Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 novembre 2019 4 07 /11 /novembre /2019 10:15
Saint Willibrord

Saint Willibrord

SAINT WILLIBRORD

 

Willibrord est né vers 658 dans le Northumberland. A l'âge de sept ans, il fut envoyé au monastère de Rippon pour  ses études. Au bout de quelques années, il y prit l'habit. A vingt ans, il passa en Irlande et rejoignit Saint Egbert avec qui il passa douze ans. Il fut ordonné prêtre à l'âge de trente ans et voulut se rendre en Frise. Saint Swidbert et dix antres moines anglais se joignirent à Willibrord.

 

Les Frisons étant entrés en Gaule-Belgique, ils s'emparèrent des provinces vers l'embouchure du Rhin où se vivaient les Cattes et les Bataves. Les Cattes se trouvaient principalement dans les villages appelés Catwick, et les Bataves près de Nimègue. Ce n'est qu'à partir du XIè siècle que le nom de Hollande fut connu. Ce nom signifie terre basse, plate, marécageuse.

 

Saint Eloi, évêque de Noyon, avait déjà prêché les Frisons ainsi que Saint Wilfrid en 678.

 

Willibrord et ses compagnons y arrivèrent en 690. De Catwick où ils débarquèrent ils se rendirent à Utrecht et furent reçus par Pépin de Héristal, dit le Gros, maire du palais de France, qui s'était emparé d'une partie de la Frise.

 

Willibrord se rendit alors à Rome pour demander au pape l'autorisation  de prêcher dans cette région. Le pape, après lui avoir donné sa bénédiction apostolique, lui confia des reliques pour la consécration de ses futures églises.

 

De retour en Frise, Willibrord entreprit son apostolat dans la partie dominée par Pépin. Ce dernier était aussi d'avis que Willibrord retourne à Rome pour y être sacré évêque. Le pape Servius le reçut avec de grandes marques d'honneur, changea son nom pour celui de Clément, le sacra archevêque des Frisons et lui donna le pallium.

 

Clément se fixa à Utrecht où il bâtit l'église du Sauveur dont il fit son siège métropolitain. Il rebâtit l'église Saint Martin qui devint par le suite la cathédrale de cette ville.

 

Avec l'aide de Pépin, il fonda l'abbaye d'Epternac qui se trouve actuellement dans le Grand Duché du Luxembourg.

 

Pépin-le-Bref, fils de Charles-Martel, reçut le baptême des mains de Clément.

 

Charles-Martel abandonna ses revenus du château d'Utrecht au profit de l'abbaye que Clément avait fondée, et Saint Grégoire en fut un des abbés.

 

Clément se rendit aussi en Zélande où il obtint un grand nombre de conversions. Dès  720 il passa trois ans avec Saint Boniface.

 

Clément est le véritable apôtre de la Hollande et de la Zélande. C'est grâce à lui que ces peuples devinrent chrétiens.

 

Saint Clément ou Willibrord mourut en 738 et fut enterré au monastère d'Epternac où l'on garde encore ses reliques. A Trèves, dans l'abbaye Notre-Dame ad martyres, on garde l'autel portatif dont le saint se servait pour célébrer la messe.

 

 

SAINT AMARANTHE

Martyr à Albi, sous Dèce

 

SAINT RUFFE

Evêque de Metz fin IVè siècle.

 

SAINT ENGELBERT

Archevêque de Cologne, martyr en 1225 

Partager cet article
Repost0

commentaires

E
Ce saint qui s'est battu pour convertir cete plate region qui quelques siècles plus tard passa au Calvinisme ! Quelle misère !

En tous cas merci pour l'information toujours si remarquablement documentée.

Pierre.
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !