Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 janvier 2021 7 24 /01 /janvier /2021 10:10

SAINT BABYLAS

24 janvier

Babylas qui succéda à Zébin en 237 a été, après Saint Ignace, le plus célèbre des évêques d'Antioche. Il gouverna l'Eglise pendant environ treize ans sous les empereurs Gordien, Philippe et Dèce.

 

Selon la chronique d'Alexandre, Philippe était arrivé à Antioche la veille d'une grande fête. Il se présenta à l'église des chrétiens avec l'impératrice; mais Babylas lui refusa l'entrée à cause de ses crimes. Après l'exomologèse ou confession de ses fautes, l'empereur resta à la porte de l'église avec les pénitents publics.

 

La paix dont jouissait l'Eglise sous cet empereur permit un grand nombre de conversions jusqu'à des villes entières, ainsi que l'édification de nombreuses églises. Le culte était public; mais cette paix occasionna le relâchement de plusieurs fidèles et Dieu permit une persécution qui fut la septième générale. Elle commença sous l'empereur Dèce en 250 qui s'était frayé sa route vers la pourpre impériale en assassinant les deux Philippe, père et fils.

 

Il y a en réalité deux versions des faits:

 

Selon Saint Chrysostôme, devant le refus de Babylas de le laisser entrer dans l'église, Philippe l'aurait mis en prison où il mourut peu de temps après; mais Saint Chrysostôme ne donne pas le nom de l'empereur. On pense plutôt que la version de Saint Jérôme est la bonne car il cite Dèce1 comme ayant emprisonné Babylas qui demanda à être enterré avec ses chaînes, instruments de son martyre. Les chrétiens bâtirent une église sur son tombeau.

 

En 351, César Gallus fit transférer le corps au bourg de Daphné, à dix kilomètres d'Antioche, pour remédier aux abominations de ceux qui honoraient Apollon et entendaient des oracles. On y construisit une église où furent placées les reliques de Saint Babylas. Le voisinage du martyr rendit le démon muet. Ceci est attesté par Saint Chrysostome, Théodoret, Sozomène et plusieurs écrivains de l'antiquité (Libanus, sophiste païen, se plaignait du silence d'Apollon).

 

En 362 Julien l'Apostat, étant venu à Antioche, offrit un grand nombre de sacrifices à Apollon afin d'essayer de comprendre la cause de son silence. Un démon lui répondit qu'il fallait enlever les cadavres des chrétiens qui étaient à proximité. Julien ordonna qu'on enlève la châsse de Saint Babylas (fait attesté par les Pères écrivains et par Ammien-Marcellin, auteur païen qui fit de Julien son héros). Les chrétiens placèrent la châsse sur un char pour le conduire à Antioche. la multitude l'entourait en chantant des psaumes avec comme refrain: Que tous ceux qui adorent les ouvrages de sculpture et se glorifient dans leurs idoles soient couverts de confusion.

 

La nuit suivante, la foudre tomba sur le temple d'Apollon et tout fut détruit, sauf les murailles qui restèrent debout. A cette nouvelle, Julien, oncle de l'empereur et gouverneur d'Orient, accourut à Daphné, tortura les prêtres du temple pour découvrir si cet accident venait de leur négligence; mais les paysans des alentours affirmèrent avoir vu tomber la foudre. L'empereur n'osa pas relever le temple, mais sa fureur se retourna contre les chrétiens, surtout contre ceux d'Antioche. Il promit de se venger après son retour de la campagne contre les Perses; mais il périt misérablement lors de cette expédition et le temple resta en ruine pendant plus de vingt ans.

 

On prétend que le corps de Saint Babylas est aujourd'hui à Crémone où il fut rapporté d'orient lors d'une croisade. Il est le patron de plusieurs églises de France, d'Espagne et d'Italie.

 

1. Dèce,  proclamé empereur en Pannonie, marcha contre Philippe qu'il fit assassiner et mena ensuite l'armée en Syrie où commandait Priscus, frère de Philippe. Il dissipa le parti de Jotapien qui avait pris la pourpre. Ce fut à cette époque que Babylas lui refusa l'entrée de l'église. 1° Parce qu'il était idolâtre. 2° Parce qu'il avait assassiné le fils d'un roi barbare en otage.

BASILIQUE SAINT BABYLAS DE MILAN

BASILIQUE SAINT BABYLAS DE MILAN

EGLISE SAINT ETIENNE ET SAINT BABYLAS DE MARCILLY EN SEINE ET MARNE

EGLISE SAINT ETIENNE ET SAINT BABYLAS DE MARCILLY EN SEINE ET MARNE

SAINT MACEDONE

Anachorète en Syrie

 

SAINT CADOC

Abbé au pays de Galles, début VIè siècle

 

SAINT TIMOTHEE

(v. 2020)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Catalina 24/01/2021 11:36

Merci pour cet enseignement.

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !