Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 mars 2021 7 14 /03 /mars /2021 10:10
14 mars 2021

SAINT ACEPSIMAS

SAINT JOSEPH

SAINT AÏTHILAHAS

 

 

C'est par les actes de ces saints martyrs que Maruthas termine son histoire des persécutions du roi Sapor qui ravagea l’Eglise de Perse pendant quarante ans.

 

- O vous qui lisez ce récit, comptez les jours et les heures d’un espace de trois ans et demi que ces bienheureux martyrs passèrent dans une affreuse prison, et souvenez-vous que, durant tout de temps-là, il n’y a pas eu de mois où ils n’aient été plusieurs fois torturés, pas de jours où ils n’aient eu à combattre contre leurs persécuteurs, pas d’heure où ils n’aient été menacés d’une mort certaine. Les jours de fêtes n’étaient pour eux que des jours de souffrance.

 

La trente-septième année de la persécution du roi Sapor, il parut un nouvel édit par lequel ce roi ordonnait aux magistrats et aux gouverneurs des provinces de sévir contre les chrétiens avec plus de sévérité en leur faisant subir toutes sortes de supplices inimaginables. Car les Perses disaient :

 

Ces gens-là abolissent notre doctrine, ils apprennent aux gens à n’adorer qu’un seul Dieu ; ils combattent le culte du soleil et du feu ; ils détournent du mariage ; ils défendent de servir dans les armées du roi et de frapper qui que ce soit ; ils permettent de tuer toutes sortes d’animaux et d’enterrer leurs morts ; ils disent enfin que Dieu et non le diable est le créateur des serpents et des scorpions.

 

Dès que l’édit fut publié, on arrêta Acepsimas, évêque d’Honite en Assyrie. C’était un vénérable vieillard de plus de quatre-vingts ans mais de santé et de conception robustes. On le conduisit enchaîné à la ville d’Arbelle1, capitale de la province. Le juge dit à Acepsimas qu’il ne comprenait pas sa doctrine, ce qui était réciproque. Acepsimas ayant fini de parler, on lui lia les pieds avec des chaînes, on le coucha par terre et on le fouetta jusqu’au sang pour ensuite le mettre en prison.

Au même moment, on arrêta aussi Joseph, prêtre de Beth-Catuba et Aïthilabas, diacre de Beth-Nuhadra. Célèbre pour son savoir et son éloquence, Joseph eut à subir la même punition qu’Acepsimas. Puis ce fut le tour d’Aïthilabas auquel le juge ordonna d’adorer le soleil, de manger du sang et de se marier2. "Si tu obéis au roi, je te laisse la vie." Le saint lui répondit qu’il aimait mieux mourir. Le gouverneur ordonna alors qu’on le liât avec des chaînes et qu’on l'étendît par terre sous une grosse poutre sur laquelle montèrent douze hommes.

Après que ses os furent disloqués et ses chairs en lambeaux, il fut transporté en prison.

 

Le lendemain, on ramena les martyrs devant le juge. Devant leur refus de renier Jésus-Christ, on les lia comme des saucissons avec une telle violence que les os en craquaient. Aucun ne renia son Dieu. Ils restèrent trois ans en prison.

 

Un jour, le roi arriva en Médie. Les martyrs furent tirés de leur prison et conduits devant Adarsapor, le premier des gouverneurs des provinces de l’Orient. Ils n’avaient plus figure humaine. Les Perses eux-mêmes pleuraient en les voyant. Lorsqu’ils furent devant Adarsapor entouré de satrapes et de gouverneurs, ce dernier leur reposa les mêmes questions.  Acepsimas lui répondit que son espérance était vaine, que jamais ils renieraient Jésus-Christ. Alors,  au lieu de les condamner à mort, le gouverneur les laissa vivre pour qu’ils continuent à souffrir ; mais saisi de colère devant l’opiniâtreté des martyrs, il déclara qu’il rougirait leurs cheveux de leur sang et les réduirait en poussière. A cette menace, les suppliciés affirmèrent qu’ils abandonnaient leur corps mais que leur âme appartenait à Dieu. Alors ne se contenant plus, le gouverneur fit écarteler Acepsimas par trente hommes pendant que deux licteurs le fustigeait et il expira. Il fut enterré par une fille du roi d’Arménie alors en otage chez les Perses.

Les deux autres martyrs subirent le même sort mais ne perdirent pas la vie. On les transporta à Arbelle où une femme, Jazdundocte, obtint du gouverneur, contre une grosse somme d’argent, de les garder dans sa maison. Elle les soigna tout en approfondissant son instruction chrétienne. Puis on emmena les martyrs en prison où ils restèrent plus de six mois.

 

Arriva un nouveau gouverneur encore plus cruel qui ordonna que tous les chrétiens devaient être lapidés. Beaucoup s’enfuirent dans les bois, poursuivis par les soldats qui en arrêtèrent plusieurs.

 

Aïthilabas subit le même sort, mais toujours vivant, on recommença à lui demander de renier sa foi en mangeant du sang des animaux sacrifiés ; cependant devant ce nouveau refus il fut laissé tranquille pendant cinq jours jusqu’à l’arrivée du gouverneur Thamsapor qui les condamna à la lapidation. Joseph fut exécuté à Arbelle en présence de cinq cents chrétiens, dont Jazdundocte. Celle-ci refusa même de piquer Joseph avec une plume, ce qu’on lui demandait pour obéir un tant soit peu au gouverneur. Les autres chrétiens, pris de peur, lapidèrent le saint qu’on avait enterré jusqu’au cou. On laissa des gardes pour empêcher que les corps fussent enlevés ; mais le troisième jour un ouragan survint et les chrétiens purent enlever les corps. Aïthilabas fut lapidé dans la province de Beth-Nuhadra.

 

Saint Maruthas dit qu’il s’opéra plusieurs miracles à l’endroit du martyre et qu’on y entendit un concert de voix célestes. Nos saints souffrirent le martyre en 380, le 70è du règne de Sapor et le 40è de la persécution. Sozomène parle d’eux dans son histoire et leurs noms se trouvent dans le martyrologe romain.

 

 

 

1. Ville de la dernière défaite de Darius par Alexandre le Grand

 

2. On voit dans ce passage, ainsi que dans plusieurs autres, que les clercs engagés dans les Ordres vivaient en Orient comme en Occident, dans une continence perpétuelle.

 

 

SAINTE MATHILDE

Reine de Germanie l’an 968 (v. 2020)

 

SAINT LUBIN

Evêque de Chartres + 557

 

SAINT BONIFACE

Evêque de Ross en Ecosse + vers 630

14 mars 2021
Partager cet article
Repost0

commentaires

LR 14/03/2021 19:33

Il paraît invraisemblable qu'on survive à de tels traitements !
LR

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !