Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 juillet 2021 2 27 /07 /juillet /2021 09:10
27 juillet 2021

LES SEPT FRERES DORMANTS

 

Sous l’empereur Décius, l’Eglise était cruellement persécutée. Plusieurs chrétiens furent martyrisés dans la ville d’Ephèse, sous les yeux de l’empereur. Les uns renièrent et d’autres s’enfuirent pour échapper aux tourments.

 

Entre autres chrétiens martyrs furent les sept jeunes frères, fils d’un chevalier d’Ephèse. Ils se nommaient : Maximien, Malch, Martinien, Denis, Jean, Sérapion et Constantin. On les amena devant l’empereur qui essaya de les persuader d’adorer les faux dieux ; mais il ne put rien obtenir d’eux. Alors on leur enleva leurs ceintures de chevalier, et on les laissa réfléchir à ce qui devait leur arriver. Ils retournèrent chez eux, amassèrent ce qu’ils purent de leurs biens, en distribuèrent une partie aux pauvres et gardèrent le reste avec eux en suppliant Dieu de les épargner, ou de leur donner la force de vaincre. Ils se cachèrent dans une caverne proche de la ville, mais l’empereur, mis au courant, fit murer l’entrée de la caverne pour qu’ils y meurent de faim, et que ce soit leur tombeau. Pendant qu’on bouchait l’entrée de la caverne, un chrétien écrivit sur une lame de cuivre ce qui s’était passé et la jeta dans la caverne avant que le mur soit complètement achevé.

 

Longtemps après, sous l’empereur Théodose le Jeune, l’an 23 de son règne, pour une raison inconnue, on déboucha la caverne et on y trouva les sept frères vivants, sans que leurs habits ne fussent usés ni déchirés. Comme s'ils avaient dormi pendant longtemps.

 

L’évêque et le gouverneur de la ville d’Ephèse confirmèrent ce miracle suite au récit du plus jeune qui raconta leur histoire. Ce récit fut confirmé par la plaque de cuivre retrouvée dans la grotte.

 

Plusieurs auteurs grecs et latins racontèrent cette histoire en précisant que les sept frères dormirent pendant cent soixante-dix-sept années ; car Décius commença à régner en 235 et Théodose le Jeune en 407, 154 ans après et la vingt-troisième de son empire, qui était de Jésus-Christ l’an 430.

 

Les différents auteurs disent que Notre-Seigneur opéra ce miracle pour certifier la vérité sur la résurrection générale des corps. Ceci parce que, du temps de Théodose, il s’était glissé une hérésie qui niait la résurrection des corps. L’empereur Théodose lui-même vint à Ephèse pour se prosterner devant les sept frères qui lui racontèrent leur histoire.

 

Les sept frères voulurent rester dans la caverne où ils moururent par la suite. L’empereur voulait les placer dans une châsse d’or, mais il ne put le faire car les frères lui apparurent, lui disant qu’il fallait les laisser dans la grotte.

 

Cependant, le cardinal Baronius et d’autres disent que ces sept frères ne s’appellent pas "dormants" pour avoir dormi si longtemps, mais parce qu’on les avait trouvés comme endormis ; d’autant plus que la mort, dans l’Ecriture Sainte, s’appelle le sommeil. Et encore, en étudiant l’histoire de l’Eglise, on ne relève rien sur une hérésie qui aurait eu lieu du temps de Théodose le Jeune, pas plus que le concile d’Ephèse qui se déroula du vivant de cet empereur. Le concile de Céphalonie, qui s’assembla un peu après, n’en parle pas non plus. Même les auteurs de ce temps-là, comme Prosper d’Aquitaine et le comte Marcellin, ne parlent pas d’hérésie.

 

Enfin ils affirment que les témoignages des frères n’auraient pas été d’une grande efficacité pour prouver la résurrection, puisqu’ils n’étaient pas des hommes morts, ayant repris leurs corps.

 

De toute façon, quoi qu’il en soit de l’histoire, nous devons honorer et respecter ces illustres martyrs qui ont donné leur vie pour Jésus-Christ.

 

Chez les Grecs leur fête se célèbre le 4 août et le 22 octobre, qui sont le jour de leur entrée dans la caverne et celui de leur découverte.

 

 

LA GROTTE DES SEPT DORMANTS A EPHESE (TURQUIE)
LA GROTTE DES SEPT DORMANTS A EPHESE (TURQUIE)

LA GROTTE DES SEPT DORMANTS A EPHESE (TURQUIE)

SAINT PANTALEON

Martyr (v. 2020)

 

SAINT HERMOLAÜS

Prêtre à Nicomédie, acteur de la conversion de Saint Pantaléon.

 

SAINTS HERMIPPE et HERMOCRATE

Deux frères martyrs sous Maximien

 

SAINT FELIX

SAINTE JULIE

SAINTE JUCONDE

Martyrs à Nole

 

SAINT MAUR

Evêque

SAINT PANTALEON et SAINT SERGE

Martyrs à Bisegli sous Trajan

 

SAINTS MARTYRS

au pays des Homérites, dans l’Arabie Heureuse (aujourd’hui le Yémen), victimes du tyran Duncan.

 

SAINTS MARTYRS de CORDOUE

Georges, diacre,

et

Félix, Aurèle, Natalie et Liliose, martyrisés par les Arabes

 

SAINT ETHERE

Evêque et confesseur d’Auxerre

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !