Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 mai 2020 1 25 /05 /mai /2020 08:17

SAINTE MARIE-MADELEINE de PAZZI

25 mai

La famille de Pazzi était une des plus illustres de Florence, alliée aux Médicis. La mère de Marie-Madeleine était une Blondelmonti.

 

Elle est née à Florence en 1566 et fut baptisée Catherine en l'honneur de Sainte Catherine de Sienne.

Au fur et à mesure qu'elle grandissait, sa foi augmentait de jour en jour; elle avait une dévotion toute particulière pour l'eucharistie.

A douze ans, elle fit voeu de virginité. Son père ayant été nommé gouverneur de Cortone, la plaça pensionnaire chez les religieuses de Saint Jean à Florence. Elle en fut transportée de joie, car son plus cher désir était de se retirer du monde. Cependant son père, revenant de mission, décida de la marier, mais rien n'y fit. Catherine refusait toujours. Elle choisit l'Ordre des Carmélites car on y communiait tous les jours et entra au couvent de Saint Fridien situé dans les faubourgs de Florence, le 14 août 1582. Elle y resta quinze jours, puis rentra chez ses parents pendant trois mois pour éprouver sa vocation. Sûrs de sa vocation, ses parents la laissèrent aller au couvent le 1er décembre, à quinze ans. Elle y prit l'habit le 30 janvier et affirma, le crucifix dans les mains :  A Dieu ne plaise que je me glorifie en autre chose qu'en la croix de Notre-Seigneur Jésus-Christ.

Durant son noviciat, elle fut un modèle de ferveur et de charité. Elle fit sa profession de foi le 17 mai 1584 à la fin d'une longue maladie où elle avait failli mourir. C'est à cette occasion qu'elle changea  son nom de Catherine pour celui de Marie-Madeleine qu'elle honorait comme le parfait modèle des pénitentes. Lors de ses communions, elle avait souvent des ravissements qui étaient comme des mariages spirituels avec Jésus-Christ.

Voulant ardemment que toutes les jeunes-filles se dévouent à l'amour divin, elle fut nommée forestière ou directrice en second des postulantes qui se trouvaient hors du couvent, puis elle fut chargée des novices.

 

Toujours attentive au jeûne, à l'abstinence et à la prière elle fut cependant tourmentée par le démon des tentations, d'impureté, de gourmandise, d'orgueil et même de blasphème. Elle avait des visions de spectres hideux qui lui faisaient croire que Dieu l'avait abandonnée. Elle demandait à ses soeurs de prier pour elle afin de résister au blasphème et de louer le Seigneur; mais la communauté loin de la soulager la méprisait. On disait d'elle qu'elle se faisait des illusions.

 

Elle fut ainsi éprouvée pendant cinq ans. A Matines, le jour de la Pentecôte de 1590, elle eut une extase pendant le Te Deum, et effectivement son visage ainsi que ses paroles reflétaient une joie extraordinaire.

 

En 1598, elle fut nommée Maîtresse des novices pendant six  ans et en 1604 elle fut élue sous-prieure, place qu'elle occupa jusqu'à sa mort. Pendant les dernières années de sa vie, elle souffrit de maux de tête, et de douleurs dans la poitrine accompagnées de crachements de sang. Elle souffrit aussi du scorbut car elle refusait de se nourrir correctement et perdit toutes ses dents. Elle mourut lentement de sa maladie le 25 mai 1607 à quarante et un an. Urbain VIII la béatifia en 1626 et Alexandre VII la canonisa en 1669.

 

25 mai

Son corps se trouve à Florence dans une très belle châsse. Dieu a accordé plusieurs guérisons miraculeuses par son intercession.

 

SAINT GREGOIRE VII

Pape et confesseur

 

SAINT URBAIN 1er 

Pape et martyr

 

SAINT ADHELM ou ALHDHELM

Evêque de Sherburn en Angleterre + 709

 

SAINT MAXIME ou MAUXE et SAINT VENERAND

Martyrs au diocèse d'Evreux en Normandie vers 512

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !