Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mars 2020 2 03 /03 /mars /2020 10:23
Sainte Cunégonde de Luxembourg

Sainte Cunégonde de Luxembourg

SAinte Cunégonde et Saint Henri

SAinte Cunégonde et Saint Henri

SAINTE CUNEGONDE

 

Cunégonde était la fille de Sigefroi premier comte du Luxembourg et de Hadeswidge (Hedwige) sa mère. Elevée pieusement dans la religion elle épousa Henri duc de Bavière qui après la mort de l'empereur Othon III fut élu roi des Romains et couronné à Mayence le 6 juin 1002. Cunégonde, quant à elle, fut couronnée à Paderborn le jour de la Saint Laurent.

En 1014 elle accompagna son mari à Rome et ils y reçurent la couronne impériale des mains du pape Benoît VIII.

Avant leur mariage, les époux avaient fait vœu de virginité perpétuelle. Ce qu'ils respectèrent scrupuleusement après leur union. Mais le démon veillait et Cunégonde fut accusée d'entretenir secrètement une liaison hors mariage. L'empereur y crut et conçut des soupçons sur son épouse. Pour prouver son innocence, elle marcha nu-pieds sur des socs de charrue chauffés au rouge (supplice courant dans cette circonstance à cette époque) . Elle ressortit de cette épreuve sans dommage. Henri demanda pardon à sa femme d'avoir pu douter d'elle. Ils vécurent en parfaite harmonie jusqu'à leur mort.

 

Cunégonde, lors d'une retraite dans la Hesse, tomba gravement malade. Dès son rétablissement, elle accomplit le vœu qu'elle avait fait de fonder une abbaye à Capungen, aujourd'hui Kaffungen ( Kaufungen près de Kassel dans le diocèse de Paderborn). Entre temps, l'empereur Henri mourut en 1024. Elle fit prier les religieuses pour son âme en leur disant qu'elle n'avait qu'une hâte,  rejoindre son mari.

 

A partir de ce moment là, elle employa ses trésors à fonder des évêchés, des monastères, à décorer des églises et à soulager la misère des pauvres. Jugeant que ce n'était pas suffisant, elle voulut embrasser la pauvreté évangélique.

 

 Le jour anniversaire de la mort de son mari, elle assembla un grand nombre d'évêques pour procéder à la dédicace de l'église de Kaffungen, assista à la cérémonie et offrit un morceau de la vraie croix. Lors de la messe, après la lecture de l'évangile, elle quitta ses vêtements d'impératrice pour revêtir une robe pauvre; on lui coupa les cheveux, l'évêque de Paderborn lui plaça le voile sur la tête et lui donna un anneau en gage de fidélité pour le divin Epoux. Elle passa ainsi les quinze dernières années de sa vie au couvent, partagée entre la pénitence et la consolation des malades.

 

A l'article de la mort, voyant qu'on récitait les prières des agonisants et qu'on préparait un drap mortuaire brodé d'or pour son enterrement, elle se redressa sur son lit et ordonna qu'on le range, parce qu'elle voulait être enterrée uniquement avec sa robe de religieuse. Elle expira le 3 mars 1040. Son corps fut transporté à Bamberg et inhumé à côté de l'empereur. Le pape innocent III la canonisa en 1200. Plusieurs miracles eurent lieu sur son tombeau. La plus grande partie de ses reliques se trouve toujours à Bamberg. 

 

SAINT MARIN et SAINT ASTERE ou ASTYRE

Martyrs vers l'an 272

 

SAINT EMETRE ou MARIR et SAINT CHELIDOINE

Soldats romains, martyrs à Calahorra en Espagne

 

SAINT GUIGNOLE (Guignolé)

en latin: Wiwaloëus ou Guinolé en français. Abbé de Landevenec en Bretagne + vers 527

 

SAINT LAMALISSE

de l'île d'Aran en Ecosse, VIIè siècle

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !