Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juin 2020 1 08 /06 /juin /2020 09:10

SAINT MEDARD1

8 juin

Médard est un des plus illustres prélats de l'Eglise de France au VIè siècle. Il est né vers 457 à Salency, en Picardie. Son père, Nectard, était issu d'une famille noble franque. Sa mère, Protogie, était descendante d'une ancienne famille romaine des Gaules. Elle avait apporté en dot la terre de Salency près de Noyon. La piété de sa mère fit qu'elle convertit son mari au christianisme et que son fils reçut une éducation chrétienne.

 

Médard montra très tôt de la compassion pour les pauvres. Ayant vu un mendiant aveugle et presque nu à Salency, il lui donna son manteau. Comme on lui demandait ce qu'il avait fait de son vêtement, il répondit qu'il l'avait donné à un pauvre car lui aussi était membre de Jésus-Christ et qu'il avait droit d'être bien vêtu.

 

Après avoir gardé les troupeaux de son père, comme c'était la coutume, on l'envoya faire ses études à Vermand (Augusta Verumanduorum) capitale de la province, puis à Tournai ou Childéric Ier tenait sa cour. Compte tenu des dispositions de Médard, ses parents le rappelèrent à Vermand pour qu'il soit instruit par l'évêque dans les sciences divines de l'écriture.

 

Ordonné prêtre à l'âge de trente-trois ans, il devint un membre éminent du clergé par ses prêches éloquents et plein de persuasion, par l'intermédiaire desquels il obtenait beaucoup de conversions. L'évêque du diocèse, Alomer, étant mort en 530, Médard fut élu pour le remplacer et il fut sacré par Saint Rémi alors fort âgé.

 

Médard gouverna son diocèse en glorifiant  Dieu et  extirpant tous les restes de l'idolâtrie. Il eut la douleur de voir son diocèse ravagé par les Huns et les Vandales, à tel point que la ville de Vermand étant entièrement ravagée il dut transporter son siège à Noyon qui était une place forte. Depuis cette époque, Vermand est restée en ruines. Il n'en reste qu'une abbaye qui porte le nom de Vermand. Saint-Quentin est la nouvelle capitale de cette province qui s'appelle le Vermandois.

 

Les autres provinces de France enviaient le diocèse de Saint Médard pour la sagesse de son gouvernement si bien qu'à la mort d'Eulethère, évêque de Tournai, le clergé demanda, avec l'aide de Clotaire Ier fils de Clovis, que Médard soit leur évêque. Par l'entremise de Saint Rémi, les deux diocèses furent réunis pendant cinq cents ans.

 

Continuant son apostolat, Médard eut beaucoup de mal à convertir les habitants de la Flandre que les Romains n'avaient pu entièrement civiliser. Après la conversion de la Flandre, Médard retourna à Noyon où la reine Radegonde reçut le voile des ses mains avec le consentement de son mari Clotaire. Elle fut élevée à la dignité de diaconesse.

 

Médard mourut peu de temps après avoir donné sa bénédiction à Clotaire. Il était très vieux et rendit son âme à Dieu en 545. Il fut enterré dans la cathédrale de Noyon, regretté de tous les Français. 

Des miracles s'opérèrent sur son tombeau et ils furent si frappants que Clotaire voulut qu'on transférât ses reliques à Soissons où il avait sa résidence. La translation eut lieu dans une châsse magnifique couverte d'étoffes précieuses et de diamants. La châsse fut déposée au village de Crouy près de Soissons dans une église en bois, en attendant la construction de l'église d'une abbaye qui ne vit son achèvement que sous le règne de Sigebert, fils de Clotaire. Elle devint très célèbre et les papes l'appellent quelques fois la principale des Bénédictins en France.

Uune petite partie des reliques de Saint Médard se trouve dans son église à Paris.

 

1.- On attribue à Saint Médard le fête de la Rosière. Un article à ce sujet sera écrit à part. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !