Consentant qu’il y soit Et demeure En___
bonne possesion Et Jouyssance paisible Jusques a sond.__
deces, Lequel present patrimoine Le Constituoy et____
Le Cense led. Jean Piequet Et lad. famme ont par____
Leurs foys donné Et touché Corporellement Et mains du
Notaire soubscript La part Stipudaoy Solempnelle ont__
Promis davoir et tenir pour ferme stable Et agreable__
mesme et faire valloir Et garanthir lad. Renthe______
auq. Leurs fils Et daccomplir Et observer En bonne__
foý Tout le contenu En ses pnts sans ý jamais_______
Contrevenir directement ou Indirectement pour Leffet
dequoý Ils ont Encore generalement obligé Tout Le___
Singuliers Leurs aultres biens meubles et immeubles pns
Et advenir acquis Et acquerir quelconques Renouveau__
Manque une ligne
au droit disant gnerale Renonciaoý ne valoir Sy la_____
Speciale ne precede Ce que fut fait et passé auq.______
Nouillart Enviroy les huict heures du matin Les ans iours et
mois que dessus pns. Les honnorables[un mot illisible]Jacque Pernot
maire Jean Jacque Richard Guerin Coadinodiatreur des__
droits Seigneuriaux Et pierre Besençon tous Bourgeois
Et habitants dud. lieu q qui ont Certifié tout le contenu_
Estre Veritable En foý duquoý Ils ont signé aux pnts.___
Et pour plus grande Corroboraoy Et habilité dequoý___
Led. Piequet Et laq. Suplient tres humblement Messieurs
Les Baillý Et officiers de la Ville et Seigneurie de______
Belfort vouloir Legaliser Et auctoriser Les pntes._____
Soubsigner Et mettre leurs cachets armoyé Et Leurs armes
En tel Cas Requis Et accoutumés a fin davoir perpetuel__
Vigueur Et Valleur . /.

Jean Piequet Jacque Baulme
Prestre et curé

Janne chadouillet Jacque Richard Guenin

Pierre besançon

Comme Notaire N. Nauroy






LEXIQUE

pns, pnte : présent, présente
lacq lecq : laquelle ou lequel
duc. : duquel
lesd. : lesdits
sad. : sa dite
Lec. : lequel
Lad. : la dite
Sond. : Son, le décès de celui-ci
predite monnoye : monnaie précitée
constituoy = constituoient : constituaient
Stipulaoy = stipulation

Ried duci moulin : signifie roseau en alsacien.
La Vausse entre les frères ?
alodiale (leurs biens) terre de franc alleu. Terre non soumise aux droits seigneuriaux
Le Chaufour ou chaufoux : four à cuire la chaux, endroit où l’on stocke le matériel du four.
La goult, voult ou boult : volonté, promesse, engagement. Visage.
finago : (champ finago) : finage : étendue d’une paroisse ou juridiction, ou territoire communal.
Dehevë, dehevëment : dévoué, dévouement.
allibérés : désengagés, libérés
mulan, ses trois mulans : mulets ?
denestru, Inestu ?
Répondre
S
Une seule remarque, car le texte est long (autre remarque : la numérotation des lignes est utile dans ce cas) et je n'ai pas beaucoup de temps (je suis dans les préparatifs de départ), remarque qui pourra vous être utile dans d'autres textes : votre lecture dans

au droit disant gnerale Renonciaoý ne valoir Sy la_____
Speciale ne precede Ce que fut fait et passé auq.______
Nouillart Enviroy les huict heures du matin Les ans iours et

est fautive pour renonciaoy et enviroy : il ne s'agit pas d'un -y mais de la graphie caractéristique d'un -n final.

Beau document familial !
E
Un indice ; comment prononce-t-on "Bloody Mary, Lady, etc" en anglais ?
Pierre.
E
Devinette : pourquoi l'ancienne orthographe "roy" est-elle devenue "roi" ?

Pierre
E
J'ai un ouvrage rare et précieux, assez épais, du XVIIème siècle qui avait fort intéressé le roi Louis XIV, sur l'histoire de la Chine ancienne. C'etait l'époque où le Roi Soleil bvpulait nouer des liens avec l'Emperreur Mandchou Kangxi (qui a eu un règne long également et fut un grand mécène des lettres avec notamment sont grand dictionnaire qui fait encore autorité).

Dans cet ouvrage le nombre de mots que l'on voit orthographié différemment est important. Par exemple chariot parfois écrit charriot, etc.

Pierre.
E
Théâtre : « La Convivialité » ou les plaisirs sadiques de l'orthographe
Deux profs de français belges, Arnaud Hoedt et Jérôme Piron, donnent une leçon sur la langue française au festival d'Avignon. Irrésistible ! PAR BRIGITTE HERNANDEZ

Ils sont belges, ils sont profs, ils sont sur scène depuis deux ans pour présenter ce qui les obsède depuis toujours : la vie de la langue française. Cet été, Arnaud Hoedt et Jérôme Piron ont signé une tribune dans Libération pour défendre l'idée de la suppression du fameux participe passé. « Pourquoi ne l'accorder que dans un cas, lorsque le complément d'objet direct est placé devant le verbe, alors qu'on n'y touche pas lorsque le COD est placé derrière ? Dans les deux cas, le participe passé a valeur d'adjectif, il faudrait être logique : soit on l'accorde dans les deux cas, soit on ne l'accorde pas du tout. En quoi le sens de la phrase est-il altéré si l'accord n'est pas marqué ? » That is the question.

Lire aussi Festival d'Avignon : 12 pièces de théâtre à voir dans le off

En une heure, ce point de grand achoppement et de discorde de notre langue est abordé, analysé, disséqué par nos deux profs qui ont gardé de leurs années d'enseignement le don de captiver leur public. Et il en est bien d'autres tout aussi drôles. Car, oui, le participe passé, passé par leur moulinette, peut être drôle ! Il ne s'agit pas pour eux de convaincre les spectateurs, mais de faire réfléchir, sourire et rire. Et on rit beaucoup à leurs démonstrations fondées sur la logique et l'usage.

Lire aussi Participe passé : triste signe venu de Belgique

Snobisme  ?
Pourquoi le français possède-t-il tant d'homophones ? Pourquoi le son « s » peut-il s'écrire de 12 façons différentes ? Pourquoi Molière orthographiait-il son Misanthrope sans « h » ? Pourquoi n'a-t-on officialisé que le grec et le latin et non les influences germaniques, italiennes, vite passées à la trappe ? Pourquoi le nom groseille prend-il un « s » lorsqu'il s'agit de confiture et perd ce « s » quand il est question de gelée ? « La présence du “s” dépend du temps de cuisson », répondent sentencieusement nos profs. Pourquoi accuse-t-on les élèves de « fautes » alors qu'il s'agit d'erreurs et comment l'orthographe est-elle devenue cette règle de fer qui régit tout, alors que bien des « diktats » ont été imposés pour des raisons pratiques qui remontent aux moines copistes et aux débuts de l'imprimerie ? L'orthographe serait-elle un snobisme permettant à ceux qui maîtrisent ses subtilités de rejeter ceux qui rament, comme les Grecs le faisaient avec leurs « Barbares » ?

Lire aussi À qui appartient la langue française ?

Alors, tout est à jeter ? Pas du tout, s'écrient-ils ! Au contraire, le but est de faire vivre la langue française. Car elle étouffe sous le poids des… maux et a besoin de prendre l'air. Et attention, ajoutent-ils, ne pas confondre la langue et l'orthographe : l'orthographe est un système d'écriture de la langue, laquelle, « en cours de fabrication », évolue depuis toujours : elle s'adapte, elle écoute – ou doit écouter – les locuteurs.

Lire aussi Orthographe : bienvenue à l'anti-Académie  !

La langue « s'entend » et l'orthographe est son instrument pour la faire entendre. Quant à l'Académie française, elle enregistre « les usages des gens et les gens se réfèrent à l'Académie ». Or donc… Mais que sommes-nous prêts à changer, nous, les fameux locuteurs ? Un petit test auquel se soumet le public en dit long sur notre attachement à l'orthographe. Par exemple, pourquoi ne pas adopter « triler », ce qui aurait l'avantage de franciser le mot anglais thriller que nous avons adopté pour parler des films qui filent le frisson  ? Eh bien, la moitié du public l'a refusé tout net.

Lire aussi Cette très vieille querelle de l'orthographe

Bouche-à-oreille
Comment leur est venue cette idée de nous faire gamberger sur l'orthographe, à nos deux profs ? À force de voir leurs élèves ravaler leurs idées de peur de faire des fautes à l'écrit, à force de constater des incohérences érigées en règles, ils eurent envie d'en parler. Et ils… écrivirent. Le spectacle, mûri en trois ans, devait ressembler à une conférence, lorsque le directeur du théâtre national Wallonie Bruxelles, en septembre 2016, séduit par leur idée, offrit au duo la possibilité de le présenter. Une pièce dans les combles du théâtre, transformée en petit appartement, accueillit les spectateurs intrigués. Chaque accessoire, du pot de confiture aux bouquins, trouvait sa place dans leur démonstration : l'orthographe est partout. Le bouche-à-oreille fit le reste. Des tournées presque sans discontinuer, cette année le festival Paris l'été, le Festival d'Avignon et se profilent le Québec, le Sénégal, tous les pays francophones qui tendent l'oreille et ouvrent leurs scènes.

Lire aussi Notre dossier sur la grammaire

Entre-temps, la petite conférence s'est transformée en spectacle, le décor superflu a laissé place à un écran où s'inscrivent les dessins rigolos de Kevin Matagne, les formules, les probabilités, les phrases qui font mouche. À la toute fin du spectacle, on comprend enfin le titre du spectacle : La Convivialité. Et ce n'en est que plus savoureux. On vous laisse le plaisir de le découvrir.

Nos deux trublions ont ajouté quelques commentaires de nos grands hommes de lettres sur l'orthographe. Un délice. Avec un « c » et non avec deux « s » comme « saucisse ». Florilège.

« L'orthographe de la plupart des livres français est ridicule (…) L'habitude seule peut en supporter l'incongruité. » Voltaire
« L'orthographe, divinité (…) des sots ». Stendhal
« C'est en vain que nos Josués littéraires crient à la langue de s'arrêter ; les langues ni le soleil ne s'arrêtent plus. Le jour où elles se fixent, c'est qu'elles meurent. Voilà pourquoi le français de certaine école contemporaine est une langue morte. » Victor Hugo
« Épargnons ce temps si précieux qu'on dépense trop souvent dans les vétilles de l'orthographe, dans les règles de la dictée qui font de cet exercice une manière de tour de force et une espèce de casse-tête chinois. » Jules Ferry
La Convivialité, la faute de l'orthographe, jusqu'au 28 juillet à 22h15 au théâtre Chapeau d'Ébène, 13, rue Velouterie, Avignon 04 90 82 21 22

À partir du 14 octobre, théâtre Tristan-Bernard. Dimanche (16 heures), lundi (20 heures), 64, rue du Rocher, Paris 8e 01 45 22 08 40

Les deux professeurs ont une chronique sur France Inter le samedi et le dimanche à 8h55.
Répondre
E
Source :

Théâtre : « La Convivialité » ou les plaisirs sadiques de l'orthographe

http://www.lepoint.fr/tiny/1-2260579

Pierre
L
Quand on a dit : c'est un olibrius, on a résumé en un mot toute une série d'injures. Il suffit, pour s'en convaincre, de se rappeler qu'Olibrius était un sénateur romain qui fut proclamé empereur par surprise, en 472, et que son incapacité fit descendre du trône après un règne du trois mois.

Merci Adeodat, grâce à vous, on s'instruit. J'ignorais complètement l'étymologie de ce mot.
LR
Répondre
E
C'est un qualificatif que ma mère utilisait souvent, ce qui est normal car elle se prénommait Marguerite et connaissait la vie de sa Sainte Patronne.

Pierre.
E
Excellente journée à toute la Banquise et très bonne fete à toutes les Marguerite, Marine, Marina ...

Pierre
Répondre
M
Nous sommes donc dirigés par une meure d'olibrius !

Je m'en doutais ....

Mortimer
Répondre
M
Meute !!!!


Mortimer
A
N'étant pas plus savant que les autres banquisards je viens de découvrir l'origine du mot Olibrius: "Homme sot et prétentieux, importun par son comportement bizarre et ridicule".
Là-haut à côté de Jupin j'en vois beaucoup...

Adeodat
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !