Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 mars 2020 1 09 /03 /mars /2020 10:10

SAINTE FRANCOISE ROMAINE

Sainte Françoise Romaine

Sainte Françoise Romaine

Françoise est née à Rome en 1384 de Paul de Buxo et de Jacqueline Refredeschi, tous deux de familles très distinguées.

Aimant la solitude, Françoise décida à l'âge de onze ans qu'elle se ferait religieuse, mais ses parents en décidèrent autrement et elle épousa en 1396 Laurent Ponzani, jeune seigneur romain et fortuné.

 

Dès que cela lui était possible, elle s'isolait pour prier, mais d'un autre côté elle accomplissait tous ses devoirs d'épouse. Pendant quarante ans les deux époux vécurent amoureusement sans que rien ne perturbât leur union.

La dévotion de Françoise allait jusqu'à visiter les églises, prier et méditer, mais lorsque son devoir d'épouse et de maîtresse de maison l'appelait, elle s'y rendait sans tarder. Elle prenait soin de l'éducation de ses enfants et traitait ses domestiques comme des frères et des soeurs en Jésus-Christ, en veillant à leur salut.

Avec la permission de son mari, elle se mortifia. Elle s'interdisait dans son alimentation tout ce qui lui faisait plaisir, ne se nourrissant que d'aliments légers, sauf en cas de maladie. Elle n'oubliait pas les pauvres à qui elle faisait l'aumône régulièrement.

9 mars

Elle ne portait que des habits simples et avait sur elle un cilice en permanence.

Son exemple entraîna plusieurs dames de ses amies à en faire autant,  renonçant aux pompes et aux vanités du siècle, sous la conduite des bénédictins du Mont Oliveto, qui avaient constitué une sorte de Tiers Ordre.

Françoise fut éprouvée lors de l'invasion de Rome par Ladislas, roi de Naples, et pendant le schisme sous le pontificat de Jean XXIII. En 1413, son mari fut banni de la ville, ainsi que son beau-frère Paulucci. Ils furent enfermés et dépouillés de leurs biens. Son fils aîné fut gardé en otage. Françoise ne perdit rien de sa tranquillité et disait comme Job: Dieu m'a ôté ce qu'il m'avait donné.

 

A la fin du schisme, son mari retrouva ses biens et sa place. A partir de 1425, il la laissa entièrement à ses dévotions et l'autorisa à fonder un monastère pour les vierges et les femmes qui voulaient renoncer au monde, sous la règle de Saint Benoît et sous la surveillance des Olivetains.

Le monastère devenant trop petit, il fut agrandi en 1433 et ce nouvel Ordre fut approuvé en 1437 par le pape Eugène IV. les religieuses étaient des oblates appelées Collatines peut-être à cause du quartier de Rome où elles vivaient.

 A la mort de son mari, Françoise se présenta au couvent et fit son oblation le jour de la Saint Benoît de l'année 1437. Quelques années plus tard, elle fut élue supérieure du monastère. Dieu la récompensa par le don de prophétie. On sait qu'elle parlait avec son ange gardien.

Un jour, ayant été obligée de sortir de son monastère pour voir son fils Jean-Baptiste qui était malade, elle-même contracta la maladie et  en mourut. Elle expira le 9 mars 1440 à l'âge de cinquante-cinq ans.

Bientôt des miracles s'opérèrent sous son invocation et elle fut l'objet d'un culte public, bien qu'elle ne fût canonisée qu'en 1608. Son corps est à Rome dans une châsse magnifique.

 

 

 

9 mars

SAINT GREGOIRE DE NYSSE

Evêque vers 400

 

SAINT PACIEN

Evêque de Barcelone XVè siècle

 

SAINT CATHERINE

Vierge et abbesse des Clarisses de Bologne + 1463

Partager cet article

Repost0

commentaires

Adeodat 09/03/2020 19:30

L'antipape Jean XXIII bien sûr

Adeodat

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !