Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 avril 2020 3 29 /04 /avril /2020 12:19

SAINT PIERRE de VERONE

Mort de Saint Pierre de Vérone par Giovanni Bellini (+ 1516)

Mort de Saint Pierre de Vérone par Giovanni Bellini (+ 1516)

Pierre est né à Vérone en 1205 de parents Cathares introduits dans le nord de l'Italie suite à la querelle entre Frédéric Barberousse et le Saint Siège; mais il fut préservé du catharisme car son père lui donna comme précepteur un maître catholique. Par la suite il l'envoya à l'université de Bologne.

Le désir de perfection fit que Pierre quitta le siècle et alla se présenter à Saint Dominique, qui, après s'être assuré de sa vocation, lui donna l'habit. Il avait quinze ans. A la mort du saint, Pierre n'en continua pas moins son noviciat avec beaucoup de zèle et de ferveur.

 

Aux vues du dérèglement des sectes qu'il avait connues, il résolut de se dédier uniquement à leur conversion. Dès qu'il fut ordonné prêtre, ses supérieurs lui ordonnèrent de prêcher. Ses discours étaient extraordinaires. Il convertit un nombre innombrable de pécheurs en Romagne, dans la Marche d'Ancône, en Toscane, dans le Bolognais et le Milanais.

 

Mais Dieu voulut en faire un martyr. Les premiers coups lui furent donnés par ses confrères qui l'accusèrent d'introduire des étrangers et des femmes dans sa cellule, ce qui était contraire à la règle. Il se défendit, mais n'arriva pas à convaincre ses supérieurs qui l'enfermèrent dans le couvent d'Iesi dans la Marche d'Ancône. Il souffrit cette humiliation avec joie en se disant que Jésus avait, lui aussi, souffert d'humiliation. Son innocence fut enfin prouvée et ses supérieurs le rétablirent dans ses fonctions.

 

Il recommença à prêcher et à obtenir de nombreuses conversions, souvent accompagnées de miracles. Il devint tellement recherché qu'à chaque apparition il pensait être étouffé par la foule. Les uns venaient pour se faire bénir, d'autres pour lui présenter des malades d'autres, enfin, pour  l'entendre.

 

Dans le Milanais il était précédé par une croix en tête du cortège, des trompettes et des tambours et des bannières. Il était parfois même porté sur une espèce de litière pour ne pas être écrasé par la foule.

 

Son Ordre lui confia la direction de plusieurs couvents dans différentes villes. En 1232, le pape le nomma inquisiteur de la foi. Il était le fléau des Manichéens qui le haïssaient mortellement. Son autorité augmentant avec le nouveau pape Innocent IV, il résolurent sa perte. Ils postèrent deux assassins pour le tuer sur la route de Côme à Milan. L'un des assassins lui assena un coup de hache sur la tête et transperça Dominique, son compagnon de voyage. N'étant pas mort, Pierre recommanda son âme à Dieu avant de recevoir un coup de poignard mortel. On était le 6 avril 1252. Il était âgé de 46 ans.

 

Son corps fut porté à Milan et enterré dans l'église des Dominicains sous l'invocation de Saint Eustorge. Il fut canonisé peu après sa mort par le même pape Innocent IV. Son chef y est enfermé dans un magnifique reliquaire en or et en cristal. De nombreux miracles eurent lieu sur sa châsse. Ses miracles remplissent un livre de vingt-deux pages in-fol.

Son assassin nommé Carin, manichéen, abjura son erreur et entra comme frère convers chez les dominicains de Forli.

Tombeau de Saint Pierre de Vérone à Milan

Tombeau de Saint Pierre de Vérone à Milan

SAINT ROBERT

Abbé de Molesme et fondateur de l' Ordre de Cîteaux 1110

 

SAINT HUGUES

Abbé de Cluny + 1109

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !