Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 novembre 2019 2 12 /11 /novembre /2019 16:55
Saint Martin premier, pape.

Saint Martin premier, pape.

SAINT MARTIN 1er

 

Martin est né à Todi en Toscane.

 

Le pape Théodore qui le remarqua par son savoir l'envoya à Constantinople en qualité d'apocrisiaire de nonce. Il lutta avec zèle contre la monothélisme.

 

A la mort de Theodore, Martin fut élu comme son successeur. Un mois après son élection, il tint un concile de cinq-cent-cinq évêques en l'église de Latran, contre les monothélites. Ils condamnèrent les chefs hérétiques qui occupaient le Siège de Constantinople: Sergius, Pyrrhus et Paul. L'Ectèse d'Héraclius et le Type de Constant y furent condamnés. L'Ectèse était favorable à hérésie et le Type imposait le silence sur deux actes de Jésus-Christ. 

 

Olympius, chambellan de l'empereur Constant, fut envoyé en Italie avec mission de tuer le pape Martin, mais il ne put arriver à ses fins. Constant ne s'arrêta pas à cet échec et envoya de nouveaux assassins en la personne de l'exarque Théodore Calliope et un adjoint, Théodore Pellurus, un de ses chambellans. Ces deux envoyés de Constant, accompagnés d'une armée, arrivèrent à Rome le 15 juin 653.

 

 Malade, le pape  restait dans l'église du Latran. Il envoya une délégation vers les deux Théodore; mais ces derniers informés que le pape n'était pas présent, ni ce jour là, ni le lendemain, demandèrent à le saluer. Cependant, avant d'y aller, ils voulaient s'assurer que le pape ne cachait pas d'armes.

 

Il leur fut permis de chercher d'éventuelles armes, mais ils n'en trouvèrent pas. Une demi-heure après, les soldats de Théodore arrêtèrent le pape et montrèrent au clergé un rescrit de l'empereur Constant qui disait que le pape Martin était indigne de la papauté. Par ruse, voyant tout le clergé favorable au pape, Théodore Calliope fit semblant d'être d'accord avec eux.

 

Le pape fut mené de son église dans son palais, d'où le 18 juin, à minuit, on l'embarqua pour Constantinople. Au bout de trois mois, il aborda à l'île de Naxos où il resta bien gardé pendant un an. Il y contracta la dysenterie et ne pouvait se nourrir que difficilement. Les habitant de l'île lui apportaient de la nourriture, mais les soldats refusaient toute aide de la population et maltraitaient tous ceux qui voulaient du bien au pape.

 

Enfin, Martin repartit pour arriver à Constantinople le 17 septembre 654 où il fut mis en prison pendant trois mois.

 

Malade, affaiblit par la mauvaise nourriture, le pape comparut le 17 décembre à la chambre du sacellaire ou trésorier,en présence du sénat. De là, on le transporta sur la terrasse, où l'empereur pouvait le voir, et on le dépouilla des marques de la dignité épiscopale. Alors Saint Martin déclara: Saisissez-vous de moi, et mettez-moi en pièces sur le champ.

 

Les officiers lui arrachèrent son pallium. Ils ne lui laissèrent que sa tunique déchirée de haut en bas, laissant voir sa nudité. On lui mit un carcan autour du cou, et on le promena enchaîné à son geôlier, avec un bourreau armé d'un glaive, le précédant. Ce qui laisse sous entendre que Saint Martin était condamné à mort.

 

Du prétoire, il fut enfermé dans la prison des malfaiteurs, puis dans celle de Diomède. A chaque transfert, son corps était marqué de meurtrissures de plus en plus nombreuses. Il pensait mourir tant par ses blessures que par le froid. En attendant, seul, et abandonné de tous, sauf d'un jeune clerc qui l'avait suivi, on lui enleva les fers, mais il resta toujours enchaîné à son geôlier.

 

L'empereur Constant alla voir Paul, qui demanda la grâce du pape, mais il n'y eut pas de réponse de la part de l'empereur et Paul mourut peu de temps après sans rentrer au sein de l'Eglise.

 

Saint Martin resta encore trois mois dans la prison de Diomède, jusqu'en mars 655, puis  fut banni et exilé dans la Chersonèse Taurique (aujourd'hui la Crimée) où il arriva le 15 mai. Il y régnait une grande famine. Le pape, dans une lettre, précisait que tous les habitants meurent de faim et sont idolâtres, et qu'ils n'ont même pas la compassion naturelle que l'on trouve chez les Barbares.

 

Les seules embarcations que l'on voit viennent chercher du sel, et un morceau de pain coûte une petite fortune. Si les habitants de Rome ne peuvent me venir en aide, alors j'espère en la miséricorde du Seigneur pour qu'il mette fin à ma vie.

 

Les prières du pape furent exaucées, car il mourut le 16 septembre 655 après avoir été sur le Siège de Saint Pierre pendant six mois et vingt-deux jours. Il fut enterré dans l'église de la Sainte Vierge près de Chersonèse. Par la suite,ses reliques furent transférées à Rome et déposées dans l'église dédiée sous l'invocation de Saint Martin de Tours.

 

Les Grecs le fêtent le 14 avril et les Latins le 12 novembre, jour de la translation de ses reliques.

 

SAINT NIL

Anachorète début du Vè siècle, sous le règne de l'empereur Marcien.

 

SAINT RENE

Patron d'Angers

 

SAINT EMILIEN ou MILHAN de la Cogolle

Curé, et Solitaire en Espagne + vers 574

 

SAINT LIVIN

Patron de Gand, martyr +659

 

SAINT PATERNE

Moine de Saint-Pierre-Le-Vif, martyr + vers726

 

SAINT LEBWIN

Patron de Deventer VIIIè siècle.

 

SAINT MACAIRE

Evêque en Ecosse vers 787

 

SAINT JOSAPHAT

Archevêque de Poloczk en Lithuanie, martyr + 1623

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !