Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juin 2020 1 08 /06 /juin /2020 04:07
Eglise st Mitre à Marseille .
Eglise st Mitre à Marseille .
Eglise st Mitre à Marseille .
Eglise st Mitre à Marseille .
Eglise st Mitre à Marseille .
Eglise st Mitre à Marseille .

Histoire de la construction de l’église St Mitre à Marseille :
 

St Mitre est sans doute l’un des plus anciens lieux de culte sur Marseille. Dès 1113 un cartulaire cite une chapelle qui se situe à l’emplacement de l’église actuelle (Mitre d’Aix a été martyr en 466) petit à petit la chapelle tombe en ruine.


Au XIXème siècle une timide tentative va reconstruire une chapelle qui sans entretien va de nouveau tomber en ruine, la dernière messe y est célébrée en 1914. En 1920 la ville de Marseille fait détruire la chapelle le lot étant vendu à un promoteur immobilier. Petit à petit ce quartier célèbre pour ses oliviers, et ses figuiers devient une banlieue ouvrière.


En 1941 un  jeune prêtre  originaire du diocèse de Luçon, Pierre Charrier, qui à décidé de devenir missionnaire en Papouasie viens faire son noviciat à Château-Gombert (à  la Betheline) chez les Missionnaire de Notre Dame du Sacre Cœur d’Issoudun.

Sa Papouasie c’est à Marseille qu'il va la faire, 3 fois un bateau se présente entre 1942 et 1943 pour l’embarquer, à chaque fois il est au lit avec une fièvre tenace. Jamais il ne connaitra ces iles lointaines, mais il va ensemencer la terre marseillaise.


Pierre Charrier est né le 29 septembre 1911 dans un village  vendéen, St Fulgent.  Ils seront 8 enfants né d’un couple unis et pieux. René l’ainé des garçons meurt bébé. Pierre entre au petit séminaire de Chavagnes puis au grand séminaire de Luçon, il sera ordonné prêtre en 1936. Ses 6 sœurs entrerons toutes en religion dans la communauté des Sœurs de Sainte Marie de Torfou, une communauté de sœurs enseignantes et soignantes.  C’est vous dire la Foi de cette famille.


Revenons au Marseille !  Pierre ne pouvant embarquer pour la Papouasie il est nommé à la procure des Missions rue Doria, et de là, il sillonne le quartier de St Mitre, il y découvre une misère sociale et religieuse importante. Je vous laisse lire ce qu’il écrit à l’époque (1942) C’est au chant de ‘l’international poing levé que l’on m’accueillit pour la première fois dans ce quartier de St Mitre, il n’y a pas 10 personnes qui vivent leur religion sur une population de 3000 âmes, 5 à 6 enfants font chaque année leur communion, on porte encore les enfants à l’église pour le baptême, mais quelle cérémonie vidée de son sens profond et mystérieux.


Témoin ce père qui revenant de l’église avec son dernier né va le présenter aussitôt à la cellule «   Camarades, je fais don au parti d’une belle petite » dans un lotissement 50 % des enfants ne sont pas encore nés de l’Esprit et de l’Eau.

La famille  elle est complètement disloquée par le divorce, l’union libre et la débauche, les enfants lamentables témoins issu on ne sait trop d’où, vivent dans la rue, l’école est neutre évidement coupée de tout moyen éducatif réel, désarmés les quelques parents dignes savourent en silence les fruits amers de ces raisins verts le laïcisme et l’amoralisme. Selon la célèbre Parle du Film « Dieu semble définitivement mort »

 


Témoignage édifiant de la situation qu’il trouva là, pourtant une famille pieuse celle du Cdt Burckardt va lui ouvrir sa porte, cette famille habite une maison bourgeoise à l’angle d’un terrain au bord de la route montant à la Batarelle, le Cdt et sa femme et leur fille vont alors aider le Père Charrier a créer là une paroisse, la maison servira de cure, il faut un terrain pour l’église, en 1949 c’est fait les travaux peuvent commencer et le 15 juin 1952 l’église est consacrée, l’archevêque de Marseille dira dans son sermon « Ici c’est l’Eglise du Miracle.


Par permission spéciale du St Père grâce à une supplique de l’archevêque de Marseille, du maire et de la population il est autorisé au Père Charrier d’installer dans le chœur une statue de ND du Sacre Cœur copie exacte de celle d’Issoudun, le 15 juin 1952 un miracle y est attesté.


Il faudra 9 ans entre les prémices de la paroisse et la consécration de l’église, 9 ans de neuvaine ininterrompue a ND du Sacre Cœur, de la Vendée à Marseille les cœurs vont prier. Il faut tout faire, tout construire et trouver l’argent, certains dons vont tenir du miracle, il y aura de grands noms qui vont humblement honorer la Vierge (la famille Rivoire et Carré notamment)


L‘église tout entière est dédiée a la Vierge Mère, les vitraux reprennent dans un style moderne une allégorie des litanies grecques remontant au IVème siècle


« Salut toi qui engendras la pureté de l’homme
Salut étoile du marin en péril
Salut Toi qui remplis les filets des pécheurs
Salut Toi aqueduc de l’eau de la grâce qui donne du fruit
Salut Toi refuge des pèlerins
Salut Toi tour imprenable contre l’ennemie
Salut pont qui relie ciel et terre.


En 1953 le Père Charrier peut acheter une propriété juste en face de l’église « L’Emerigone » il  va la transformer en créant un cercle pour hommes catholiques (le cercle disparaitra en 2000) un ouvroir pour femmes,1 troupe scouts, 1 colonie de vacances. Le père Charrier sera un missionnaire infatigable.


Arrive le concile c’est un tiraillement pour lui entre la fidélité a son ordre religieux et la fidélité à la foi de son enfance.


 Il fera au mieux  gardant l’essentiel La Foi, ne transigeant jamais. Par obéissance certains vont le trouver libéral, d’autres trop traditionnel. En 1986 il est purement et simplement viré de sa paroisse par le diocèse (Mrg Etchegaray l’avait surnommé Don Camillo, le Père Charrier l’appelait Pépone….)

ses paroissiens  vont se cotiser pour lui faire construire une maison face à l’église, mais pendant 10 ans il lui sera interdit de rentrer dans son église, déchirement total pour lui, il voit se fermer les patronages, le catéchisme, le cercle perd son caractère catholique.

A l’été 1995 Mgr Panafieu nouvellement nommé à Marseille lui fait sa première visite pastoral, l’évêque vient à genoux devant cet humble prêtre lui rouvrir les portes de son église.


Le père Charrier s’éteint le 15 novembre 2000, après plusieurs AVC qui au fil des années vont lui faire perdre la parole mais non pas sa lucidité.
Il est enterré à Château-Gombert dans le carré des Missionnaires du Sacre Cœur.


Martine me fait souvent la joie de m’envoyer quelques photos de St Mitre, le Père Charrier était le meilleur ami sinon le petit frère de mon grand-père et j’ai passé près de lui toutes mes vacances d’enfant.

Je lui dois d’avoir insisté près de mes parents pour recevoir le sacrement de confirmation par Mgr Lefebvre en 1987.

De nous avoir fait en famille découvrir le Barroux, et rencontrer Don Gérard dont il était si proche. Je lui dois un attachement à la liturgie et un sens de la foi. Nous étions pour lui les « Bénis de son cœur ».

Merci cher Gerfaut  !

 

 

Bonne journée à tous

 

 

Mirabelle

Partager cet article

Repost0

commentaires

Adeodat 08/06/2020 13:49

Même s'il n'est pas canonisé j'appelle cet homme un Saint Prêtre. A notre époque il y en a peu qui peuvent avoir un tel palmarès. Dieu reconnaitra les siens. Ecchegara...machin était bien connu pour se idées un peu louf. Dieu ait son âme.

Merci pour ce récit plein tendresse. J'espère qu'il sera un jour béatifié !

Adeodat

Madame Zouave 08/06/2020 11:12

Merci cher Gerfaut pour cette très belle histoire.

Bonne journée à tous !

Madame Zouave

Philomène 08/06/2020 08:44

Bonjour à toute la Banquise !
....et merci pour cette histoire, c'est très intéressant -
le ciel est tout gris ici et il fait frais - je vais pouvoir aller à la chapelle des Dominicains tout à l'heure -
belle journée à tous !
Philomène

Sic transit 08/06/2020 08:43

Quelle découverte !
Merci, Gerfaut.

Princesse Leia 08/06/2020 07:54

Merci, effectivement très intéressant : avec Gargantua on passe souvent devant, et on se demandait justement l'histoire de cette église !

Princesse Leia

Mirabelle 08/06/2020 08:15

J'avoue que moi aussi . Je savais que Gerfaut était attaché à cette église , qu'il y allait enfant mais il n'avait pas eu le temps de nous raconter tout lorsqu'il était venu nous rendre visite avec Madame et les enfants .

Mimi

LR 08/06/2020 06:59

Très intéressant. merci !
Passez une journée paisible.
LR

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !