Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 mai 2020 1 04 /05 /mai /2020 09:10

SAINTE MONIQUE

 

Veuve

4 mai

Monique est née en 332 à Tagaste en Numidie, alors la province romaine d' Africa Nova dont la capitale était Constantine (aujourd'hui Souk-Ahras ou Tagilt en Algérie).

Ses soeurs et elle sont élevées et instruites  par leur gouvernante qui leur inculque toutes les vertus de la religion. Elle les maintenait dans le sobriété du boire et du manger comme le rapporte son fils Augustin: Vous ne boirez présentement que de l'eau, parce que le vin n'est pas à votre disposition; mais quand vous serez mariées, et que vous vous vous verrez maîtresse de la cave, vous ne vous en tiendrez pas à l'eau, et vous contracterez l'habitude de boire.

 

Malgré ces précautions, lorsque Monique descendait à la cave chercher du vin, elle ne dédaignait pas d'en boire quelques gorgées jusqu'à aimer boire du vin, sans toutefois aller jusqu'à s'enivrer. Un jour une querelle éclata entre Monique et la servante qui l'accompagnait à la cave. La domestique la traita d'ivrognesse. Monique piquée au vif sentit qu'elle était sur une mauvaise pente et s'arrêta de boire du vin.

 

Lorsqu'elle fut en âge de se marier, ses parents lui firent épouser Patrice, bourgeois de Tagaste, homme d'honneur mais païen. Elle fut toujours pour lui une épouse aimante, essayant de le convertir. Pour le gagner à elle, malgré ses vices et ses infidélités, elle resta d'une conduite irréprochable et d'un amour parfait. Patrice avait bon caractère mais il était violent et emporté. Alors elle lui parlait toujours avec douceur. S'ils se disputaient, le soir ils étaient toujours réconciliés, et toutes les femmes qui suivaient son exemple s'en trouvaient bien.

Monique en fut récompensée car un an avant sa mort son mari se convertit en renonçant à ses débauches.

 

Monique pratiquait tous ses devoirs de chrétienne, en allant aux offices, en soulageant les pauvres et en priant sur le tombeau des martyrs; mais rien ne l'empêchait de veiller au soins de sa maison et à l'éducation de ses enfants.

Elle avait deux fils, Augustin et Navigius, et une fille. Augustin fit souvent pleurer sa mère. Né en novembre 354 et malgré une éducation chrétienne il rejeta pratiquement tout et ne voulut même pas être baptisé. Il se passionna pour les sciences ce qui lui prit tout son temps. Sa mère au début n'y voyait aucun mal. Son père en était heureux car il voyait son fils se préparer un bel avenir.

 Après la mort de son père en 371, alors âgé de dix-sept ans, Augustin continua ses études à Carthage et fut séduit par les Manichéens qui l'entraînèrent dans l'erreur. Monique pleura la mort spirituelle de son fils.

Dans un songe du ciel, elle se vit sur une longue règle en bois avec, à ses côtés, un jeune homme baigné de lumière qui lui ordonna d'arrêter de pleurer en lui disant: Votre fils est avec vous. Alors baissant les yeux elle vit Augustin avec elle sur la règle.

Au cours d'un repas où Augustin lui disait qu'il fallait qu'elle se voie comme lui:

Non, non, cela ne peut-être; il ne m'a pas été dit que j'étais où tu étais, mais que tu étais où je suis.

Augustin le prit toujours comme un avertissement du ciel.

 

Malgré tout, Augustin continuait dans ses désordres, mais Monique fut consolée par un évêque qui lui dit: Le coeur de votre fils n'est pas encore disposé, mais le moment marqué par le Seigneur arrivera, et il ajouta: Allez, continuez à faire ce que vous faites; il impossible qu'un fils pour lequel on a tant pleuré périsse.

 

A l'âge de vingt-neuf ans, Augustin décida d'aller à Rome pour enseigner la rhétorique. Sa mère ne voulait pas qu'il parte; il fit semblant d'être de son avis, mais lui mentit et s'embarqua quand même. Arrivé à Rome, il tomba malade et après son rétablissement quitta Rome en 384 pour se rendre à Milan. Suite aux entretiens avec Saint Ambroise, il renonça au manichéisme, mais continua ses errements.

N'y tenant plus, Monique alla rejoindre son fils à Milan où elle suivit les instructions de Saint Ambroise alors évêque de cette ville. Quelque temps après, elle eut la joie de voir son fils revenir à la vraei religion. Augustin fut baptisé à Pâques de l'année 387 et continua à vivre quelque temps avec sa mère et ses amis récemment baptisés. C'est à cette époque que Monique tomba malade et mourut à Ostie juste avant son retour en Afrique.

 

SAINT GODARD

Evêque d'Hildesheim en Allemagne + 1038

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !