Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 août 2021 2 03 /08 /août /2021 09:10
3 août 2021
3 août 2021

SAINT WALTHEN

ou

WALTHEOF

ou encore

WALENE

 

 

Walthen était le second fils de Simon, comte de Huntingdon. Sa mère s’appelait Mathilde, fille de Judith, nièce de Guillaume le Conquérant. Cette princesse avait épousé Waltheof, comte de Northumberland, lequel était le fils du brave Siward, qui fut un temps le bouclier de sa patrie.

 

Simon, frère aîné de notre saint, hérita des biens et des titres de son père. Il sut comme son père se distinguer dans les métiers de la guerre. La route que prit Walthen fut toute différente. Il fut éduqué pieusement dans la religion par sa mère, que le roi Henri Ier maria en secondes noces à David, le digne fils de Sainte Marguerite, qui régnait alors sur les Ecossais.

 

Walthen suivit sa mère à la cour et se lia d’amitié avec Saint Aëlred, qui continua son éducation. Ses vertus charmaient le roi David qui se prit d’affection pour lui. Lorsqu’il allait à la chasse avec la cour, il se cachait pour prier. Un jour que le roi le découvrit, il dit à sa mère que Walthen n’était pas fait pour ce monde.

Après avoir manqué d’être séduit par une femme de la cour, il décida de se retirer dans un monastère ; mais voulant s’éloigner, il quitta l’Ecosse pour gagner le comté de York, où il fit profession chez les Chanoines Réguliers de Saint Augustin, à Nostel, près de Pontefract, dans le monastère de Saint Oswald.

 

Ayant été ordonné prêtre, on le fit sacristain, et quelque temps après on le nomma prieur de Kirkham dans le comté d’York. Un jour, comme il célébrait  la messe, Jésus-Christ lui apparut, mais il garda cela pour lui. Cependant il le révéla à son confesseur, qui divulgua le miracle après sa mort.

 

Walthen fut attiré par l’Ordre de Cîteaux et fut autorisé par Saint Aëlred (alors abbé de Riéval) à se rendre au monastère cistercien de Wardon au comté de Bedford ; mais tous n’étaient pas cet avis : les moines qu’il quittait et son frère Simon, qui menaçait même de détruire le monastère s’il ne revenait pas. Les religieux effrayés l’envoyèrent au monastère de Riéval pour le protéger.

 

Quatre ans après sa profession, Walthen fut élu abbé du célèbre monastère de Melross, bâti sur la Tweed en Ecosse. Par la suite, il fonda le monastère de Kylos en Ecosse et celui de Hohn-Coltrum dans le Cumberland.

 

Lui et ses moines pratiquaient la charité et nourrissaient les pauvres autour de Melross. Durant la famine de 1154, il nourrit pendant plusieurs mois quatre mille pauvres étrangers à la contrée qui s’étaient construit des cabanes autour du monastère. Deux fois, il multiplia miraculeusement les provisions qui lui restaient. Il lui arriva même de donner des troupeaux qui appartenaient à l’abbaye. Walthen vivait dans un état de pauvreté permanent pour manger et s’habiller.

 

Les affaires de la communauté l’obligèrent à aller voir Etienne, roi d’Angleterre. Il se présenta au roi en présence de son frère Simon qui dit à Etienne que son frère, à l’allure d’un pauvre, déshonorait sa famille. Le roi répondit que son frère était habité par la grâce de Dieu et "qu’il faisait ainsi notre gloire et celle de toute votre famille."Etienne accorda au moine tout ce qu’il demandait et lui demanda sa bénédiction.

 

En 1154 Walthen fut élu archevêque de Saint André, mais il refusa. Son ami Saint Aëlred l’aida dans sa décision.

 

Il fit souvent des miracles et eut de nombreuses visions, où Dieu lui montrait la jouissance céleste des élus. Il en fit à certains le récit, mais s’apercevant de sa vanité, se retrouvant seul, il se mit à pleurer sur son excès.

 

Ses derniers moments d’existence furent douloureux, car il souffrit d’une longue maladie. Il reçut les derniers sacrements et se fit étendre sur un cilice couvert de cendres où il expira le 3 août 1160. Son nom est marqué en ce jour dans les calendriers d’Angleterre et d’Ecosse et dans celui des cisterciens.

 

RUINES DE L'ABBAYE DE MELROSS
RUINES DE L'ABBAYE DE MELROSS

RUINES DE L'ABBAYE DE MELROSS

LA DECOUVERTE DES RELIQUES DE SAINT ETIENNE

(Archives)

 

SAINT GAMALIEL

(Archives)

 

SAINT NICOMEDE

(archives)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !