Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 août 2019 6 03 /08 /août /2019 09:15
Saint Gamaliel et le prêtre Lucien

Saint Gamaliel et le prêtre Lucien

INVENTION DES RELIQUES DE SAINT ETIENNE

OU LA DECOUVERTE DE SES RELIQUES.

 

Son corps avait toujours été caché et on ne savait pas qu'il se trouvait sous un tombeau à vingt milles de Jérusalem.

 

Un vendredi 3 décembre de l'année 415, sous le dixième consulat d'Honorius, et le sixième de Théodose le jeune, vers neuf heures du soir, le prêtre Lucien dormait dans le baptistère, où il avait coutume de coucher, pour garder les vases sacrés de l'église. A demi-éveillé, il vit un vieillard vénérable, d'une haute taille, et d'un beauté merveilleuse. Ce vieillard portait une longue barbe blanche,  un vêtement de la même couleur, garni sur les bords de plaques d'or et parsemé de croix; il tenait à la main une baguette d'or. S'étant approché de Lucien, il l'appela trois fois par son nom, et lui ordonna d'aller à Jérusalem dire à l'évêque Jean de venir ouvrir les tombeaux où étaient ses reliques et celles de quelques autres serviteurs de Jésus-Christ, afin que plusieurs pussent par-là obtenir miséricorde du Seigneur. Lucien lui demanda son nom.

Je suis, dit-il, le Gamaliel qui instruisit Saint Paul dans la loi. A l'orient de ce tombeau est Saint Etienne, que les juifs lapidèrent hors de la porte occidentale de leur ville. Son corps resta là exposé un jour et une nuit, sans que les oiseaux et les bêtes osassent le toucher. Les fidèles l'enlevèrent pendant la nuit, par mon ordre, et le portèrent à ma maison de campagne, où je le mis dans mon propre tombeau, du côté de l'orient, après avoir célébré ses funérailles quarante jours. Nicodème, qui venait voir Jésus de nuit, est là aussi dans un autre cercueil. Lorsque son attachement pour le Sauveur l'eut fait excommunier et chasser de Jérusalem par les juifs, je le reçus dans ma maison de campagne, et l'y gardai jusqu'à la fin de sa vie. Je l'enterrai honorablement auprès d'Etienne. J'enterrai encore au même endroit mon fils Abidas qui mourut avant moi, à l'âge de vingt ans. Son corps est dans le troisième cercueil qui est le plus élevé, et dans lequel on me mit moi-même après ma mort. Ethna, ma femme, et Sémilias, mon fils aîné, qui ne voulurent point croire en J.C., furent enterrés dans un autre endroit, nomméCapharsemalia.

Pour être sûr que cette vision ne fût pas une imposture, il en demanda plusieurs par la prière. Le vendredi suivant, Gamaliel lui apparut sous la même forme et lui demanda d'obéir. Il lui montra quatre corbeilles, trois en or et une en argent, représentant les mérites des saints, remplies de roses blanches; la dernière contenait des roses rouges et du safran. Lucien lui demanda ce que représentaient ces corbeilles, il lui répondit:

 

Ce sont nos reliques. Les roses rouges représentent Etienne qui est à l'entrée du tombeau. La seconde corbeille désigne Nicomède qui est près de la porte, celle d'argent représente mon fils Abidas qui sortit de cette vie sans avoir souillé son innocence.

 

Il disparut. Une semaine après, une troisième apparition eut lieu. Alors Lucien alla trouver l'évêque Jean à qui il raconta son histoire. Il lui dit qu'il découvrirait les reliques sous un monceau de grosses pierres près de l'église. Mais une nouvelle apparition lui révéla que cet endroit n'était pas le bon, et qu'il fallait chercher dans un lieu appelé Debatalia. Il y trouvèrent trois coffres en pierre aux noms de Cheliel, Nasuam, Gamaliel, Abidas. Les deux premier syriaques reviennent à ceux d'Etienne ou Le couronné et de Nicomède ou de Victoire du peuple. A l'ouverture du coffre d'Etienne, 73 malades furent guéris sur le champ. On y trouva des os, de la poussière et du sang. Une partie resta sur place et une autre fut transportée à Jérusalem en l'église de Sion. Cette translation eut lieu le vingt six décembre, le trois août n'étant que la mémoire de l'invention.

 

SAINT NICOMEDE

 

SAINT GAMALIEL

 

SAINT WALTHIEN ou WALTHEOF, vulgairement SAINT WALENE, abbé de Melross en Ecosse. Evêque, il expira  en 1160

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !