Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mars 2021 7 21 /03 /mars /2021 10:07
21 mars 2021

SAINT SERAPION LE SINDONITE

 

Sérapion nommé le Sindonite, d’une espèce d’écharpe de toile dont il se couvrait le corps, est né en Egypte. Il menait une vie très austère. Il vivait avec un esprit de pauvreté et de recueillement. Touché du malheureux état d’un acteur de farces païen (farces : pièces de théâtre comiques ainsi nommées plus tard au Moyen-Age), il en eut pitié, et se vendit à lui comme esclave, pour la somme de vingt pièces d’argent. Son exactitude à remplir ses devoirs ne l’empêchait pas de faire ses prières et de méditer. Il se nourrissait de pain et d’eau. Enfin, son attitude et ses discours produisirent leur effet : le farceur païen se convertit avec sa famille et renonça au théâtre. Il ne voulut plus souffrir que Sérapion soit son esclave et le remit en liberté. Sérapion refusa les vingt pièces d’argent que lui donnait son ancien maître.

 

Quelque temps après, le saint se vendit encore afin de soulager une veuve affligée. Son nouveau maître fut si content de ses services qu’il l’affranchit et lui fit présent d’un habit, d’une tunique et d’un livre contenant les évangiles. A peine Sérapion fut-il sortit qu’il donna son habit à un pauvre, puis sur le chemin, sa tunique à un autre pauvre qui grelottait de froid. Pour se couvrir, il ne restait au saint qu’un simple drap. Quelqu’un lui ayant demandé ce qu’il était advenu de ses habit :

 

- Voilà, dit-il en montrant le livre des évangiles, voilà ce qui m’en a dépouillé. Ce livre ne fut pas longtemps en sa possession ; il le vendit pour assister une personne dans la dernière misère ; et comme on lui demandait ce qu’il en avait fait, il répondit :

 

- Le croirez-vous ? Je m’imaginais entendre continuellement l’évangile qui me criait : « Allez vendez ce que vous avez et donnez-le aux pauvres. » J’ai donc vendu mon livre et en ai donné le prix aux membres de Jésus-Christ que je voyais dans le besoin.

 

Sérapion qui n’avait plus que sa personne se vendit encore quelques fois, si l’on peut s’exprimer ainsi, afin de procurer à son prochain des secours spirituels et matériels. De ce nombre fut un Manichéen de Lacédémone que Sérapion ramena à la véritable foi avec toute sa famille.

 

La vie de Saint Sérapion fit une vive impression sur Saint Jean L’Aumônier qui l'admirait  car Sérapion vivait en donnant tout aux pauvres, y compris sa personne, se vendant plusieurs fois.

 

Sérapion alla de Lacédémone à Rome pour se perfectionner dans la vertu des grands modèles. Il retourna ensuite en Egypte et mourut dans le désert (lieu inhabité et résidence des solitaires et des ermites) à l’âge de soixante ans. Sa mort survint un peu avant 388, année où Pallade visitait les solitaires.

 

 

SAINT BENOIT

Patriarche des moines d’Occident

(v. 2020)

 

SAINT SERAPION D’ARSINOE

Abbé

 

SAINT SERAPION

Evêque de Thmuis en Egypte, + au IVè siècle

 

SAINT ENDEE ou ENNA

Abbé en Irlande + au début du VIè siècle

Partager cet article
Repost0

commentaires

Augustin 21/03/2021 17:53

Bon et saint dimanche de la passion à tous les Banquisards.

Je ne savais rien de la vie tellement fascinante de Saint Sérapion avant de lire ce récit. Merci pour le partage.

Augustin

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !