Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 juin 2021 5 25 /06 /juin /2021 05:00
Laurent Mourguet, le créateur de Guignol.

Laurent Mourguet, le créateur de Guignol.

 

Guignol est né au début du XIXème siècle de l'imagination d'un canut lyonnais nommé Laurent Mourguet . Les légendes font bon ménage avec la tradition et permettent aux spécialistes de se livrer à de magnifiques empoignades sur quelques questions très pointues - ces "spécialistes de sujets très pointus", pourrait dire Guignol, sont des gens qui à la limite "savent presque tout sur presque rien" !

L'acte de naissance de Guignol n'existe pas. Peut-être est-il né en 1808 (selon Tancrède de Visan), et si la première trace officielle se situe en 1838, on peut penser qu'il existait déjà entre 1815 et 1820. Quant à savoir pourquoi Guignol s'appelle "Guignol" c'est pire encore ! L'expression "c'est guignolant" signifie "c'est drôle" ! Mais on n'est pas toujours d'accord sur le sens de l'expression ! Autre hypothèse, une déformation de "guign'oeil", mais notre personnage ne louche pas ! Ajoutons à notre cru qu'on peut construire aussi une hypothèse autour de "guigne", la "cerise" dans le domaine franco-provençal et l'expression "s'en soucier comme d'une guigne", c'est à dire "s'en moquer". Pourquoi pas non plus.

Mais c'est encore vers le théâtre du XVIIIème siècle que nous auront tendance à aller chercher une explication : le théâtre de Guignolet, installé à Paris sur les Champs Elysées en 1818 et dirigé par Guentleur, ne doit probablement pas son nom au personnage de Mourguet compte tenu des communications de l'époque, mais à une autre inspiration théâtrale - mais notre propos n'est pas de trouver des origines parisiennes aux marionnettes des provinces de France ! Notons seulement qu'il se peut que Mourguet ait abandonné le personnage de Polichinelle (dont le rôle de premier plan au XVIIème siècle est évident) pour un autre personnage influencé aussi par le théâtre du XVIIème ou du XVIIIème, et qui expliquerait le nom de la marionnette. Mais Polichinelle est un personnage hors du monde qui l'entoure, par son costume, sa voix, son style : un aristocrate déclassé en quelque sorte ! Guignol est lui plus un représentant des "valets de comédies" porteurs des espoirs du tiers-état, comme par exemple le valet Scapin, que Molière n'a pas inventé.

 

Laurent Mourguet fut canut (soyeux de Lyon) ; à l'âge de 20 ans, pendant les années de la Révolution, il devient marchand ambulant. Il vend des picarlats (petits fagots de bois), des remèdes et des baumes, des peignes, des aiguilles... Guignol lui-même, sur scène, sera plus souvent marchand que canut. Et Mourguet dans les fêtes, les vogues, apprend à connaitre la région, ses cabarets, ses variantes de franco-provençal, ses patois.

Mourguet, qui s'est pendant ce temps marié (l'acte de mariage montre qu'il ne sait pas écrire), voit sa femme mettre au monde des enfants, dont Etienne, le 10 avril 1797 et Rose Pierrette le 22 Novembre 1804, ils sont tous futurs membres de la première troupe. Mourguet devient arracheur de dents en 1797... Il vend des onguents et des drogues afin d'apaiser les douleurs, impeccable logique commerciale ! Et pour attirer le client, il installe un castelet à côté du fauteuil où l'on souffre et devant lequel il officie ! Polichinelle, bien sûr, tient le devant de la scène au milieu de ses marionnettes à gaines. Mais en 1804, Mourguet préfère faire rire ses clients de toutes leurs dents plutôt que de les leur arracher ! Il décide de construire un castelet dans le jardin du petit Tivoli pour exercer son Art. Il en coûte 2 sous l'entrée aussi bien pour les enfants que pour les adultes, les ouvriers que les bourgeois... Un véritable spectacle populaire !

Il se trouve un compère, le Père Thomas, amuseur, comédien et violoniste qui va jouer et dialoguer avec Polichinelle. Mais le Père Thomas aime trop le beaujolais et Mourguet doit s'en séparer. Ils deviennent même concurrents, tout près de là, au jardin chinois. Mourguet créé alors ce qui sera Gnafron en représentant le Père Thomas en marionnette : la création de Gnafron aura ainsi précédé celle de Guignol ! Mourguet ouvre alors dans sa maison un théâtre fixe, et le Père Thomas revient travailler avec lui. Mourguet découvre alors le jeu populaire et commence à ébaucher un caractère de jeu proche de celui du personnage qui deviendra Guignol.

Depuis la naissance de Guignol, cet art populaire n'a cessé d'évoluer, et les spectacles présentés aujourd'hui sont bien loin de ceux que présentait notre bon vieux Laurent Mourguet...

 

 

 

 

Bonne lecture et bonne journée.

 

Caro.

Un Peu D'Histoire Lyonnaise
Partager cet article
Repost0

commentaires

Adeodat 25/06/2021 16:23

Essayant d'apporter ma modeste contribution à la vie rocambolesque de Guignol, voici ce qu'en dit le Père Larousse en 1922: Guignol: personnage principal des pupazzi français.
Et il remet ça en 1930: Laurent Mourguet inspiré par les pupazzi italiens s'installe rue Noire à Lyon en 1795 jusqu'en 1815. Puis il s'installa Cours Morand appelé alors "Allée des Brotteaux" où ses enfants et petits-enfants lui succédèrent.

Adeodat

Cécilou 25/06/2021 10:00

Très intéressant !! En ce qui concerne Polichinelle, je crois qu'il était déjà présent dans la "commedia del arte" sous le nom de Pulcinella, au XVIIème/XVIIIème siècle. Ce qui m'a toujours fait rire, c'est un panneau indicateur, ui existe à Paris, où on peut lire : Palais de l'Élysée, Théâtre de Guignol. Au moment des élections, il circule pas mal sur les réseaux sociaux ;-)
Belle journée à toute la Banquise.
Cécilou

Adeodat 25/06/2021 09:11

Un jour étant à Lyon, j'ai amené mes enfants, alors en bas âge, pour voir Guignol. Il restèrent de marbre du début à la fin de la représentation... Allez savoir ?

Merci Caro pour cette belle biographie sur Guignol et pour le "jus" lyonnais !!!

Je serai curieux de savoir comment se prononce le nom du village d'Oust dans l'Ariège ?

Adeodat

SebCaro 25/06/2021 08:16

Bonne journée à toute la Banquise.

Adeodat : Saint Just, à Lyon, se dit Saint Ju.
Je connais très mal la Croix Rousse. Je n'y suis allée que pour rendre visite à Sébastien à l'hôpital. C'est tout.

Caro

LR 25/06/2021 06:11

Merci Caro !
Je n'aime pas Guignol mais c'est très intéressant de découvrir tout cela !
LR

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !