Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 novembre 2019 7 03 /11 /novembre /2019 10:10
Saint Malachie. Fragment d'os à Ville-sous-la-Ferté près de Clairvaux.
Saint Malachie. Fragment d'os à Ville-sous-la-Ferté près de Clairvaux.

Saint Malachie. Fragment d'os à Ville-sous-la-Ferté près de Clairvaux.

SAINT MALACHIE

 

En cette fin de XIè siècle, suite aux guerres continuelles, la religion avait presque disparu en Irlande. Pour y remédier, Dieu fit naître Malachie, destiné à rétablir l'Eglise dans son ancienne splendeur. Les Irlandais le surnommèrent d'O-Morgair.

 

Son nom vient du grec ancien: Malakhias, qui veut dire messager.

 

Le propos d'aujourd'hui n'est pas de vous parler de la prophétie de ce saint, dont vous trouverez partout plusieurs textes d'interprétation avec plus ou moins de valeur et à partir desquels nos contemporains peuvent se poser beaucoup de questions, mais de vous résumer l'histoire de sa vie.

 

 

Malachie est né à Armagh. Elevé dans la religion, il la pratiqua avec assiduité dès son plus jeune âge. Adulte, il se plaça sous la direction d'un reclus qui vivait dans une cellule, comme beaucoup de religieux à cette époque, un nommé Imar ou Imarius.

 

Les amis de Malachie se moquèrent de lui, mais malgré tout il persista, et bientôt autour de ces deux hommes se forma une petite communauté.

 

Ceillach, archevêque d'Armagh, reconnaissant la sainteté de Malachie, l'ordonna diacre puis prêtre; il n'avait que vingt-cinq ans. A l'époque, il fallait en avoir au moins trente pour accéder à la prêtrise.

 

 

L'archevêque en fit son vicaire pour prêcher  et le chargea de rétablir la foi en Irlande. Malachie remplit sa mission avec zèle et fit revivre la pratique de la sainte religion.

 

Il établit plusieurs règlements pour la discipline ecclésiastique, rétablit l'Ordre canonial, l'usage des sacrements et surtout celui de la Pénitence et de la Confirmation. Il prit aussi des mesures pour que les mariages soient célébrés selon les règles.

 Ne se croyant pas assez instruit, Malachie  alla trouver Malchis, évêque de Lismore, bien qu'il fût anglais, mais qui avait été moine à Winchester et qui était renommé pour son savoir et sa sainteté dans toute l'Irlande.

 

L'Irlande était alors divisée en petits royaumes dont celui de Munster, dont Cornac était le roi. Ce dernier fit venir l'évêque de Lismore pour lui dire qu'il voulait renoncer au monde. Malchis accepta. Il lui donna Malachie pour maître.  Cornac se nourrissait de pain et d'eau.

 

Cependant, le roi d'un petit royaume voisin n'accepta pas que Cornac reste enfermé volontairement dans une cellule, en prière continuelle. Il vint le chercher afin de le replacer sur son trône, mais Cornac ne voulait pas céder. Alors, Malachie et Malchis lui dirent que, maintenant qu'il avait fait pénitence, son devoir était de remonter sur le trône; il accepta.

 

Malachie releva également le prestige de l'abbaye de Bangor qui devint par la suite une école célèbre. C'est là que Malachie opéra ses premières guérisons miraculeuses.

 

Malachie avait une soeur qui mourut après avoir mené une vie mondaine. Pendant longtemps, lors de ses messes, il pria pour elle; puis il cessa de prier pour son salut. Au bout de trente jours il fut averti en songe que sa soeur attendait la nourriture spirituelle.  Malachie reprit donc les prières pour sa soeur pendant ses messes quotidiennes.

 

Quelque temps après, il lui sembla la voir à la porte de l'église, puis dans l'église. Enfin elle lui apparut lorsqu'il était à l'autel. Elle était environnée d'esprits bienheureux.

 

A trente ans, Malachie fut élu évêque de Connor. Son évêché était rempli de gens retournés au quasi-paganisme. Il étaient devenus incultes et grossiers. A force d'opiniâtreté, Malachie réussit à les ramener dans le droit chemin.

 

Tout au long de sa vie, Malachie opéra de nombreux miracles et entreprit de nombreuses constructions d'édifices religieux dans toute l'Irlande. C'est alors qu'il voulut se rendre en France, afin de voir le pape Eugène III qui s'y trouvait pour lui rendre compte du bon état dans lequel se était à présent l'Eglise d'Irlande; mais à son arrivée, le pape était déjà reparti pour Rome.

 

Malachie ne voulant pas partir en Italie sans avoir visité l'abbaye de Clairvaux et rencontré son ami Bernard, y arriva le 18 octobre 1148. Il y fut accueilli par Saint Bernard et ses religieux avec une grande joie.

 

Malachie, après avoir célébré la messe de la fête de Saint Luc, fut saisi d'un mal violent et s'alita. Malgré sa faiblesse, il demanda à être ramené dans l'église où il reçut les derniers sacrements, couché sur la cendre. Il expira le 2 novembre 1148.

 

On l'enterra dans la chapelle de la Vierge. Un homme paralysé d'un bras fut mené par Saint Bernard auprès du tombeau et,  posant la main dessus, l'homme retrouva l'usage de son bras à l'instant.

 

Saint Malachie fut canonisé par une bulle de pape Clément la troisième année de son pontificat.

 

 

SAINT HUBERT

Evêque de Liège + 727

 

SAINTE WENEFRIDE

Vierge et martyre en Angleterre au IIIè siècle.

 

SAINT PAPOUL

Prêtre, martyr au IIIè siècle

 

SAINT FLOUR

1er évêque de Lodève + vers 389

 

SAINT GUENAU

Second abbé en Languedoc + vers 570

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !