Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 octobre 2019 5 11 /10 /octobre /2019 11:35
Maternité de la Sainte Vierge

Maternité de la Sainte Vierge

MATERNITE DE LA SAINTE VIERGE

 

La fête de la maternité de la très sainte Vierge fut instituée par Pie XI en 1931, à l'occasion du quinzième centenaire du concile d'Ephèse où fut proclamé le dogme de la maternité de la divine Marie. Marie est la mère de Dieu, parce que Jésus, Fils de Dieu, a vraiment pris chair en elle; il est réellement son Fils. L'Eglise nous invite à célébrer la maternité virginale de celle qui est la mère par excellence et le modèle de toutes les mères.

 

SAINTS TARAQUE, PROBE et ANDRONIC

Saints Taraque, Probe et Andronic

Saints Taraque, Probe et Andronic

SAINTS TARAQUE, PROBE et ANDRONIC

 

Ils subirent le martyre en 304 sous Dioclétien en Cilicie (Anatolie, aujourd'hui en Turquie). Les récits de ces saints sont un des plus précieux documents de l'antiquité ecclésiastique avec leurs interrogatoires en trois parties qu'ils subirent à Tarse, Mopsueste et Anazarbe, toutes trois en Cilicie. Ces actes sont une copie des registres proconsulaires que les chrétiens achetèrent deux cents deniers aux notaires publics.

Taraque était romain bien que né en Isaurie (sur les monts Taurus en Turquie), il avait servi dans les légions de l'empire. Il fut arrêté à l'âge de soixante-cinq ans.

Probe né en Pamphilie, fortuné, il avait tout quitté pour suivre Jésus-Christ.

Andronic, le plus jeune des trois, était issu d'une des principales familles d'Ephèse.

Tous les trois arrêtés à Pompeïopolis, ils furent présentés à Numérien-Maxime gouverneur de la province et résident à Tarse. Le centurion Démétrius témoigna qu'ils étaient bien chrétiens et coupables de professer la religion des impies.

Taraque, Probe et Andronic subirent trois interrogatoires dont nous avons la relation complète (actes des registres proconsulaires), à la suite de quoi ils furent condamnés à être dévorés par les bêtes dans l'amphithéâtre.

Après de nombreux combats de gladiateurs on fit entrer les chrétiens dans l'arène. A cette vue, le silence se fit et les spectateurs murmuraient contre la barbarie du gouverneur. Plusieurs quittèrent même l'amphithéâtre, mais le gouverneur fit barrer les rues pour qu'ils ne s'échappent pas !

Entrés dans l'arène, les fauves ne s'approchèrent pas des chrétiens. Furieux, le gouverneur fit fouetter ceux qui s'occupaient des fauves. Les gardiens des bêtes menacés du dernier des supplices lâchèrent un ours qui, ce jour-là, avait tué trois hommes, mais l'ours s'approcha des martyrs et lécha leurs plaies. Maxime ne se contenant plus fit tuer l'ours au pieds des martyrs. Alors on lâcha une lionne furieuse qui se coucha près des martyrs. Des hommes vinrent alors exciter la lionne, mais rien n'y fit. A bout de ressources, on appela des gladiateurs qui achevèrent les martyrs.

De peur que les chrétiens ne récupèrent les corps, on les mélangea à ceux des gladiateurs tués au combat et on posta une garde. Mais cette nuit là un violent orage éclata et la garde se dispersa, ce qui permit aux chrétiens de récupérer les corps.

 

SAINT NICAISE

et ses compagnons, martyrs au Vexin Français. Premier évêque de Rouen. 

 

SAINT FIRMIN

Evêque d'Uzès en Languedoc + 553

 

SAINT KENNY

Abbé en Irlande 527-599

 

SAINTE ETHELBURGE

Abbesse en Angleterre + 664

 

SAINT GOMER ou GUMMAR

Conseiller de Pépin

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !