Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 décembre 2020 7 13 /12 /décembre /2020 10:10

SAINT JOSSE

 

(en latin: Judocus et Jococus)

CHÂSSE DE SAINT JOSSE

CHÂSSE DE SAINT JOSSE

Les ravages des Anglo-Saxons dans la Grande Bretagne déterminèrent une partie des Bretons à passer en Armorique, qui faisait partie de la Gaule. Ils formèrent petit à petit un état qui fut d'abord indépendant puis rattaché à la France.

 

Judhaël, comte de Dommonée, eut pour successeur Judicaël son fils aîné qu'on appelle communément Giguel. Celui-ci prit le titre de roi; mais peu de temps après il offrit sa couronne à son frère Jodoc ou Josse.

Josse demanda un temps de réflexion pour consulter le Seigneur. Il s'enferma pendant huit jours dans le monastère de Lan-Maëlmon et pria Dieu de lui faire connaître ce qu'Il voulait de lui. Ce temps écoulé, il annonça qu'il renonçait au monde et reçut la tonsure ecclésiastique des mains de l'évêque d'Avranches. Il se joignit à onze pèlerins qui voulaient aller à Rome. Ils passèrent par Paris puis en Picardie.

 

Haymon, comte ou duc de Ponthieu, pria Josse de rester avec lui. Il accepta, se voyant assez éloigné de son pays pour être oublié.  Ordonné prêtre, il desservit pendant sept ans le chapelle du duc. Il se retira ensuite avec Wurmar, son disciple, dans un désert nommé Brahic, aujourd'hui Ray. Ce lieu cultivable est arrosé par le fleuve Authie.

Haymon y fit construire une chapelle et des cellules. Les deux ermites y vécurent du travail de leurs mains, prièrent et assistèrent les pauvres. Huit ans après, ils se retirèrent à Runiac, aujourd'hui Villers-Saint-Josse, près de l'embouchure de la Canche et y bâtirent une chapelle sous l'invocation de Saint Martin. Ils y vécurent pendant treize ans, mais Josse ayant été mordu par un serpent, ils changèrent de demeure. Haymon, qui les protégeait toujours, leur fit bâtir deux chapelles dédiées à Saint Pierre et à Saint Paul. C'est alors que leur dévotion leur inspira de faire un pèlerinage à Rome.

 

De retour à Runiac, ils constatèrent qu'Haymon avait agrandi et orné leur ermitage. Il avait même fait construire une belle église sous l'invocation de Saint Martin avec des revenus. Ce fut là que Josse mourut en 668. Sa sainteté est attestée par des miracles avant et après sa mort.

CHAPE DE SAINT JOSSE. EN SOIE IMPORTEE D'ORIENT. MUSEE DU LOUVRE

CHAPE DE SAINT JOSSE. EN SOIE IMPORTEE D'ORIENT. MUSEE DU LOUVRE

Winoc et Arnoc, qu'on croit avoir été ses neveux, héritèrent de l'ermitage qui deviendra un monastère célèbre et qui sera donné par Charlemagne à Alcuin. Il se trouve à quatre kilomètres de la mer près de Montreuil, au diocèse d'Amiens et appartient aux Bénédictins. L'abbé jouit des privilèges de comte. Ce monastère est connu sous le nom de Saint-Josse-sur-Mer. Il y en a un autre près d'Hesdin qui porte le même nom. Il fut fondé en 1159 et il appartient aux chanoines de Prémontré. Pour le distinguer du premier, on l'appelle  Saint-Josse-aux-Bois ou de Don Martin.

EGLISE SAINT JOSSE

EGLISE SAINT JOSSE

SAINTE LUCIE ou LUCE

Vierge et martyre à Syracuse (voir 2019)

 

SAINT AUBERT

Evêque de Cambrai et d'Arras, + en 668

 

SAINTE ODILE

Abbesse de Hohenbourg en Alsace, + vers 720

 

BIENHEUREUX JEAN MARINON

Théatin, + en 1562

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !