Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 août 2021 7 22 /08 /août /2021 09:10
LES DOCTEURS DE L'EGLISE

LES DOCTEURS DE L'EGLISE

SAINT HIPPOLYTE

 

Hippolyte, docteur de l’Eglise, vivait au début du troisième siècle ; mais Saint Jérôme dit qu’il ne savait pas de quelle ville il était évêque ; cependant Gélase l’appelle métropolitain de l’Arabie. Il fut disciple de Saint Irénée, de Clément d’Alexandrie et maître d’Origène.

 

Il fut le premier à écrire sur ses contemporains et sera suivi par beaucoup d’autres par la suite. Du temps de Théodoret, on gardait un recueil de ses homélies et une lettre à l’impératrice Sévéra, femme de Philippe, où il traitait du mystère de l’Incarnation et de la résurrection des morts. Dans son ouvrage contre Noët, il prouve clairement la distinction des Personnes dans la Trinité, la divinité du Fils de Dieu, la distinction des natures en Jésus-Christ ; on se servit de ses écrits contre les Eutychiens. Il composa également, une chronique jusqu’en 222 et un cycle pascal, qui fixe le temps de la célébration de Pâques pendant seize ans en commençant la première année d’Alexandre Sévère. C’est le plus grand ouvrage que nous ayons de ce genre (publié à Rome en 1703 par Bianchini de Vérone). Ses écrits parlent également du baptême de Jésus-Christ et des effets merveilleux du sacrement de la régénération.

 

En 1551, lors de fouilles près de l’église de Saint Laurent, hors de Rome, on trouva les ruines d’une ancienne église dédiée à Saint Hippolyte (non pas celui d’aujourd’hui. Il y a trois Saint Hippolyte...), une statue en marbre le représentant assis dans une chaire, où étaient gravés en grec deux cycles de huit ans, ainsi qu’une table des ouvrages de Saint Hippolyte. Cette statue sera exposée par la suite dans la bibliothèque du Vatican.

 

On découvrit en 1661 le livre de l’Antechrist1, composé par Saint Hippolyte, où il donne, d’après Daniel et les autres prophètes, les marques qui nous ferons reconnaître l'Antechrist qui doit venir avant la fin du monde.

 

Saint Jérôme et Saint Chrysostome qualifient Hippolyte de :

 

- homme très saint et très éloquent

 

- source de lumière

 

- témoin fidèle, docteur très saint

 

- homme rempli de douceur et de charité

 

- fontaines spirituelles de l’Eglise.

 

Saint Jérôme et d’autres auteurs le qualifient d’évêque et martyr. Ils situent sa mort sous le règne d’Alexandre, qui mourut en 235. D’autres la mettent pendant la persécution de Dèce en 251. Si on se fonde sur la réfutation de l’hérésie de Noët, qui débuta en 245, cette dernière date correspond mieux.

 

Certain auteurs, comme George le Syncelle, Zonare et Anastase affirment que Saint Hippolyte fut évêque de Porto en Italie (port à l’embouchure du Tibre en face d’Ostie) ; mais, Le Moine pense qu’ils ont confondu cette ville avec Aden en Arabie, laquelle était appelée Port romain.

 

Les pensées de Saint Hippolyte rejoignent celles de Saint Basile qui disait :

 

- Si vous êtes tentés de pécher, pensez à ce tribunal redoutable devant lequel tous les hommes paraîtront.

 

1. A ne pas confondre avec le livre : De la fin du monde et de l’Antechrist, qui est ouvrage moderne et n’a rien à voir avec l’ouvrage de notre saint.

EGLISE SAINT HIPPOLYTE EN ALSACE

EGLISE SAINT HIPPOLYTE EN ALSACE

SAINT SYMPHORIEN

Martyr à Autun sous le règne de Marc-Aurèle.

 

SAINT TIMOTHEE

Martyr à Rome en 311

 

CŒUR IMMACULE DE MARIE

(Archives)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !