Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 août 2020 3 26 /08 /août /2020 09:10

SAINT GENES

26 août

Jésus-Christ manifesta sa grâce en appelant à l'apostolat Genès le publicain.

Lors de la venue de Dioclétien à Rome, il y eut des festivités, parmi lesquelles des représentations théâtrales. Lors de l'une de ces représentations, l'acteur Genès parodia la cérémonie du baptême afin de faire rire les spectateurs qui méprisaient la religion chrétienne : il en connaissait quelques bribes par ses amis chrétiens.

 

Genès s'étant couché sur la scène, feignit d'être malade et s'écria:

 

Ah ! Mes amis, je sens sur moi un poids accablant, et je voudrais bien en être délivré.

 

Ses camarades: 

 

Que ferons-nous, pour t'ôter ce poids ? Veux-tu qu'on te passe au rabot pour te rendre plus léger ?

 

Genès: 

 

Que vous avez peu d'intelligence ! Je suis résolu de mourir chrétien, afin que Dieu me reçoive dans son royaume, comme ceux qui, pour assurer leur salut, ont renoncé à l'idolâtrie et à la superstition.

 

Alors on appela deux acteurs, dont l'un représentait un prêtre et l'autre un exorciste.

Se plaçant au chevet du prétendu malade, ils lui dirent:

 

Pourquoi, mon fils, nous faites-vous venir ?

 

Genès, se sentant tout-à-coup changé par une inspiration intérieure, répondit, non plus par jeu, mais sérieusement:

 

Parce que je désire recevoir la grâce de Jésus-Christ, et être régénéré, afin de pouvoir être délivré de mes péchés.

 

 La cérémonie du baptême a lieu : on revêt Genès d'un habit blanc, mais toujours en jouant de la part des acteurs qui contrefaisaient les ministres de l'Eglise. D'autres acteurs, habillés en soldats, se saisissent de Genès et le présentent à l'empereur pour être interrogé de la même manière que les chrétiens. On avait cru jusque là que le jeu continuait; mais on ne tarda pas à connaître les véritables sentiments de Genès.

S'étant adressé à l'assemblée, il parla ainsi:

 

Seigneur, et vous tous qui êtes ici présents, officiers de l'armée, philosophes, sénateurs, citoyens, écoutez ce que j'ai à vous dire. Jamais je n'aurais entendu prononcer le nom de chrétien sans être saisi d'horreur; je détestais même ceux de mes parents qui professaient cette religion. Je me suis instruit des mystères et des rites du christianisme, uniquement pour m'en moquer et pour les faire mépriser aux autres; mais aussitôt que l'eau a eu lavé mon corps et que j'ai eu répondu sincèrement que je croyais les articles sur lesquels on m'interrogeait, j'ai vu au-dessus de ma tête une troupe d'anges éclatants de lumière qui lisaient dans un livre tous les péchés que j'ai commis depuis l'enfance; puis ayant plongé ce livre dans l'eau où j'étais encore, ils me l'ont montré plus blanc que la neige, et sans aucune trace d'écriture. Vous donc, puissant empereur, vous, Romains qui m'écoutez, vous tous qui avez tourné en dérision les mystères du christianisme, croyez avec moi que Jésus-Christ est le vrai Dieu, qu'il est la lumière et la vérité, et que c'est par lui que vous pouvez obtenir le pardon de vos péchés1.

 

Dioclétien, furieux, le fit fustiger et le remit entre les mains de Plautien, préfet du prétoire, pour le forcer à sacrifier. Genès fut attaché au chevalet et y subit plusieurs horribles supplices. Malgré tout il répétait ces paroles:

 

Il n'y a pas d'autre Seigneur au monde que celui que j'ai eu le bonheur de voir. C'est Lui que j'adore et que je sers; je lui serai inviolablement attaché, dussé-je souffrir mille morts. Il n'y a pas de tourments qui puissent arracher Jésus-Christ de mon coeur, ou empêcher ma bouche de louer son saint nom. Toute ma douleur est de l'avoir outragé par tant de crimes, et de l'avoir connu si tard.

 

Le juge le condamna à être décapité. Il fut martyrisé en 303 lorsque Dioclétien alla à Rome célébrer la vingtième année du règne de Maximien-Hercules au début du mois de novembre de cette année.

Un autre acteur, Gélasin, comédien à Héliopolis en Phénicie se fit baptiser sur la scène du théâtre et fut lapidé par le peuple en 297.

 

Le baptême dont il s'agit n'était pas un sacrement, faute d'une intention sérieuse de faire ce que fait l'Eglise. Il fut suppléé dans Genès par le désir accompagné d'une vraie contrition, ainsi que par le martyre.

 

SAINT GENES DE THIERS EN AUVERGNE

SAINT GENES DE THIERS EN AUVERGNE

SAINT GENES d'ARLES

martyr au début du IVè siècle

 

SAINT ZEPHIRIN

Pape et martyr + 219

Partager cet article

Repost0

commentaires

Adeodat 26/08/2020 20:43

Oui, mais de Saint Geniès ou Genès d'Arles qui était greffier ou notaire. Il y a aussi un Saint Genès ou Geniès évêque de Clermont en 656 dont la fête est le 3 juin. Il y plusieurs villages en France de ce nom. Il y a un Saint Geniès pas loin de Brive la Gaillarde. A l'heure actuelle il y a sept villages qui portent ce nom !
Alors celui de Clermont ou d'Arles ?

Adeodat

LR 26/08/2020 15:51

Dans le coin nous avons un village "Saint Geniès" : est-ce le même saint ?

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !