Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 juillet 2021 5 23 /07 /juillet /2021 09:08
SAINTE BRIGITTE

SAINTE BRIGITTE

MONASTERE DE VADSTENA EN SUEDE

MONASTERE DE VADSTENA EN SUEDE

 

SAINTE BRIGITTE

 

Brigitte était suédoise. Son père, Birger fit le pèlerinage à Saint Jacques de Compostelle. Sa mère Ingeburge fit bâtir plusieurs églises qu’elle enrichit de beaux ornements.

 

 

Pendant sa grossesse, sa mère fut prise dans une violente tempête et fut sauvée du péril par Henri, frère du roi de Suède. La nuit suivante, elle eut la vision d’un homme vénérable et richement vêtu qui lui dit :

 

- Dieu vous sauve la vie, à cause de la fille dont vous êtes enceinte; nourrissez-la pour l’amour de Lui, comme un don singulier qu’Il vous fait.

 

Quand Brigitte naquit, un saint prêtre, qui deviendra évêque, vit une grande clarté avec une vierge assise sur les nues et un livre à la main et il entendit une voix qui disait :

 

- Il est né une fille à Birger, dont la voix admirable retentira partout de par le monde.

 

L’enfant resta trois ans sans parler, puis un jour elle prit la parole comme une fille de vingt ans. Peu de temps après, sa mère mourut. Elle fut alors confiée à une de ses tantes. Agée de sept ans, une nuit, elle vit un autel  au-dessus duquel se tenait la Vierge Marie,  une couronne dans les mains, qui l’appelait. Brigitte s’approchant, la Vierge lui plaça la couronne sur la tête.

 

A l’âge de dix ans, Notre-Seigneur lui apparut tout sanglant. Il lui dit :

 

- Regarde mes plaies.

 

- Hélas !  Seigneur qui vous a ainsi blessé ?

 

- Ceux qui me méprisent, et qui ne tiennent pas compte de ma charité.

 

Brigitte continuait à grandir en charité, et en dévotion à Notre-Seigneur. Quand elle eut l’âge, son père la maria à un jeune seigneur nommé Ulphon, prince de Néricie. Tous deux vivaient saintement et eurent plusieurs enfants. Ils firent un pèlerinage à Saint Jacques de Compostelle.   Au retour, le mari de Brigitte tomba malade à Arras. Saint Denis l’Aréopagite  apparut à la sainte  en lui disant que son mari guérirait. En arrivant chez eux, ils décidèrent de se séparer pour entrer en religion. Chacun de son côté alla se retirer dans un couvent, après avoir réparti leurs biens entre leurs enfants.

 

Brigitte écrivait souvent des lettres aux religieux, aux évêques, aux princes et aux rois et au pape selon ce que Dieu lui commandait, en les avertissant de la colère de Dieu, s’ils déviaient de leurs devoirs de chrétiens.

 

Pendant qu’elle demeurait dans son couvent, Dieu lui commanda d’aller en pèlerinage à Rome, où les rues ruisselaient du sang des martyrs. Elle arriva à Rome et visita tous les lieux saints avec joie. De là, elle se rendit dans le royaume de Naples et en Sicile où elle s’embarqua pour Jérusalem, suivant le commandement du ciel. Là aussi, comme elle visitait les lieux saints, Notre-Seigneur la combla de révélation divines sur Sa naissance, Sa passion, des changements d’états et des calamités des royaumes, comme celui de Chypre, où Notre-Seigneur devait punir les Grecs, car ils s’étaient séparés de l’Eglise Romaine : ils seraient sous le joug de leurs ennemis jusqu’à ce qu’ils reviennent à la vrai foi.

 

De retour à Rome, Brigitte tomba malade et ne guérit qu’au bout d’un an. Notre-Seigneur lui révéla le jour de sa mort. Elle rendit son âme à Dieu le 23 juillet 1373.

 

Il y eut beaucoup de miracles pendant sa vie et après sa mort. Comme le rapporte Saint Antonin, elle rendait la vue aux aveugles, l’ouïe aux sourds, la parole aux muets et la santé à plusieurs malades. Dix morts furent ressuscités dans divers lieux par son intervention. A la suite de quoi le pape Boniface IX la canonisa.

 

Après sa mort, son corps fut ramené en Suède et placé dans le monastère de Walstein (Vadstena en suédois) où elle avait été religieuse. On dit à Rome que l’on garde encore une petite robe de Sainte Brigitte pour délivrer les femmes qui sont en couches.

 

Sainte Brigitte institua un Ordre, selon la règle de Saint Augustin, que l’on appelle l’Ordre de Sainte Brigitte, qui a fleuri en Suède, en Allemagne, en Angleterre et dans d’autres pays septentrionaux.

 

Elle écrivit le Livre des Révélations, qui fut approuvé lors du concile de Bâle.

 

 

 

 

 

INTERIEUR DE L'ABBATIALE

INTERIEUR DE L'ABBATIALE

STATUE DE SAINTE BRIGITTE A L'ENTREE DE VADSTENA

STATUE DE SAINTE BRIGITTE A L'ENTREE DE VADSTENA

LE LAC DE VÄTTERN (Vadstena) 120 km X 30 km.

LE LAC DE VÄTTERN (Vadstena) 120 km X 30 km.

SAINT APOLLINAIRE

Disciple de Saint Pierre et évêque de Ravenne en 140

 

SAINT ROMULE

Vierge

 

SAINT RASYPHE

Martyr

 

SAINTE PRIMITIVE

Vierge et martyre

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !