Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 mars 2021 6 13 /03 /mars /2021 10:10
13 mars 2021

SAINTE EUPHRASIE ou EUPHRAXIE

 

 

Antigone, père de notre sainte, occupait une place importante à la cour de l’empereur Théodose-le-Jeune dont il était un proche parent. Il avait épousé Euphrasie qui était de la même noblesse. Ils eurent une fille à qui ils donnèrent le nom de sa mère. C’est elle que l’Eglise honore aujourd’hui. Ils firent le vœu de consacrer leur fille à Dieu et ne plus vivre que dans la continence pour mieux s’occuper des affaires du Seigneur.

 

Un an après ce vœu, Antigone mourut. Euphrasie ne voulait pas se remarier; elle quitta la société de Constantinople pour aller en Egypte où elle avait des terres, et s’établit près d’un monastère. Elle et sa fille menaient une vie austère en ne se nourrissant que de légumes qu’elles mangeaient après le coucher du soleil. Elles étaient habillées d’une étoffe grossière et dormaient à terre sur un cilice. Elles travaillaient de leurs mains et, même malades, elles ne recouraient à un médecin que dans la dernière extrémité1.

 

Euphrasie allait souvent voir les religieuses du monastère et voulait les doter d’un revenu considérable pour qu’elles prient pour le salut de son mari ; mais la mère abbesse répondit que la communauté ne pouvait rien recevoir " car, dit-elle, nous avons fait vœu de pauvreté."

 

A l’âge de sept ans, la petite Euphrasie voulut entrer au monastère. Sa mère la présenta à l’abbesse qui accepta. La petite fille prononça des vœux perpétuels sur une image de Jésus-Christ qu’on lui présentait2.

Euphrasie, la mère, mourut quelque temps après en recommandant à sa fille de ne jamais faire usage de sa noblesse et de rester humbles parmi les sœurs.

La nouvelle de la mort d’Euphrasie parvint à la cour de Constantinople. L’empereur Théodose envoya chercher la jeune Euphrasie qu’il avait promise en mariage au fils d’un  sénateur ; mais Euphrasie était trop engagée dans la voie de Dieu. Alors elle écrivit une lettre à l’empereur, expliquant qu’il pouvait disposer de tous ses biens à condition qu’il libère les esclaves, qu’il fasse des remises aux fermiers, et qu’il répartisse la fortune entre les pauvres, les orphelins et les églises, tout cela afin de pouvoir servir Dieu en toute tranquillité. L’empereur en eut la larme à l’œil ainsi que les sénateurs à la lecture de cette lettre.

 

- Voilà, dirent-ils à Théodose, une fille digne d’Antigone et d’Euphrasie ; elle fait honneur au sang illustre qui coule dans ses veines; c’est un saint rejeton d’une tige vertueuse.

 

Théodose, quelque temps avant sa mort en 395, exécuta ponctuellement les intentions d’Euphrasie.

 

Euphrasie menait une vie des plus austères et se nourrissait à peine, consacrant tout son temps au travail et à la prière. Elle mourut saintement à l’âge de trente ans en 410. Elle fut honorée du don des miracles avant et après sa mort.

 

1. Ces excès ont été sévèrement condamnés par Saint Ambroise et par Saint Bernard.

 

2. Un récit en a été fait par Jean Damascène

 

 

SAINT NICEPHORE

Patriarche de Constantinople (v. 2020)

 

SAINT MOCHOEMOC

Abbé en Irlande + en 655

 

SAINT GERALD

Evêque en Irlande + en 732

 

SAINTE KENNOQUE

Vierge en Ecosse + en 1007

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !