Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 juin 2020 1 01 /06 /juin /2020 09:10

SAINT JUSTIN

 

Philosophe et apologiste de la religion chrétienne, martyr en 167.

1er Juin

Justin est né à Néopolis ou Naplouse, autrefois capitale de la Samarie. Cette ville est appelée Sichem dans l'écriture. L'empereur Vespasien lui donna la nom de Flavie. L'empereur Tite son fils et successeur y envoya des colons Grecs parmi lesquels se trouvait le père de Justin, un païen.

 

Justin fut élevé dans le paganisme mais il se cultiva en étudiant les belles-lettres. Il lisait les poètes, les orateurs et les historiens. Ses études terminées, il employa sa philosophie à la recherche de la vérité. Il s'adressa d'abord à un maître stoïcien, mais le peu de lumière qu'il en tira le fit se mettre sous la conduite d'un péripatéticien, homme d'un grand esprit, mais il fut également déçu. Alors il se tourna vers un pythagoricien très réputé pour sa sagesse, mais pour rester avec lui il lui fallait apprendre la musique, la géométrie et l'astronomie, ce qui ne l'intéressait pas. Alors, il alla voir un académicien disciple de Platon qui se vantait par cette voie sectaire d'arriver à Dieu.

 

Un jour que Justin se promenait au bord de la mer, il s'aperçut qu'un vieillard le suivait. Se retournant, il le regarda fixement et le vieillard lui demanda s'il le connaissait. Non répondit Justin, mais il est étrange de voir un homme seul se promener sur la plage… La conversation s'engagea sur Platon, mais le vieillard lui dit que Platon et Pythagore, pour qui il avait de l'estime, s'étaient trompés car ils n'avaient connu ni la divinité ni l'âme humaine, donc ils ne pouvaient transmettre ce qu'ils ne connaissaient pas. Alors Justin demanda à qui il fallait s'adresser pour être dans la vrai voie. Le vieillard lui répondit:

 

Longtemps avant les philosophes, il y avait les prophètes qui ont prédit ce qui est arrivé. Leurs livres contiennent le début et la fin de tous les êtres. Ils n'étaient pas philosophes, mais pour établir la vérité il n'employaient ni disputes, ni raisonnements subtils, ni démonstrations abstraites qui sont au-dessus du commun des hommes. On les croyait sur parole parce qu'on ne pouvait refuser l'autorité qu'ils recevaient de leurs miracles et prédictions. Ils inculquaient la croyance en un Dieu créateur et en son fils Jésus-Christ envoyé au monde. Ces choses vous ne pouvez les comprendre à moins que Dieu et Jésus-Christ vous en donnent l'intelligence

 

Puis le vieillard se retira.

 

Impressionné, Justin se mit à étudier le christianisme et bientôt il se convertit. Il fut édifié par les martyrs qui préféraient mourir que de renier leur religion car disait-il, il est impossible que de tels hommes soient vicieux.

Selon Epiphane, Justin avait trente ans lors de sa conversion et bien qu'il professât le christianisme, il continua à porter le pallium ou manteau des philosophes. Il ne fut pas le seul, Aristide d'Athènes et Héraclas firent de même.

Certains disent qu'il était prêtre, mais ce dont on est sûr c'est qu'il était diacre. Il menait une vie ascétique et écrivit beaucoup d'ouvrages dont son Oraison ou discours aux Grecs, où il raconte aux païens la légitimité de sa conversion.

 

Son deuxième ouvrage: Parénèse d'Exhortation aux Grecs, relate les erreurs de l'idolâtrie et la vanité des philosophes païens. Il reproche à Platon d'avoir prêché le polythéisme devant les Athéniens de peur de mourir comme Socrate. En composant le livre de la Monarchie, il se propose d'établir l'unité de Dieu par les autorités des raisons tirées des philosophes païens.

Justin est aussi l'auteur de l'épître à Diognète où il peint les vertus des chrétiens, la folie du paganisme et explique le divinité de Jésus-Christ.

Justin demeura longtemps à Rome près des bains de Timothée sur le Mont-Viminal où il avait sa maison. De là il instruisait les Juifs et les Gentils et écrivait contre les hérésies comme celle de Marcion que Saint Jérôme appelle les Excellents. Quittant Rome, il parcourut l'empire pour entraîner des conversions. On le trouve à Ephèse  sous le règne d'Antonin-le-Pieux. Justin y rencontra le philosophe Tryphon qui le convertit par ses écrits dans Dialogue avec Tryphon, où il insiste sur: Voilà qu'une vierge concevra, etc.

 

1er Juin

Mais les ouvrages les plus célèbres de Justin sont les apologies en faveur de la religion chrétienne adressées à l'empereur Antonin-le-Pieux et à ses deux fils adoptifs, Marc-Aurèle et Lucius-Commode. Il y réfute les calomnies répandues contre les chrétiens soi-disant libertins, anthropophages, adorateurs d'une tête d'âne sur une croix etc. Il dit aussi qu'il sont bons citoyens puisqu'ils payent leurs impôts.

 

La vie de Justin est tellement riche en événement et écrits sur la justification de la religion chrétienne qu'il n'est pas possible de tout mettre ici. Il faudrait plusieurs livres !

Comme beaucoup d'autres chrétiens, Justin fut arrêté après avoir publié son Apologie. Il fut présenté devant Rustique, préfet de Rome, qui lui demanda de sacrifier aux dieux. Après un long dialogue avec Rustique dont l'écrit est parvenu jusqu'à nous, Justin en compagnie de Chariton, Evelpiste, Hiérax, Péon et Libérien fut fouetté et mis à mort en 167 sous le règne de Marc-Aurèle et de Lucius-Vérus.

Saint Justin est de tous les anciens Pères de l'Eglise celui dont il nous reste le plus d'ouvrages importants.

 

SAINT PAMPHILE

Prêtre et martyr en 309

 

SAINT CAPRAIS

Abbé dans l'île de Lérins + 430

 

SAINT WISTAN

Prince de Mercie, martyr + 849

 

SAINT SIMEON

Reclus à Trèves + 1035

 

BIENHEUREUX PIERRE DE PISE

Fondateur des Ermites de Saint Jérôme + 1435

 

SAINTE ANGELE MERICI

Vierge, fondatrice de la Congrégation des Ursulines pour l'éducation des jeunes-filles. + 1540

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !