Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 octobre 2020 2 20 /10 /octobre /2020 09:10

SAINT ARTEME

Martyr en l'an 562

 

 

 

SAINT BARSABIAS

EGLISE SAINT EUGENE OU BARSABIAS A PARIS

EGLISE SAINT EUGENE OU BARSABIAS A PARIS

Eugène, appelé Abas par les Orientaux, Avas par les Chaldéens (c'est à dire, notre père) et que Sozomène appelle Aones par déformation, était disciple du grand Saint Antoine.

En parcourant l'Orient, il fonda près de Nisibe, aujourd'hui Nusaybin au sud-est de la Turquie, un grand monastère dont il prit la direction. Il en essaima plusieurs autres qui se répandirent en Perse au quatrième siècle comme nous l'apprenons par Théodoret et d'autres écrivains syriens. On lit dans Sozomène que les moines étaient des disciples d'Abas, qu'ils convertirent la Syrie et évangélisèrent la Perse et les Sarrasins.

 

Barsabias était un de ces prédicateurs très zélés. Il fut remarqué par les ennemis de Jésus-Christ.  Arrêté au début de la persécution de Sapor et cité devant le gouverneur de la province, il fut accusé de vouloir abolir la religion des mages. On arrêta en même temps dix de ses moines qui furent conduits enchaînés dans la ville d'Astrahara, près des ruines de Persépolis, où résidait le gouverneur. Ils y subirent les supplices les plus cruels inventés par le gouverneur qui, furieux de les voir les endurer, les condamna à être décapités. Le saint abbé et ses moines allèrent au supplice en chantant des hymnes et des psaumes.

 

Un mage qui passait par là avec sa femme, ses enfants et ses domestiques, demanda ce qu'il se passait. Mis au courant, il prit chacun des moines par la main pour les accompagner tour à tour à la mort. On lit dans les actes des martyrs que le mage vit une croix lumineuse sur chacun des moines qui étaient déjà morts. Converti sur le champ, le mage abandonne sa famille, se dirige vers Barsabias et lui demande de l'admettre parmi ses disciples. L'abbé consent et le prenant par la main, il l'amène au bourreau qui le décapite. Les corps de ces douze saints furent abandonnés à la voracité des bêtes, mais on porta leurs têtes en ville et on les suspendit dans le temple de Nahitis ou Vénus, car bien que les mages ne fussent pas des idolâtres, ils comptaient quelques sectes qui l'étaient. La famille du mage se fit chrétienne.

 

Ces saint martyrs souffrirent le 3 juin, la troisième année de la persécution de Sapor et la troisième de son règne, en l'an 342 de notre ère. Saint Barsabias est nommé dans le ménologe Grec et dans le martyrologe Romain.

 

SAINT JEAN de Kenty

Polonais, Confesseur + en 1473

 

SAINT ZENOBE

Evêque de Florence, + sous le règne d'Honorius.

 

SAINT SENDOU

Prêtre au diocèse de Reims, VIIè siècle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !