Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juillet 2021 5 16 /07 /juillet /2021 09:10
SAINTE RENELDE, SURPLOMBANT LE PUITS DE SAINTE RENELDE A SAINTES

SAINTE RENELDE, SURPLOMBANT LE PUITS DE SAINTE RENELDE A SAINTES

SAINTE RENELDE DE SAINTES

 

Renelde est née à Condé sur l’Escaut, ville du Hainaut. Elle était issue d’une noble et sainte famille. Son père était le comte Witger et sa mère, Amelbergue  a été comptée au nombre des saints par l'Eglise. Elle était aussi la sœur de Saint Emebert, évêque d’Arras et de Sainte Gudule, vierge.

 

Renelde, voyant son père et sa mère entrer en religion, décida de les imiter, bien qu’elle fût recherchée par plusieurs grands personnages en vue d’un mariage. Elle demeura quelque temps chez elle menant déjà une vie cloitrée ; mais elle et sa sœur Gudule, souvent importunées par des prétendants, allèrent voir Saint Aubert évêque de Cambrai devant lequel elles prononcèrent des vœux de virginité ; puis elles intégrèrent le monastère de Lobe placé sous le patronat de Saint Pierre. Elles lui promirent de lui donner tous leurs biens en en réservant une partie aux pauvres ; mais on leur précisa que le monastère était interdit aux femmes. Gudule s’en alla, mais Renelde resta à prier pendant trois nuits et trois jours devant la porte. Alors la porte s’ouvrit miraculeusement et elle entra dans l’abbatiale pour prier.

Le matin, les cloches se mirent à sonner pour l’office. Les religieux, pénétrant dans l’église, trouvèrent Renelde étendue sur le sol, les bras en croix devant le crucifix. Alors, elle déclara son intention de donner la ville de Saintes et cinq métairies à Saint Pierre, patron du monastère, ce qu’elle fit. Puis ayant reçu la bénédiction de l’abbé, elle se rendit à Jérusalem visiter les lieux saints, accompagnée d’un valet et d’une servante. Elle y demeura neuf ans à visiter les lieux saints, à rassembler des reliques de saints et un morceau du Saint Sépulcre, de Sa croix, des vêtements de la très Sainte Vierge. Puis elle revint à Saintes où elle fut accueillie avec beaucoup d’allégresse par les habitants. Elle mena dès lors une vie de prières et de contemplation des choses célestes.

 

Cependant Dieu permit en punition des péchés du peuple que les Huns pénètrent en France vers l’an 680 et qu’ils ravagent à feu et à sang la Gaule Belgique. Alors que tout le monde se sauvait dans les forêts, rien ne put persuader  Renelde de fuir et elle resta dans l’église de Saint Quentin, attendant la mort. Pendant qu’elle était en prière avec Saint Grimoald, sous-diacre, et Saint Gondulphe son serviteur, les barbares entèrent en furie dans l’église et, la voyant prosternée à terre en forme de croix devant l’autel, ils la tirèrent par les cheveux et la traînèrent jusqu’au lieu de son supplice où ils la décapitèrent le seize juillet. Ses compagnons subirent le même sort. Les Huns voulurent brûler l’église mais Dieu ne permit pas cette profanation et les barbares se retirèrent.

Le corps de Sainte Renelde fut inhumé en ce lieu près de la ville de Halle, ou Notre Dame-de-Haut, entre le Brabant et le Hainaut, ainsi que les corps des deux autres martyrs.

En 866, le corps de Sainte Renelde fut levé de terre et placé dans une châsse en argent par trois évêques. Dieu opéra plusieurs miracles sur son tombeau, en particulier la guérison de malades atteints de fièvres.

Renelde est inscrite dans le martyrologe romain et mention est faite d’elle par le cardinal Baronius dans ses Annontiations sur le martyrologe. Molanus et Surius ont écrit sa vie.

 

 

NOTRE DAME DU MONT CARMEL

(v. 2020)

 

 

SAINT FAUSTE

Martyr sous Dèce

 

SAINT ATHENOGENE

Martyr à Sébaste en Arménie sous Dioclétien

 

SAINT EUSTATHE

Evêque à Antioche en Syrie

 

SAINT HILARIN

Moine et martyr à Arezzo en Toscane sous la persécution de Julien.

 

SAINT VALENTIN

Evêque et martyr à Trèves

 

SAINT SISENAUD

Etranglé par les Sarrasins à Cordoue

 

SAINT DOMNION

Martyr à Bergame

 

SAINT VITALIEN

Evêque de Capoue

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !