Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juin 2020 3 24 /06 /juin /2020 05:00
La cathédrale au XIXe siècle

La cathédrale au XIXe siècle

La primatiale Saint-Jean-Baptiste-et-Saint-Étienne (dite aussi, plus simplement, cathédrale Saint-Jean) est le siège épiscopal de l'archidiocèse de Lyon. Elle a rang de cathédrale et de primatiale : l'archevêque de Lyon a le titre de Primat des Gaules ; le poste est actuellement géré par l'administrateur apostolique du diocèse, Mgr Michel Dubost, nommé en juin 2019.

Elle est située dans le cinquième arrondissement de Lyon, au cœur du quartier médiéval et Renaissance du Vieux Lyon, dont elle est un des éléments marquants. Au Moyen Âge, elle faisait partie d'un complexe d'églises et d'autres bâtiments ecclésiaux, le groupe cathédral, qui comprenait entre autres les églises Saint-Étienne et Sainte-Croix, détruites à la Révolution, ainsi que l'actuelle manécanterie.

Originellement, l'église a été consacrée sous le patronage de saint Étienne, tandis que son baptistère était consacré sous celui de saint Jean-Baptiste, mais, comme cela est fréquent, le vocable du baptistère s'est ensuite appliqué dans la désignation courante. La première cathédrale dont l'existence est attestée, et que les sources de l'époque se contentent d'appeler maxima ecclesia, c'est-à-dire la « grande église », a été bâtie par Patient. La seconde, plus grande et datée du ixe siècle, est l'œuvre de Leidrade.

 

L'intérieur (cliché du XIXe siècle)

L'intérieur (cliché du XIXe siècle)

L'édifice actuel est un projet de longue haleine, porté dans sa conception par trois archevêques successifs au moment où l'architecture occidentale bascule du roman au gothique : Guichard de Pontigny envisage et entame la construction d'une église romane, Jean Belles-mains entame la transformation de l'édifice en un ouvrage gothique dont les ressorts techniques ne sont pas encore pleinement maîtrisés, enfin Renaud de Forez transforme le projet, grâce à l'évolution des savoir-faire, pour donner à la cathédrale son aspect actuel. La construction s'étale sur trois siècles, de 1175 à 1480. Le site contraint, entre colline et rivière, ainsi que les luttes politiques entre les différentes puissances régentant Lyon au Moyen Âge central, ont empêché la cathédrale de disposer d'un terrain aussi vaste et aussi favorable que ses concepteurs l'auraient souhaité. Par ailleurs, l'absence du savoir-faire particulier des bâtisseurs de cathédrale du Bassin parisien est une des causes de la relative modestie des dimensions et de l'ornementation de Saint-Jean.

Fortement endommagée par les guerres de religion en 1562, puis par la Révolution française et le siège de Lyon en 1793, la primatiale est restaurée au xixe siècle. Les premiers travaux sont assez modestes et fortement empreints de classicisme ; mais cette politique change vigoureusement avec l'arrivée d'un nouvel architecte, Tony Desjardins, qui donne un élan inédit à la restauration. De son point de vue, non seulement les travaux doivent rendre à l'église son aspect médiéval, mais cet aspect est à sublimer pour faire de Saint-Jean une « cathédrale idéale » reflétant l'esprit gothique du xiiie siècle. Ces travaux de modification de l'aspect de la cathédrale comprennent un relèvement de la charpente et l'ajout de flèches. Devant les critiques virulentes, ils ne sont pas tous réalisés. Au xxe siècle, les travaux d'embellissement et de réparation se poursuivent, mais la guerre interrompt les travaux. En , le retrait des troupes allemandes s'accompagne de sabotages, qui touchent indirectement l'édifice, brisant la plupart de ses vitraux. La remise en état des verrières, puis des façades et de l'aménagement intérieur, constitue l’essentiel des actions menées durant la seconde partie du xxe siècle et le début du xxie siècle.

 

Début de soirée.

Début de soirée.

La primatiale est classée monument historique depuis 1862. Outre cette protection, elle est intégrée depuis le  dans le premier secteur sauvegardé de France. Enfin, le , elle a été reconnue patrimoine mondial au titre de sa localisation dans le site historique de Lyon.

Lieu de culte et de prière, la cathédrale est la première église de l'archidiocèse de Lyon, mais aussi une des églises paroissiales du Vieux Lyon. Elle est demeurée durant des siècles le lieu par excellence de l'expression du rite lyonnais, un des rites de l'Église catholique, notamment du fait de l'attachement du chapitre des chanoines à cette forme liturgique. Cette particularité locale vaut notamment à la primatiale d'avoir été la dernière cathédrale française à se doter d'un orgue (en 1841), et explique en partie la modestie de celui-ci.

C'est aussi un lieu touristique fort prisé, pour sa localisation, pour les animations particulières qui y sont organisées, notamment durant la fête des Lumières, mais également pour son horloge astronomique du xive siècle (en restauration jusqu'en 2021).

Lors de la fête des lumières au mois de décembre.

Lors de la fête des lumières au mois de décembre.

En cette fête de saint Jean Baptiste, je ne pouvais que vous présenter brièvement notre cathédrale.

 

Bonne journée à vous tous.

 

Caro.

Partager cet article

Repost0

commentaires

LR 24/06/2020 18:33

Miam ! Le Cointreau...
LR

Ewondo 24/06/2020 18:09

C'est tout à fait sidérant, je viens de trouver la photo d'un ancien copain, certes, pas de Lyon mais d'Angers :

https://nsa40.casimages.com/img/2020/06/24/200624060953311699.jpg

André Cointreau, héritier des liqueurs dont il porte le nom :
https://nsa40.casimages.com/img/2020/06/24/200624061701686095.jpg

En fait s'il a pris quelques inévitables rides, je l'aurais reconnu entre mille !

On ne peut pas en dire autant de votre serviteur après quelques opérations ...

Pierre

SebCaro 24/06/2020 16:20

Madame Zouave, je viens de vous mettre un MP.

Merci.

Caro.

Cécilou 24/06/2020 12:46

Merci Caro pour cet article passionnant. Belle journée à tous.
Cécilou

Ewondo 24/06/2020 07:49

Excellente journée à toute la Banquise et un grand merci à Dame Caro qui comble mes 3/4 (ou plus, peut-être selon les unions illégitimes ;-) de sang lyonnais ...

Pierre (bâtard ;-) comme à peu près tous mes chiens et chats, seul le perroquet faisant exception notable ...

LR 24/06/2020 06:36

Merci Caro ! superbe.
Bonne journée.
LR

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !