Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juillet 2019 2 30 /07 /juillet /2019 10:07
SAINTS ABDON et SENNEN

Les saints Abdon et Sennen étaient Perses et forts riches et puissants en leur pays. Voyant souffrir leurs frères en Jésus-Christ de morts cruelles sous l'empire de Décius, ils s'employèrent à consoler les âmes et à ensevelir leurs corps. L'ayant appris, Décius  les fit mettre en prison afin de les mener avec lui pour son triomphe à Rome. En effet, l'empereur fit un superbe triomphe avec une multitude de persans parmi lesquels Abdon et Sennen richement vêtus et enchaînés comme des esclaves.

Décius commanda à Claude, pontife du Capitole, de dresser un autel pour qu'ils l'adorent, à la suite de quoi il leur rendrait leur noblesse, leurs biens et leur liberté. Mais les saints répondirent qu'ils reconnaissaient et adoraient Jésus-Christ seul. Alors on les traîna dans l'amphithéâtre pour les faire agenouiller de force devant une statue du soleil, mais ils crachèrent dessus. On les fouetta avec des lanières plombées. Sanglants de ce supplice .On lâcha sur eux, ensanglantés après ce supplice,deux lions et quatre ours qui se jetèrent à leurs pieds.

Les accusant de magie, le juge Valérien  les fit tuer immédiatement. Il restèrent exposés trois jours à la vue de la foule. Quirin, sous-diacre, ramassa leurs corps pendant la nuit et les plaça dans sa maison. Sous l'empire de Constantin, ils furent découverts par révélation divine et transportés au cimetière de Pontien.

 

Complément historique

 

La légende postérieure a trait à l'épopée des reliques d'Abdon et Sennen. Aux alentours de l'an mil, la région d'Arles-sur-Tech (Pyrénées-Orientales) était en proie à des calamités sans fin, orages, grêle, et était hantée de créatures féroces, mi-bêtes sauvages, mi-démons, les simiots, qui terrorisaient les populations. Le prieur du monastère Sainte-Marie, l'abbé Arnulphe, décida de se mettre sous la protection de reliques de saints. Il partit pour Rome et, après bien des péripéties, revint avec les restes d'Abdon et de Sennen dans une barrique (le barillon) remplie d'eau. L'eau du barillon vidée dans un ancien sarcophage, il advint que cette eau, renouvelée en permanence, sans qu'on puisse en expliquer la provenance, avait des vertus miraculeuses : c'est la Sainte Tombe. Dès l'arrivée des reliques, les simiots disparurent, et Abdon et Sennen protégèrent le pays.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

LR 30/07/2019 12:45

L'époque n'était pas tendre !
LR

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !