Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 avril 2020 4 23 /04 /avril /2020 04:47
Bon jeudi à tous !

Le temps va être encore nuageux dans

 

l'ensemble alors je vous envoie tous ces

 

soleils .

 

 

Nous fêtons saint Georges !

 

Un mot de l'abbé Billot du Centre Saint Paul

 

que je partage avec vous !

 

 
 

Saint Georges

 

Au début du confinement, j’avais évoqué le village libanais, où j’avais passé une année scolaire. Ce village avait plusieurs particularités. Les habitants, comme je vous l’avais confié précédemment, avaient enduré près de trente années de conflits militaires. Parmi les raisons de sa résistance à la déchristianisation évoquée, il y avait notamment la solidarité des chrétiens entre eux. Il y avait aussi plusieurs autres raisons : leur foi qui n’était pas intellectuelle, mais viscérale, et une fierté d’être chrétien que nous connaissons rarement en Occident.
Et, une autre raison, que les villageois évoquait eux-mêmes, et qui pour eux n’était pas la moindre… est la protection du saint protecteur du village : Saint Georges, que nous fêtons aujourd’hui.
Il y avait, en effet, dans ce village situé près du château fort des croisés, face à la Terre Sainte, non loin du mont Hermon du Bilad el Bichara ( pays de l’Annonciation), une église massive dédiée à Saint Georges (Knisse Mar Gerys), qui portait encore les marques des obus qu’elle avait reçus. Pour ce village, la Saint Georges était la grande fête du village. Elle durait plusieurs jours et il y avait un gigantesque dabké (danse traditionnelle) sur la place de l’église.
Il se racontait dans le village que des cavaliers ottomans (durant la Première Guerre mondiale, si je me souviens bien) auraient voulu attaquer le village et qu’ils s’étaient arrêtés tout-à-coup. Ils avaient vu un chevalier dans les airs. Plus tard, certains de ces cavaliers étaient revenus pacifiquement et étaient entrés dans l’église. En voyant dedans la peinture de Saint Georges au dessus de l’autel, ils avaient affirmé, que c’était lui qui leur était apparu et avait protégé le village de leur charge.
Un célèbre dicton du village, un peu malicieux, montrait le grand amour que vouaient les villageois à leur saint patron : « Dieu est bon, mais pas autant que Saint Georges. ». Ils sont persuadés que Saint Georges veille sur eux.
Devant beaucoup de maisons trône une icône de Saint Georges illuminée la nuit.
Dans la région, Saint Georges est à l’honneur non seulement pour les chrétiens mais aussi chez les musulmans, qui l’appellent "Alkhodr" (le verdoyant : dans l’islam le vert est une couleur symbolique ), et chez les druzes. Et certains d’entre eux viennent visiter l’église du village grâce à cela.
Saint Georges fait parti des saints qui étaient, autrefois en France, très aimés. Cela s’est beaucoup perdu, même si il y a encore bon nombre de personnes qui le vénèrent encore, notamment les scouts.
Il y a pourtant eu quantité de témoignages de son intercession au fil du temps et il reste dans le martyrologe.
Saint Georges semble donner de l’aide, particulièrement dans la résistance de l’Eglise. Il était aussi, au Moyen Âge, invoqué en tant que saint guérisseur lors des épidémies... Prions-le !

 

Dieu vous bénisse.


Abbé Billot

L’image contient peut-être : dessin
 
 

 

 

 

Prenez soin de vous et des vôtres

 

 

Mirabelle

Bon jeudi à tous !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Madame Zouave 23/04/2020 14:33

Excellent billet de l'abbé Billot. Merci Mimi.

Toujours pas de soleil ici aujourd'hui. C'est déprimant.

Bon après-midi à tous.

Madame Zouave

Sic transit 23/04/2020 13:47

La fête dont je parlais plus bas est bien du dimanche 22 avril 1945, il y a un plan du dispositif dans ce document

https://reseau-bp.blog4ever.com/23-avril-saint-georges

et il y en a certainement d'autres à trouver sur le Net.

Cécilou 23/04/2020 11:12

Merci à l'abbé Billot pour ce joli billet sur St Georges. Et merci à vous, Mirabelle, de l'avoir partagé avec la Banquise. De l'émotion, pour moi, en le lisant. C'était le prénom de mon cher Grand-Père, qui fut un second père pour moi. Lui est ma grand-mère paternelle m'ont à moitié élevée. J'ai eu la chance de le garder longtemps : jusqu'à janvier 2011. Il était jeune, lorsque je suis née, pas tout à fait 48 ans. Ce qui explique la situation.
Le retour du soleil fait un bien fou !!
Belle journée à toute la Banquise.
Cécilou

Sic transit 23/04/2020 10:28

1945 : des dizaines de milliers de scouts -dont mon mari- étaient rassemblés pour une messe au Trocadéro, avec ensuite défilé sur les Champs Elysées : première fois que l'uniforme, interdit sous l'Occupation était porté pour une manifestation ; filles et garçons, tous les mouvements étaient représentés.
C'était un dimanche, le plus proche de la Saint-Georges certainement, à moins d'une heureuse coïncidence de dates.

Geneviève 23/04/2020 10:19

Bonne journée à la Banquise et merci pour l'article de l'abbé Billot.

Geneviève

SebCaro 23/04/2020 08:53

Bonne fête à toute la Banquise et bonne fête aux Georges.

Merci Mimi pour cet article de l'abbé Billot.

Le soleil brille.

Caro.

Ewondo 23/04/2020 07:46

Excellente journée à toute la Banquise, merci à Monsieur l'abbé Billot.

Ici nous aurons 22°C par un ciel tout bleu ! Mais nous aurions bien besoin de quelques bonnes pluies, sinon nous aurons à payer l'impôt sécheresse ...

Pierre

Philomène 23/04/2020 07:18

Bonjour à toute la Banquise -
ici aussi il fait très beau, le soleil est revenu, ce sera une belle journée -
....quelques courses tout à l'heure....
Hier nous avons reçu notre feuille de la mairie nous précisant que le masque serait obligatoire...
belle journée à tous !

Philomène

LR 23/04/2020 06:56

Merci Monsieur l'Abbé !
Ici, Mimi, nous avons le soleil dès ce matin : le ciel est d'or !
LR

Mirabelle 23/04/2020 08:04

Le soleil m'a fait mentir, il brille et ça fait du bien

Mimi

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !