Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 juin 2020 7 28 /06 /juin /2020 09:10

SAINT IRENEE de LYON

28 juin

Saint Irénée est né en l'an 120 de parents chrétiens, originaires d'Asie-Mineure. Il fut élevé sous le conduite de Saint Polycarpe, évêque de Smyrne et disciple de Saint Papias qui avait connu les apôtres.

 

Pour réfuter l'hérésie de son temps, Irénée étudia la mythologie et les différentes philosophies afin de contrer leurs erreurs. Tertullien disait que personne n'avait fait autant de recherches parmi les Saints Docteurs. Saint Epiphane disait aussi de lui qu'il était un homme très docte, très éloquent et doué de tous les dons du Saint-Esprit, et Théodoret le regarde comme la lumière des Gaules Occidentales.

 

Les communications établies par le commerce favorisèrent l'expansion de l'Evangile à travers la Narbonnaise, la Provence jusqu'à Vienne et Lyon. Le Rhône favorisait cette expansion. Lyon était aussi importante à cette époque qu'elle l'est maintenant : en sont témoins les nombreux martyrs de ces deux villes.

 

Irénée fut ordonné prêtre par Saint Pothin, premier évêque de Lyon. En 177, une délégation fut envoyée au pape Eleuthère pour que les Orientaux ne soient pas excommuniés, car ils célébraient encore la Pâque comme les Juifs. C'est pendant cette période qu'éclata la première persécution alors qu'Irénée était à Rome. A son retour, Saint Pothin avait été martyrisé et Irénée fut élu à sa place sur le siège de Lyon.

 

Par ses prédications, il convertit tout le pays, c'est à dire les Eglises des Gaules, ou autrement dit les provinces voisines de la Narbonnaise. L'Evangile ne sera porté dans le reste de la Gaule qu'au troisième siècle avec l'arrivée de Saint Denis et ses compagnons.

 

Commode, succédant à Marc-Aurèle en 180, éteignit la persécution, mais la paix fut troublée par les hérétiques Gnostiques et les Valentiniens. Saint Irénée écrivit contre eux le livre contre les hérétiques. Valentinien prêcha en Egypte et à Rome puis à Chypre, en Italie et dans les Gaules pour se venger de ne pas avoir été élu évêque.

Ordonné prêtre, un disciple de Polycarpe, Florin, blasphémait en disant que Dieu était l'auteur du péché; on le déposa et Saint Irénée lui écrivit une lettre: De la monarchie de Dieu, et que Dieu n'est point auteur du péché.  Orgueilleux, Florin essaya de se corriger mais tomba dans l'erreur des Valentiniens. C'est à cette occasion que Saint Irénée publia son Ogdoade pour réfuter les huit Eones que Valentinien attribuait à la création du monde.

Bien d'autres hérésies et querelles sévissaient à cette époque comme celle du prêtre Blaste, ou la dispute de Pâques ainsi que le jeûne qui devait le précéder.

 

Cependant de grands troubles agitaient le siège de l'empereur. A la mort de Commode en 192, ce fut le vieillard Pertinax qui fut forcé de prendre la pourpre. Il vécut quatre-vingt-sept jours. Lui succéda Julien qui paya les soldats prétoriens pour être élu. Une fois en place, ne pouvant solder sa dette, il fut massacré deux mois et six jours après son élection. Sévère lui succéda, cette fois-ci élu par le sénat, mais il dut battre ses deux opposants,  Niger en 194 et  Albin à Lyon en 197.

Ces événements ne concernaient pas les chrétiens mais le chrétien Proculus guérit Sévère d'une maladie, ce qui favorisa le christianisme. Cependant les idolâtres se firent entendre. Sévère oublia qu'il devait aux chrétiens ses guérisons et alluma la cinquième persécution suivant son caractère cruel. Le peuple disait de lui: Pertinax Severus, vere pertinax, vere severus.

 

Dans sa chronique, Adon rapporte que Saint Irénée souffrit le martyre avec une multitude incroyable de chrétiens. Selon une ancienne épitaphe sur la mosaïque de l'église Saint Irénée à Lyon, le nombre des martyrs s'élevait à dix-neuf mille. Ce massacre eut lieu en 202 puis en 208 lorsque Sévère passa à Lyon avec ses troupes pour aller conquérir la Bretagne.

Le corps de Saint Irénée fut enterré par Zacharie entre ceux des Saints Epipode et Alexandre. Ses reliques furent gardées dans l'église à son nom jusqu'en 1562 où elle furent dispersées par les Huguenots. Son crâne fut retrouvé et déposé dans l'église primatiale Saint Jean.

 

SAINT PLUTARQUE

et ses compagnons martyrs d'Alexandrie entre 202 et 211

 

SAINTE POTAMIENE ET SAINTE BASILIDE

Martyres à Alexandrie

 

SAINT LEON II

Pape + 683

 

VIGILE DES SAINTS APOTRES PIERRE ET PAUL

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !