Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 juillet 2020 3 01 /07 /juillet /2020 09:10

FETE DU PRECIEUX SANG DE NOTRE SEIGNEUR

 

OCTAVE DE SAINT JEAN BAPTISTE

 

SAINT THIERRY de REIMS1

 

SAINT BONIFACE PAPE, JUSTINIEN EMPEREUR, CHILDERIC ROI

1er juillet

Thierry est né à Alaincourt, au diocèse de Reims. Son père, Maquard, confia son éducation à Saint Rémi. Lorsqu'il était bébé, ses linges étaient lavés dans une fontaine dont  l'eau, depuis,  est toujours pure et sans souillures. Ce premier miracle attestait la future sainteté de l'enfant.

 

Lorsque Thierry arriva à l'âge adulte, ses parents le marièrent, mais il voulait rester chaste. Sa femme ne comprenait pas son attitude. Elle croyait que son mari la dédaignait parce qu'il en aimait une autre. Alors Thierry alla trouver Rémi pour lui demander conseil. Ce dernier convoqua l'épouse et lui expliqua les avantages à rejoindre les vierges et à suivre Jésus-Christ. Elle accepta et les époux  se consacrèrent à la vie religieuse chacun de son côté.

 

Saint Rémi voulait faire bâtir un monastère sur le Mont d'Hor près de Reims. Thierry alla voir si cet endroit était bien adapté à la future construction. Comme il arrivait sur les lieux, il vit un aigle tourner en rond dans les airs, puis rester immobile pendant une heure. Thierry raconta le fait à Saint Rémi qui y vit la main de Dieu pour le futur emplacement du monastère. Il ordonna Thierry prêtre et le nomma futur abbé du monastère.

 

Un jour que Saint Rémi et Thierry allaient à pied de Reims au monastère du Mont d'Hor et qu'ils passaient devant une maison de prostitution, Thierry se trouva muet à l'aller et au retour; alors il demanda à Saint Rémi la permission de  faire disparaître ce lieu de perdition. L'ayant obtenue, il chassa les femmes et détruisit les maisons, mais il renonça à faire bâtir un monastère sur cet ancien lieu de débauche et en fit construire un, hors des murs de Reims.

 

Théodoric, fils de Clovis, envoya chercher Thierry pour qu'il vienne voir sa fille très gravement malade. Thierry se mit en chemin mais lorsqu'il arriva la princesse était morte. Alors Thierry pleura sur la dépouille et demanda à ce qu'on le laisse seul pour prier. Il invoqua la clémence de Dieu et oignit le cadavre avec les huiles saintes. Aussitôt la princesse revint progressivement à la vie.

Pour remercier le saint, Théodoric lui fit don du village de Jouyat et à Rémi celui de Vaulier-sur-Marne.

Le roi fut atteint d'une maladie des yeux incurable. Il fit appel à Thierry qui le guérit à l'instant par une onction sur les yeux avec les Saintes Huiles.

 

Notre saint mourut le 1er juillet 534. Théodoric  se rendit au monastère avec toute sa cour. Se penchant sur la dépouille du saint, il ôta sa couronne de pourpre et la déposa sur le corps  en pleurant à chaudes de larmes.

 

Depuis ce jour, lorsque les rois venaient se faire sacrer à Reims, ils allaient toujours se recueillir sur le tombeau de Saint Thierry.

Flodoard raconte que les Hongrois envahissant la Gaule brûlèrent entièrement l'abbaye de Saint Thierry, mais elle fut reconstruite peu de temps après.  

 

1er juillet

1.- Le mois de juillet manquant à la série, le sanctoral de ce mois est extrait de LA FLEUR DES SAINTS du père Pedro RIBADENEIRA (1526-1611) traduit par l'abbé E. d'Arras (édition de1984, copie d'une édition précédente)

 

SAINTA AARON et JULES

Premiers prêtres de l'Ordre lévitique, martyrs sous Dioclétien

 

SAINT RUMOLD

Evêque de Dublin, Martyr

 

SAINTS CHASTE et SECONDIN

Evêques et martyrs

 

SAINT MARTIN

Evêque de Vienne et disciple des apôtres

 

SAINT GAL

Evêque en Auvergne

 

SAINT DOMITIEN de LYON

Abbé

 

SAINT SIMEON d'EMESE

Confesseur

 

SAINT THIBAUT de VICENCE

Ermite né en 1017 et mort à l'âge de trente-trois ans

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !