Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 janvier 2021 4 14 /01 /janvier /2021 10:10

SAINT FELIX DE NOLE1

14 janvier

Félix est né à Nole en Campanie, où son père Hermias, syrien d'origine, était venu s'établir après avoir longtemps servi dans les armées de l'empire. Il avait un frère qui embrassa le métier des armes, choisissant cette solution pour parvenir aux honneurs; mais étant l'aîné lui-même ne voulut d'autre étendard que celui de Jésus-Christ, le Roi des rois. Dès la mort de son père, il distribua la plus grande partie de ses biens aux pauvres. Quelque temps après, il s'instruisit dans la religion et reçut successivement les Saints Ordres de Maxime qui gouvernait l'Eglise de Nole. Il suivait de près son évêque qui le désigna comme son successeur.

 

L'empereur Dèce alluma le feu de la persécution:  sachant que les premiers atteints sont les évêques, Maxime alla se cacher dans le désert. Il ne voulait pas abandonner ses fidèles mais se préserver de la mort afin de continuer à les guider. Furieux de ne pas avoir trouvé l'évêque les persécuteurs se saisirent de Félix qui le remplaçait durant son absence.

 

Le magistrat devant lequel on le conduisit le fit fouetter et on le jeta dans un cachot les pieds et mains liés. Le sol de cette prison était tapissé de morceaux de verre et de pots cassés et il fallait qu'il s'y tienne debout ou couché.

Au bout d'un certain temps, un ange lui apparut et lui ordonna d'aller secourir son évêque. Aussitôt ses liens sont rompus : l'ange l'emmène à son évêque qu'il trouve sans connaissance, réduit à cet état par le froid et la faim, rongé d'inquiétude pour son troupeau. Félix ne sait que faire, alors il se met en prière et apparaît une grappe de raisins sur les ronces environnantes. Revenu à lui, Maxime lui demande de l'emmener à son église. Félix le prend par les épaules, le ramène et le confie à une sainte femme. Félix regagne sa maison secrètement et y reste caché en priant pour la paix de l'Eglise.

 

Le feu de la persécution s'étant presque éteint, Félix reparut et reprit ses fonctions ordinaires. Irrités du fruit de ses instructions, les idolâtres allèrent le chercher. Ils le croisèrent en chemin mais ne le reconnurent pas et lui demandèrent où se trouvait Félix. Trompés par une réponse indirecte qu'il leur fit, ils continuèrent leur chemin. Se voyant trompés, ils firent demi-tour, mais Félix avait disparu dans un trou de la vieille muraille que des toiles d'araignées avaient recouvert.

 

 

14 janvier

Félix resta ainsi six mois caché dans une citerne asséchée où une sainte femme lui apportait de quoi se nourrir. Il en sortit à la mort de Dèce en 251 et on le reçut comme un ange envoyé du ciel. A la mort de Saint Maxime, tous voulurent le nommer évêque, mais il leur dit que Quintus, ordonné prêtre avant lui, devait prendre la place. Le nouvel évêque, plein de considération pour Félix, le regardait comme son père et lui demandait toujours des conseils.

 

Tout de ce qui restait de son patrimoine avait été confisqué et, bien qu'il pût le réclamer, il n'en fit rien, affirmant que la pauvreté était le plus sûr moyen de parvenir à Jésus-Christ. Il loua un petit champ pour pouvoir le cultiver et subsister. Malgré son dénuement, il partageait encore sa nourriture et ses vêtements avec les pauvres.

 

Saint Félix mourut le 14 janvier vers 256. On trouve son nom dans le martyrologe de Saint Jérôme et dans d'autres plus anciens. On bâtit cinq églises aux alentours du lieu où il avait été enterré. Ses reliques sont dans la cathédrale de Nole, dont quelques unes à Rome, Bénévent et dans d'autres églises. Il y  eut plusieurs miracles devant sa châsse. Le pape Damase qui était venu se recueillir devant ses restes fut guéri d'une maladie.

 

Au cinquième siècle, quarante-six ans après la mort du pape Damase, Saint Paulin, sénateur romain, étant venu d'Espagne à Nole, y fut ordonné Portier de l'église de Saint Félix. Il nous apprend que, le jour de la Fête de Saint Félix, une foule nombreuse venue de toute l'Italie et d'autres pays se réunissait autour du tombeau. Quant à moi j'offre le saint hommage de ma langue et même de toute ma personne:

 

--------------------------------Ego numere linguae

Nudus opum famulor, de mea debita sovens,

Meque ipsum pro me, vilis licet hostia, pendam.

 

C'est par son intercession que j'ai reçu tant de grâces du ciel et que j'espère la gloire éternelle. Saint Paulin rapporte aussi un grand nombre de miracles dont il a été le témoin oculaire. Saint Augustin parle aussi des miracles opérés par Saint Félix.

 

1. Nole fait partie de l'archevêché de Turin. Ne pas confondre notre saint de ce jour avec Saint Félix de Nole, martyr, ayant vécu entre l'an 50 et 95 et fêté le 15 novembre.

 

SAINT HILAIRE

Evêque de Poitiers et docteur de l'Eglise (v. 2020)

 

LES SAINTS MARTYRS

de Raithe et du Sinaï, martyrisés par les arabes en 373.

 

SAINT BARBASCEMIN

et ses compagnons martyrs en 346

 

SAINTE NOMADE ou NOMEZE

Vierge à Tours au Vè siècle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !